Critique de Dark Reign

Dark Reign est un event Marvel venant à la suite de Secret Invasion. Après l’échec de Tony Stark et du S.H.I.E.L.D face à l’attaque des Skrulls (vous pouvez lire la critique de l’event ici), le gouvernement a décidé de fermer l’agence au profit du H.A.M.M.E.R. Dirigé par l’ancien chef des Thunderbolts, Norman Osborn (aussi connu sous le nom du bouffon vert), le H.A.M.M.E.R n’est plus forcément animé des mêmes bonnes intentions que l’ancien S.H.I.E.L.D.

Voir les méchants au pouvoir était une bonne idée chez Marvel, même si cela pendait au nez de l’éditeur depuis un certain temps (quand après un Civil War, on a des Thunderbolts aussi brillants avec un Warren Ellis au scénario…). Et l’idée a été bien amenée. Surfant toujours sur la vague du « ce sont les méchants au pouvoir » - on ne voit aucun clin d’œil politique là-dedans – les auteurs Marvel se sont fait plaisir.

Tout d’abord avec les Dark Avengers. Osborn décide de monter ses Avengers, composés de lui-même en tant qu’Iron Patriot (il a dérobé une armure à Tony Stark et l’a redésignée à la façon de Captain America), Moonstone en tant que nouvelle Ms. Marvel, Venom transfiguré en Spider-Man au costume noir, Daken (fils de Wolverine) en Wolverine et le terrible Bullseye paré du costume de Hawkeye. Equipe terrifiante, toujours prête à imploser et tenue d’une main d’acier par Osborn, sa manière de rendre la justice est très aléatoire, et Osborn prends clairement plaisir à traquer les anciens super-héros. C’est nerveux, et fait plaisir. Ajoutons à cela le look du costume d’Iron Patriot, très symbolique : Le seul moyen de réconcilier Iron Man et Captain America n’était finalement que trouver un méchant paré de l’armure de l’un avec le symbolisme du second… Et donc pareillement détesté des deux héros.

Iron_Patriot

 

L’autre côté sympathique de Dark Reign est évidemment le rôle des héros. Devenus parias, ils doivent vivre dans l’anonymat tel les Secret Avengers, dirigés par Nick Fury. C’est en secret qu’ils doivent s’infiltrer et reprendre le pouvoir détenu dans les mains des Dark Avengers/Thunderbolts.

Enfin, derrière toutes ces manigances, on retrouve aussi un style de "Yalta" des méchants Marvel avec un partage du monde entre Osborn, Dr. Doom, Namor, Emma Frost (et oui...) et Loki... Loki qui aura un rôle croissant durant tout Dark Reign, son caractère divin n'y étant pas pour rien.

Dark Reign - The Cabal

Le renversement des rôles (et l’absence de combats inutiles et incessants comme dans les autres events) donne une ambiance à Dark Reign qui est loin d’être déplaisante. Le seul souci de cet event est son côté ultra-temporaire : On sait que dans l’univers Marvel, les méchants ne garderont pas la main longtemps sur le pouvoir. Tout spécialement quand en plus ils souhaitent attaquer le nouvel Asgard, résidence des Dieux… c’est ce qui donnera Siege.

Lire notre dossier sur House of M

Lire notre dossier sur Civil War

Lire notre dossier sur Secret Invasion

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer au développement des articles et théories ! Vos avis sont toujours appréciés et sont bien sûrs lus par la Redak Oblikon ! Et qui sait, peut-être que votre opinion sera la prochaine grande analyse d'un film ou d'une série.

TagsMarvel

1 comment

Laisser un commentaire