Critique The place beyond the pines

Le réalisateur Derek Cianfrance s'est fait remarque il y a deux ans avec le drame Blue Valentine. Il retrouve aujourd'hui Ryan Gosling, aux cotés de Bradley Cooper, dans un thriller particulièrement ambitieux et épique.

Synopsis
Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement au sein de la police.

Difficile de rédiger une critique de The place beyond the pines sans se laisser prendre au jeu des révélations et autres spoilers. Ce sera pourtant le cas de celle-ci, que vous pouvez donc lire sans craindre de gâcher la vision du film à venir.

Blue Valentine, bien que victime d'une certaine lenteur, était déjà un très bon film. Derek Cianfrance s'intéressait au couple, au temps qui passe et à l'érosion de l'amour. Jamais facile, souvent très dur et étouffant  le film ne laissait pas de marbre. La famille, les responsabilités et la destruction étaient traités avec brio tout au long du film.

On retrouve ces même thématiques, transposés dans un thriller policier, dans The place Beyond The Pines. Mais tout y est plus grand, plus ambitieux, plus fluide. Les deux acteurs sont absolument fantastiques. Si le personnage de Ryan Gosling et sa mise ne image rappellent beaucoup celui de Drive, l'acteur n'en est pas moins excellent. Bradley Cooper confirme, après Happiness Therapy, son statut d'acteur. Oui, ce n'est pas qu'un beau gosse qui fait rire. Enfin, sans en dire trop, d'autres acteurs, deux en particulier, marqueront vraiment les spectateurs.

Bradley Cooper dans The place beyond the pines

Lorsque l'on voit The place beyond the pines, on pense beaucoup aux films de James Gray. Néanmoins, Derek Cianfrance signe un film vraiment personnel et confirme qu'il est un auteur-réalisateur à suivre de ses prochaines années. Si la fin n'atteint pas les sommets d'émotion que l'on pouvait attendre, l'ensemble du film est puissant et prenant. Foncez le voir, vous ne serez pas deçus !

Leave a reply