Critique Robin Hood de Ridley Scott

Soyons honnêtes, je n'ai jamais été emballé par ce projet. Malgré son talent, Ridley Scott n'a pas systématiquement ma confiance sur ses différents films. De plus, j'étais très sceptique vis-à-vis de la volonté de raconter l'histoire de Robin des Bois de façon réaliste. J'avais tort, le Robin Hood de Ridley Scott est un grand film.


Synopsis

Richard Cœur de Lion meurt au cours d'une bataille lors de son retour des croisades. Robin Longstride, archer au service de la Couronne d'Angleterre, quitte alors l'armée pour redécouvrir la liberté après 10 années de batailles ininterrompues.
Le prince Jean, frère cadet de Richard et aussi inapte à gouverner qu'obnubilé par son enrichissement personnel, prend possession du trône. Robin, alors à Nottingham pour en savoir plus sur son passé, entre en résistance et va s'efforcer de soulager un peuple opprimé, de ramener la justice en Angleterre, menacée par la guerre civile.


Un film complet

Les bandes-annonces dévoilées durant la promotion du film nous offraient de très belles images mais laissaient craindre une redite de Gladiator. C'était oublier que Ridley Scott a aussi réalisé Kingdom of Heaven. Ce dernier, malgré quelques défauts, avait le mérite d'être très différent des aventures de Maximus et surtout de proposer une histoire complexe, des personnages troubles et de nombreuses thématiques intéressantes. Il en est de même avec Robin des Bois.

Ridley Scott nous offre donc une relecture réaliste du mythe de Robin des Bois. Surtout, il décide d'intégrer son personnage à des évènements essentiels de l'histoire d'Angleterre. Ainsi, même si le film se concentre sur une poignée de personnages, les enjeux (politiques et sociaux) sont colossaux. Le couple Robin/Marianne est une vraie réussite. L'alchimie prend de suite, on croit vraiment à leur histoire et on s'attache à eux. Les seconds rôles sont eux aussi tous excellents. Marc Strong incarne Godefroy, l'ennemi principal de Robin dans le film. Après Kick Ass, l'acteur confirme se capacité à incarner des personnages odieux. Oscar Isaac, récemment vu dans Agora, incarne à la perfection un Roi Jean faible et orgueilleux. Max Von Sydow et William Hurt sont impeccables à chacune de leurs apparitions. Enfin, mention spéciale à Kevin Durand, qui incarne un Petit Jean sans réel enjeu mais qui fait preuve d'une énergie incroyable et aporte beaucoup de charisme à son personnage malgré son faible nombre de dialogues.


En conclusion

Robin des bois, malgré quelques petites longueurs à mi-parcours, est un film complet. Il donne la part belle à l'humanité malgré l'envergure des événements. Enfin, alors qu'il est vendu comme une adaptation réaliste, il est également très fidèle au héros que nous connaissons tous et à ses aventures. D'ailleurs, le film laisse très clairement la place à une suite que Ridley Scott lui-même souhaiterait développer si le film rencontrait le succès escompté.

4 comments

Leave a reply