#Deauville2016 : Franck & Lola de Matthew M. Ross

Une histoire de chef, de cuisine, d'amour, le tout entre les USA et - forcément quand on parle gastronomie - de France. Cela vous rappelle des choses ? Un thème récurrent depuis ces dernières années (on pense à Ratatouille, A vif !  ou encore #Chef), mais oubliez tout cela avant d'aller voir Franck & Lola. Oui, car ici, tout ce qui se passe en cuisine n'est qu'accessoire.

Synopsis

Frank est un Chef réputé de Las Vegas, il met toute son énergie au service de ses créations culinaires. Il fait la rencontre de Lola, une jeune femme énigmatique. Ensemble, ils vont vivre une relation intense. Mais leur belle histoire va commencer à se fissurer lorsque Frank apprend que Lola le trompe. Dans le même temps celui-ci se voit offrir un poste dans un célèbre restaurant parisien.

Critique

frank_et_lola_acteursAmateurs de cuisine, passez votre chemin, ici, ce qui se passe aux fourneaux n'est qu'un argument pour vous faire franchir les portes du cinéma afin d'assister à un drame des plus classiques et des plus convenus. Si Franck & Lola parle de cuisine, il semble bien que c'était la meilleure solution pour le scénariste d'amener une justification pour faire transiter son personnage principal entre Las Vegas et Paris. Et comme l'histoire parle (surtout) de sexe, quel autre thème peut amener un personnage américain à aller en France ? Et bien la bouffe pardi ! Notez que même chez Michael Moore dans Where to Invade Next., la relation des français à leur cuisine et aux parties de jambes en l'air était mieux amené, c'est dire.

Ce point là étant fait, sachez qu'aucun cliché ne vous sera épargné dans Franck & Lola. Toutes les scènes et les évolutions des personnages sont attendues, prévisibles et sans aucune surprise. Un échange le matin entre le couple vous fait penser que quelque chose se passera mal le soir ? Et bien c'est gagné. Une situation qui dérape et que vous sentez pouvoir s'envenimer ? Et bien elle s'envenimera. Tout est mis en place pour avoir une fin ouverte ? Et bien la fin sera ouverte (malgré, reconnaissons-le, une simulation de fin fermée dans un premier temps qui nous fait ressentir la première surprise du film). On attend ce niveau d'écriture et de scénario plus sur un téléfilm français que sur une production hollywoodienne, et pourtant, le film a bien vu le jour.

franck_et_lola_michael_shannonSi les situations et le scénario sont dramatiques, on ne peut pas remettre en cause le jeu des acteurs. Aussi bien Imogen Poots que Michael Shannon, les deux acteurs se donnent dans le film et arrivent un tant soi peu à rendre leurs personnages crédibles, malgré les errances scénaristiques. Le personnage de Lola arrive presque parfois à être attachant (entre l'envie de lui mettre des baffes quasi constante) et celui de Franck fait preuve que quelques bonnes séquences, même si malheureusement Michael Shannon fait "le méchant" durant une bonne partie du film. Mais ce côté sombre, mutique et mystérieux ne suffit malheureusement pas à donner de la profondeur à un personnage.

En conclusion, Frank & Lola est un (télé)film clairement dispensable, au scénario convenu et attendu, à peine sauvé du naufrage par des acteurs dont on se demande comment ils ont pu signer pour un tel script.

Laisser un commentaire