Critique de Pop Redemption - Où quand Julien Doré chante du Black Metal

Je ne suis pas franchement enthousiasmé par la qualité du film français de ces 20 dernières années, en particulier les comédies (exception fait des OSS 117 et de deux ou trois bonnes surprises...). Ce n'est pas tellement dans mes goûts ni mes centres d'intérêts. Alors lorsque j'ai entendu dire qu'un film français se préparait sur le thème du metal, cela a très vite attisé ma curiosité !

Synopsis

Chaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une "tournée d’été" - quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe. Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière. Difficile de rester fidèle à ses idéaux quand on est membre d’un groupe de black metal…

Critique

Sujet à controverses en tous genres, l'univers de ce style musical a toujours alimenté les fantasmes tant des extrémistes religieux que des parents dont les ados abordent avec une fierté non dissimulée la couleur noire du metal (peut-être que la musique à fond dans la chambre participe aussi un peu à tout ça aussi). Est-ce vraiment nécessaire de préciser que je suis fan de cette musique ? Donc lorsqu'un film sur la thématique sort (événement aussi rare qu'une comédie française me fait rire), je suis obligé de me rendre au cinéma.

Sorti en 2013, Pop Redemption, est une comédie avec Julien Doré qui est le leader et chanteur du groupe de Black Metal (kézako ?) "Dead MaKabés" qui rêve de se produire sur scène au Hellfest, le plus important festival de Metal en France (139000 billets vendus en 2014). Retour sur ce film étrange au cachet particulier.

POP_REDEMPTION_BLACK_METAL_2Passé totalement inaperçu (moins de 90.000 entrées) malgré une belle promo et un casting marqué (Julien Doré en tête d'affiche et Alexandre Astier en faire valoir), Pop Redemption est loin d'être un mauvais film. Il n'est pas excellent non plus, c'est un film moyen qui, en plus, s'adresse à une communauté plutôt restreinte qui a un mépris prononcé pour les autres styles de musiques que le Metal (oui j'assume de dire que ce que fait Julien Doré ne me plait pas !). La cible est dont plus que restreinte, ce qui justifie amplement l'échec au box office de ce film.

Alors qu'en est-il après une séance de ciné à grosses doses de Black Metal ? Réponse : Pop Redemption est surprenant ! Les scénaristes ont un très belle culture Hard Rock et Metal, il y a un très grand nombre de clin d’œil à de grands groupes (Dozzy Cooper pour Alice Cooper par exemple) et surtout, surtout, les situations et dialogues sont une avalanches de clichés (pas si parodiques que cela) à l'univers du metal et à la manière dont le vivent les métalleux ! Effectivement, ces références sont difficiles d'accès tant c'est un univers inconnu du grand public mais elles sauront trouver un écho particulier chez les fans du genre. C'est donc très drôle, cocasse, avec une légère dose pédagogique pour les néophytes du style de musique.

Julien Doré est très bon dans le rôle du leader qui approche de la trentaine mais qui vit comme un adolescent. Sa performance vocale est aussi remarquable car il a appris à "growler", le fameux chant guttural et aussi premier instrument à faire fuir les foules !

POP_REDEMPTION_BLACK_METAL_1

 

Au delà du genre musical, Pop Redemption est aussi une histoire sur les choix de vie des trentenaires et la difficulté d'entretenir la passion de la musique lorsque l'on a une famille, un restaurant, un chien... C'est aussi une ôde à l'amitié en particulier dans le monde de bisounours qu'est le metal. Car oui, OUI ! Les métalleux sont des gentils qui ne brûlent pas d'églises ni ne décapitent de moutons à la gloire de Satan (même s'ils aiment bien aborder des vêtements à haute dose de pentacles). Le film montre aussi bien que la face caché du Metal est en fait très rose et pleine d'amour.

Au final, en tant que fan du genre , je donne 4/5 à ce film mais en tant que blogueur ciné, 3/5. Si vous ne l'avez pas vu, louez le, tenléchargez le, faite le vous offrir car même si vous n'apprécierez pas trop la musique, vous en apprendrez un peu plus sur cet univers particulier qu'est le Metal et dont je suis fan \m/

Laisser un commentaire