Une équipe de rêve, le docu qui fait aimer le football

Parler de football, mais pas que ! C'est le postulat du documentaire de Mike Brett et Steve Jamison nous présentant l'histoire de l'équipe nationale des SAMOA Américaines. Cette petite île du pacifique a sa culture bien a elle et aime le football.

Synopsis

Après une défaite historique 31-0 contre l’Australie en 2001, les Samoa Américaines – officiellement la pire équipe de football au monde – sont toujours à la recherche de leur première victoire en match officiel. Ils n’ont pas marqué de but depuis 4 ans. Appelé à la rescousse, l’entraîneur hollandais Thomas Rongen découvre à son arrivée sur l’île une équipe attachante : Nicky Salapu, gardien de but hanté par les 31 buts encaissés, revenu sur l’île vaincre ses démons ; Johnny « Jaiyah » Saeluah, premier joueur transgenre à disputer une compétition internationale, etc. Il reste un mois avant le début de la campagne qualificative pour la Coupe du Monde, et un rêve à conquérir.

Critique

Avant de parler du film, il faut savoir que les Samoa Américaines, c'est une toute petite île perdue dans le pacifique ayant une population de 55000 âmes. Soit, si l'on parle football, moins de 70% de la capacité du Stade de France. La carte ci-après montre le positionnement de cette île... trop petite pour le niveau de zoom !

SAMOA_AMERICAINE_CARTE

Mais alors pourquoi réaliser un documentaire sur l'équipe nationale de football des Samoa Américaine considérée comme la pire équipe de l'histoire ? Parce que le sujet est en réalité passionnant, à cheval entre une culture locale basée sur le respect et la solidarité et la passion du football.

Le documentaire démarre sur un ton qui peut sembler moqueur, montrant les images des 31 buts encaissés par l'équipe contre l'Australie en 2001. Mais très rapidement, on comprend que l'objectif est de faire changer le point du vue du spectateur pour mieux s'imaginer à la place de ces joueurs humiliés.

Le contexte est ainsi très bien posé, racontant l'histoire récente d'un pays frappé par un tsunami, dont l'économie est très faiblement développée et qui est fuit par les jeunes. Difficile, donc, de porter une équipe de football vers le haut niveau. Une équipe dont les joueurs ne sont pas payés.

une_equipe_de_reve_1

Le documentaire réserve bien d'autres surprises et raconte la montée en puissance et en assurance d'un collectif unit qui donne tout dans l'objectif de, non pas gagner un match, mais marquer un but en compétition officielle.

L'absence de voix off renforce la sensation d'immersion au sein de l'équipe et de cette culture qui semble extrêmement tolérante. Ce sont les joueurs, l’entraîneur et le staff qui racontent leur histoire. On suit leurs péripéties avec passion, des entraînements sous une pluie battante aux engueulades des vestiaires.

une_equipe_de_reve_2

Le montage et la musique y sont pour beaucoup dans la qualité du documentaire. Le rythme est bien dosé, alternant entre phases de jeu, interviews et instants de la vie quotidienne. La musique, elle, accompagne doucement les images et donne un coup de punch lorsque nécessaire.

Au final, ce que l'on retient de ce film sont les valeurs de respect, de tolérance et de fraternité ! Et bien entendu de la passion du football !

une_equipe_de_reve_3

Laisser un commentaire