Batman : The man who laughs

The man who laughs, publié en 1995, raconte la première confrontation entre Batman et son alter-ego maléfique, le joker.

Si on devait situer cette intrigue ce serait entre le Batman Year One de Frank Miller et The Long Halloween de Jeph Loeb ( voir le dossier consacré à ces comics). Batman est encore une légende urbaine et les freaks n'ont pas encore envahi Gotham.

Contrairement à l'œuvre de Miller, Gordon et Batman ne sont pas confrontés à de simples criminels mais à un véritable malade. Le joker n'agit que dans un seul but, répandre le chaos et tuer le plus de monde possible. Batman sera gagné par les remords : est-ce lui le responsable de la création de ce monstre ?

Ce premier affrontement, sans être grandiose, se laisse suivre avec plaisir, alternant idéalement entre pensées des personnages, dialogues et action. Il introduit comme il se doit le personnage du joker et s'intègre parfaitement à la chronologie initiée par Batman Year One et poursuivie dans The Long Halloween.

Petite anecdote non négligeable, le titre de l'album, The Man Who Laughs est une référence directe à l'œuvre qui a inspiré Bob Kane pour la création du joker, l'homme qui rit, de Victor Hugo.

 

Leave a reply