Test et critique du jeu Football Manager 2015 sur PC

Chaque année, les amateurs de simulation de gestion footballistique n'attendent qu'une chose : La sortie du nouveau Football Manager. Depuis le milieu des années 90 maintenant, Sports Interactive, Championship Manager puis Football Manager depuis 2004 et le changement d'éditeur, d'Eidos à Sega est le leader incontestable et incontesté des jeux de gestions autour du ballon rond. Alors, la version 2015 perpétue-t'elle la tradition ?

Descriptif

Football Manager est la simulation de gestion footballistique la plus réaliste, immersive et détaillée actuellement disponible, qui vous met en première ligne de presque n'importe quel club dans plus de 50 pays du monde, y compris tous ceux des plus grandes ligues européennes.

Football Manager 2015 va vous permettre de vivre la vie d'un véritable entraîneur de football : vous décidez qui joue et qui s'assoit sur le banc, vous contrôlez entièrement la tactique, les briefings, les remplacements et les instructions de bord de terrain tandis que vous suivez le match en direct avec le célèbre moteur 3D.

Critique

FM2015_effectifAutant le dire directement, si vous êtes amateur du rendu 3D sensationnel de la série des FIFA et ne jurez que par le nombre de FPS que vous affichez sur le dernier Call of Duty : Advanced Warfare ou Assassin's Creed Unity, vous pouvez passer votre chemin. Non, ce qui fait la force de Football Manager, c'est son réalisme à toute épreuve, et sa complexité croissante chaque année, offrant de nouvelles intéractions entre vous, l'entraîneur, et le monde qui vous entoure.

La première grande nouveauté de ce FM2015 (pour les intimes), c'est avant tout son interface complètement repensée qui déstabilisera le fan en premier lieu. Mais le fan n'en est pas à sa première nouveauté depuis CM1992, et il sait que ces nouveautés sont toujours porteuses de nouvelles belles choses. Après quelque temps, cette interface deviendra "naturelle" et on s'y promènera sans soucis, à la recherche de notre nouvel attaquant de pointe ou pour peaufiner notre nouvel entraînement.

FM2015_homepageSur ces points, Football Manager reste exemplaire : La complexité du monde est gigantesque, et que l'on aille de la tactique aux transferts, en passant par les relations avec votre staff, vos joueurs, vos dirigeants ou la presse. Rien n'est laissé au hasard et vous pouvez influer sur tous les moindres détails du jeu sans aucun soucis.

Ajoutons à cela désormais un "profil d'entraîneur". Et oui, là où à l'époque, on jouait à sa manière sans forcément le formaliser, désormais vous pouvez établir votre profil type d'entraîneur : Plutôt Guy Roux ou José Mourinho, vous n'aurez pas la même influence sur les mêmes personnes. Et mieux, votre style de jeu s'en ressentira. Une nouvelle profondeur donc dans le jeu qui est la bienvenue.

FM2015_matchSur le graphisme, nous vous épargnerons l'adage habituel (c'est aussi beau qu'un tableur Excel). L'animation des joueurs sur le terrain, bien qu'améliorée, a encore de grosses failles, et il n'est pas rare que l'on ai l'impression d'avoir quelques années de retard en voyant nos joueurs évoluer en 3D sur le terrain.

Si l'on excepte cela et quelques détails (des joueurs un peu susceptibles, des transferts parfois trop faciles), cela reste faire la fine bouche, et il faut bien admettre que FM15 conserve son titre, celui de la meilleure simulation de management de football. Et autant la question FIFA/PES peut revenir régulièrement sur la table, autant ici, il n'y a aucune concurrence possible.

Laisser un commentaire