Thor de Kenneth Branagh

Film très attendu car initiant avec les 2 Iron Man, Hulk et Captain America le crossover des Avengers (réalisé par Joss Whedon et prévu pour le 25 avril 2012), Thor n'en est pas moins un thème plutôt casse gueule.

Parce que quoi que l'on en dise, Thor est loin d'être le personnage le plus complexe de l'univers Marvel. Dieu d'Asgard renvoyé sur Terre par son père Odin pour le préparer au Ragnarok et lui apprendre l'humilité, il s'incarne alors en la personne du docteur Donald Blake. Ignorant tout de sa condition de Dieu nordique, cette dernière se révèle à lui quand il retrouve Mjolnir, le marteau magique de Thor. Puis après, vous connaissez la suite, il devient membre des Avengers et tue les méchants (pour simplifier…).

Ok, maintenant que vous avez ça en tête, oubliez tout avec le film. Ici, Donald Blake est "l'ex" invisible de Jane Foster (assistante de Donald Blake dans la BD, ici scientifique amoureuse du dieu) et Thor sait tout le temps qui il est, il doit juste apprendre l'humilité avant d'avoir le droit de reprendre ses pouvoirs divins et rejouer du marteau qui fait des éclairs.

thor-portman

Vous l'aurez compris, on a réussi a simplifier l'histoire la plus simple de l'univers Marvel. La classe quoi. Et quelle claque on prends quand on voit au générique que l'histoire a été écrite de la main de J.Michael Straczyncki, juste le plus grand scénariste Marvel des 15 dernières années. Auteur qui a justement réssucité un certain Thor en BD il y a peu, et ce très brillamment. Que c'est-il passé ? As-t-il vendu son âme à Marvel/Disney pour un caméo aux côtés de Stan Lee ? Comment passer d'une histoire pas trop mauvaise qui a roulée sa bosse pendant quasiment 50ans (la première apparition de Thor date de 1962), d'un reboot brillant de la franchise BD il y a 3ans à un scénario aussi creux au cinéma ? Allez savoir.

Derrière, si l'on passe sur la prestation fade de Chris Hemsworth, crédible uniquement par sa musculature dans le rôle de l'Asgardien modèle, le jeu d'acteur est loin d'être mauvais (difficile avec Natalie Portman et Anthony Hopkins). Tom Hiddleston dans le rôle de Loki est aussi on-ne-peut-plus convainquant.

thor-loki
Partagée entre deux royaumes, Asgard (royaume des dieux) et Midgard (la Terre), l'histoire est donc très passable, sans réel relief et très prévisible. De superbes effets spéciaux quand on est sur Asgard rattrapent difficilement les passages prévisibles et parfois mièvres qui se déroulent sur la Terre.

En conclusion, malgré un potentiel certain (Straczyncki à l'histoire, Anthony Hopkins, Natalie Portman et Kenneth Branagh à la réalisation), Thor rends une copie plus que médiocre, pour un film terriblement classique et qui fera hurler de fureur tout fan de Marvel qui se respecte…et les caméos de J.Michael Straczynski, Stan Lee, Nick Fury (interprêté par Samuel L.Jackson), Clint Barton/Hawkeye (Jeremy Renner) et les quelques blagues réservées aux fans (notamment sur le nom du Dr. Donald Blake) ne suffiront pas à redorer le blason. En d'autres termes, espérons que Thor sera plus charismatique et crédible dans The Avengers.

Et comme d'habitude, regardez bien le film jusqu'à la fin du générique pour avoir des news sur The Avengers 😉


the-avengers-tournage

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour faire vivre le site, la communauté et participer au partage d'idées !

3 comments

Laisser un commentaire