Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, de Woody Allen

Voir un Woody Allen est toujours jubilatoire même si les thèmes qu’il aborde restent la difficulté de vivre -et donc la psychanalyse ou autres planches de salut-, les séparations, la vieillesse, la mort… rien de bien gai de prime abord. Mais ici, on sourit, on rit des situations, des dialogues ciselés, des attitudes. Je pensais être déçue par ce dernier cru du réalisateur le plus européen qui soit et bien au contraire. J’ai apprécié ce dernier opus tourné à Londres et ses personnages

Total
1
Shares
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

The Dark Knight Returns par Frank Miller

Article suivant

Encore des images pour Tintin de Steven Spielberg

Articles sur le même sujet