Preacher, pas le 7ème ciel mais presque !

Depuis quelques années, les comics du label Vertigo ont le vent en poupe ! Après iZombie, Constantine et Lucifer, c’est au tour de Preacher d’être porté à l’écran. Déjà porteuse de (et porté par) l’adaptation de Walking Dead, AMC décide de s’enfoncer encore plus dans la série de genre. Le 22 mai dernier nous avons enfin pu voir le pilote d’une des séries les plus attendues de la saison.

Synopsis

Au premier coup d'œil, le révérend Jesse Custer n'a rien de spécial. Après tout, il n'est qu'un homme d'église d'une petite ville, perdant peu à peu ses fidèles et laissant s'éteindre sa foi. Mais il va bientôt avoir la preuve que Dieu existe bel et bien. Et qu"IL" est un sacré fils de ... Avec sa petite amie Tulip et un vampire nommé Cassidy, le voilà parti sur les routes américaines pour le trouver...

361420.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLe moins que l’on puisse dire, c’est que cette série a de très bons atouts pour plaire. Entre les créateurs, Seth Rogen et Adam Golberg, également scénariste et réalisateur pour ce pilote, le showrunner, Sam Catlin, un ancien de Breaking Bad, et Dominic Cooper en tête d’affiche, le comics de Garth Ennis et Steve Dillon est entre de bonne mains. Et force est de constater que dans l’ensemble, ce premier épisode est réussi.

364701.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxCependant n’attendez pas de ce pilote une quelconque mise en place d’intrigue et de trame narrative. La poursuite de Dieu, si l’intrigue respecte les comics, ce sera pour plus tard ! Nous avons uniquement quelques élémenst de contexte et personnages secondaires obscurs. Il s’agit plus de mettre en place ambiance et personnages pour la suite. Et les deux sont totalement déjantés. Entre fracture ouverte, cerveau explosé et bain de tripes sanguinolentes, le tout mêlé d’irrespect en tout genre, l’ambiance gore/humour noir donne très envie de voir la suite. Pour ce qui est des personnages, on ne sait pas qui on préfère entre Cassidy, le vampire irlandais alcoolique, ou Tulip, l’ex de Custer qui explose un hélicoptère grâce à un bazooka fait maison. A moins qu’il ne s’agisse de Custer, le Preacher.

L’action se déroule dans un village de Texans attardés, pour qui l’église ne sert qu’à partager le barbecue et la bière qui suit. Heureusement pour eux, Jesse Custer n’en a pas grand-chose à faire non plus. Ancien criminel au passé trouble, on devine qu’il se trouve là, grâce à son père. Il n’en respecte pas pour autant les Ecritures. Il se bat, il boit, il croit à peine ce qu’il dit… il n’a de pasteur que le statut. Il n’en est pas pour autant dénué de sens moral, et prend le bien-être de ses paroissiens à cœur. Mais quand une entité mi ange mi démon va prendre possession de lui, il va se redécouvrir un amour pour Dieu.

amc-preacher-series-trailer-cassidy1Dominic Cooper joue parfaitement bien et alterne sans problèmes les deux facettes de son personnage, le tendre et le violent. Il n’arrivera pourtant jamais à être aussi flamboyant que Joe Gilgun, Cassidy, qui est juste parfait, aussi détonnant que Ruth Negga qui joue Tulip, vue dans Loving de Jeff Nichols.

Bien écrit, bien rythmé, le tout donne très envie de voir la suite. Cela peut aussi bien partir sur du grand n’importe quoi, se reposant uniquement sur l'ambiance et les personnages, ou suivre une intrigue bien construite, celle des comics ou une inédite. Dans les deux cas, on imagine mal un ratage, qu’il soit partiel ou complet. AMC tient elle sa nouvelle série phare ?  La suite nous le dira, mais c’est très bien parti.

Laisser un commentaire