Critique Straw Dogs de Rod Lurie

Remake d'un film de Sam Peckinpah (avec Dustin Hoffman) sorti en 1971, Straw Dogs sort directement en DVD et Blu-ray Sony Pictures Home Entertainment  en France. Le film vaut-il quand même le coup d'être vu ?

Synopsis

David, scénariste, quitte la vie agitée d'Hollywood pour s'installer dans la petite ville natale de sa femme Amy. Ils se retrouvent très vite confrontés à la violence locale...

 

Critique de Chiens de paille (Straw Dogs)

Je dois bien l'avouer, je suis plutôt quelqu'un de réfractaires aux remakes. Cependant, n'ayant pas vu la version originale de 1971, c'est avec un regard neutre que j'ai découvert, et apprécié, ce Straw Dogs version 2012.

Le scénario du film est très classique, on voit venir principaux rebondissements au bout de quelques minutes et les personnages sont à la limite du caricatural... Le début du film n'augure rien de bon. Et pourtant, très vite, la tension et l'angoisse s'installent et restent présent s pratiquement jusqu'au bout. La sensation de mal être reste quasiment tout le long alors qu'il ne se passe pas grand chose et on se retrouve facilement captivé. Certains choix, comme de se recentrer sur le point de vue de la femme vers la fin du film, peuvent laisser perplexe, mais le final, amené très brutalement, et bouclé tout aussi abruptement est très efficace. Surtout, ce qui surprend le plus, et dans le bon sens du terme, est la raison qui aboutit à la situation de non retour. Non pas qu'elle soit réellement inattendue, non, bien au contraire, elle fait même partie des éléments prévisibles. Mais elle est cohérente avec les profils établis tout le long du film et évite l'écueil des gentils d'un coté et des méchants de l'autre.

strax dogs james marsden

Le casting est globalement correct sans être transcendent. Outre James Marsden et Kate Bosworth, on retrouve également James Woods et Dominic Purcell au générique du film, dans des seconds rôles qui leur vont à ravir. Mais la véritable performance du film est pour Alexander Skarsgard. L'acteur révélé dans True Blood et vu récemment dans Melancholia incarne avec brio le bad boy du film. Il réussit à développer un personnage particulièrement ambigu et que l'on arrive jamais à vraiment détester. Il s'agit très certainement de l'un des acteurs à suivre de ces prochaines années.

straw-dogs-alexander skarsgard-2011

En ce qui concerne la mise en scène, rien de bien original il faut bien l'avouer, si ce n'est une belle photographie sur quelques très rares plans et séquences.

Au final, Straw Dogs, à défaut de révolutionner le genre, est un thriller plutôt efficace qui devrait vous faire passer un bon moment. Retrouvez ce film en cliquant ici.

Sony Pictures Home Entertainment

Critique Straw Dogs de Rod Lurie

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Christopher Guyon, il y a 5 ans et 10 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique Straw Dogs de Rod Lurie
Vos informations: