Game Of Thrones Saison 4 Episode 5 : L'heure de la vengeance

Après un épisode 4 plutôt réussi, Game Of Thrones était de retour cette semaine avec un nouvel épisode aux multiples enjeux. Mais comme évoqué dans le titre, il y a bien un enjeu qui ressort dans de multiples intrigues, la vengeance.

Comme lors des précédents épisodes de cette saison, Daeneris n'est pas forcément très présente. Elle apparait dans une courte scène au début de l'épisode. Cette courte séquence relance un peu ses intrigues, même si elle semble s'éloigner de plus en plus de Port-Real et de Westeros. Certains de ses adversaires vaincus par le passé souhaitent se venger, et avant de "conquérir le reste du monde", elle semble vouloir contrôler ce qu'elle "possède" déjà.

port-realPour une fois, et c'est plutôt une bonne chose, on ne voit pas grand chose à Port-Real. Le couronnement du roi est vide bouclé et surtout, ensuite, on voit comment Cersei commence à mettre en place se stratégie, d'abord auprès de son père, puis d'Oberyn, pour se venger de Tyrion, qu'elle accuse toujours du meurtre de son fils.

Lorque l'on en vient à Arya, c'est logique, il est forcément question de vengeance, dans quelques séquences qui nous rappellent que si elle est pleine de haine, elle reste encore assez incapable de se venger des différents hommes de "sa liste".

La partie la plus intéressante de l'épisode est peut-être celle ou Jon Snow et ses hommes règlent leur compte aux mutins. Si la "bataille" en elle-même est assez inintéressante, le duel fonctionne bien, et les différents évènements qui en découlent surprennent. Hélas, il semble que Bran est encore parti pour nous ennuyer avec ses aventures en "solo".

Ailleurs, Peter Baelich et Sansa arrivent chez la tante de cette dernière, qui semble toujours aussi dérangée que lorsqu'on l'avait vue la dernière fois. Il y a fort à parier que Sansa fasse tout pour vite sortir de ce lieu...

Pour une fois, la multiplicité des intrigues n'a pas nui au rythme de l'épisode, porté par un peu d'action et le développement de nouveaux axes narratifs qui pourraient être assez intéressants à suivre.

 

Laisser un commentaire