Analyse et explications de Star Wars : Le Réveil de la Force

La famille, les Jedi... les grands thèmes majeurs de Star Wars, toujours au cœur de l'intrigue

Si l'on devait décrire Star Wars en une phrase, il s'agirait peut-être de : "Un Space Opéra famillial épique de la lutte entre le bien et le mal". Autour de ces très simples thématiques, les co-scénaristes Abrams et Kasdan ont écrit une histoire peu novatrice mais totalement intégrée à l'imaginaire de Star Wars. La saga n'a jamais été complexe scénaristiquement parlant. Ces thématiques universelles parlent à tous les spectateurs et sont un facteur d'adhésion aux histoires individuelles ou familiales des personnages.

Un Space Opéra famillial épique...

star_wars_le_reveil_de_la_forceEn premier lieu, on retrouve la famille : Han Solo et Leïa Organa vivent une histoire tragique avec la perte de leur fils Ben Solo / Ben Organa pour le côté obscur de la Force. Et malgré sa disparition trente ans auparavant, Dark Vador est extrêmement présent au travers de son petit-fils Kylo Ren. Les épisodes IV, V, VI parlaient essentiellement de filiation et de fraternité. Les épisodes I, II, III d'amour et vie de famille. Finalement, le seul point commun de tous les épisodes est la tristesse de la séparation et de la perte d'un proche. Star Wars : Le Réveil de la Force n'échappe en rien à cela, d'autant plus qu'il reste une énorme interrogation sur le personnage de Rey. Est-elle apparentée à la famille Skywalker ?

La lutte entre le bien et le mal

Deuxièmement, c'est l'opposition Clair VS Obscur qui est largement repris. Star Wars est aussi une saga fantastique parlant de la maîtrise de super-pouvoirs... Alors que les Jedi ont disparus avec Luke Skywalker, ils sont pourtant au cœur de l'intrigue de Star Wars 7. La fameuse carte transportée par BB-8 est un espoir de vaincre le côté Obscur qui se renforce.

La nouveauté de taille est incarnée par Finn, qui est un déserteur qui semble bien perdu. Cet énergumène ne sait pas encore ce qu'il veut faire et apporte un peu de normalité dans cet univers étrange. Il ouvre aussi la porte à une nouvelle idée : tout le monde peut être finalement un Jedi : Finn manie aussi le sabre laser contre Kylo (second personnage non Jedi à utiliser un sabre laser après Han Solo sur Hoth).

Un nouveau système politique ?

star_wars_le_reveil_de_la_forceOn se rend compte dans le Réveil de la Force que si l'Empereur Dark Sidious est mort, il n'en est pas de même des restes de l'Empire. Apparemment, il a engendré la naissance du Premier Ordre (New Order en VO), dirigé par le leader suprême Snoke, lequel pilote cette entité avec une même main de fer. Faisant trembler les généraux comme Kylo Ren, Snoke se fait respecter et est la nouvelle figure hégémonique du New Order.

Face à lui, la République semble être revenue (mais pas pour longtemps), symbolisant la paix si chèrement gagnée à la fin du Retour du Jedi. Cependant, elle ne sera pas de tout repos, et il semblerait bien que la Hosnian Prime rayonnante dans la seconde trilogie se voit réduire rapidement en poussière (comme notre souvenir de cette trilogie...coïncidence ?).

Ce qui est étonnant, c'est que si la République a été remise en état, alors pourquoi l'armée du général Leïa Organa s'appelle-t'elle toujours la Résistance ? Par définition, la Résistance s'oppose au régime en vigueur, sauf que là, le régime en vigueur semble être la République, et non le New Order... à moins que ce nom ne soit qu'héritage de la grande époque ? En fait, les explications se trouvent hors des films, dans le nouvel univers étendu. La république est pacifique. Leïa, se méfiant du Premier Ordre, a créé la résistance, organisation simplement tolérée par la nouvelle république.

Lire la suite : Les questions du Réveil de la Force

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

1 2 3 4 5 6 7

7 comments

  1. Hermite Damien 21 décembre, 2015 at 14:27

    Mon sentiment sur le film : Je ne me suis pas senti respecté sur mon fauteuil.. L’impression désagréable d’être invité au bal des imbéciles… La critique, disney et le scénariste ont vendu d’une seule et même voix un nouvel opus “envoutant” et “réinventé”.. Au lieu de cela ? Du désert, dark vador, le falcon milenium, le monde des brigands, un duel père fils, une étoile noire, un méchant sous hologramme, un perso mythique qui meurt en milieu de film, un message d’R2D2, un vieux brigands de 1000 ans contre 800 ans… çà ne vous fait penser à rien ? Star wars 7 est à star wars 4 ce que Snatch est à arnaques crimes et botanique : un remake déguisé. Rien d’autre. Un nouvel épisode business politisé dans le respect des quotats. Pire encore, cette fois-ci, c’est un pale remake car le 7 n’égale pas le 4, faute au manque de substance de ces personnages. Oser déguiser un remake pour Star wars, c’est offensant, éprouvant, désespérant. Que la critique appuie le Film ? Exaspérant… Star Wars est la série la plus mythique de l’histoire du cinéma. Une série racheté 4 milliards de dollars. Ils pouvaient se payer les meilleurs scénaristes et proposer une nouvelle explosion d’inventivité, de voyage, de rebondissement… Le résultat est tout autre.. Un nouveau mythe égorgé comme l’ont été Die hard (die hard 5…), Terminator.. Ou quand le business assassine un mythe. En silence. Cette épisode 7 est très bien accueilli actuellement. Je parie q’il vieillira pourtant comme la honte de la série et qu’il permettra au cycle 1, 2, 3 de trouver le respect qu’il mérite. Car à défaut d’égaler l’original, il l’a réinventé. Proposant un univers totalement nouveau, un contexte politique bouleversé; une vraie tentative de création. La faille de la chute connue à l’avance restera son poids lourd, mais ce ne sera qu’une plume légère face au constat accablant de l’immense irrespect ressenti face au triste épisode 7 et certainement au cycle 3. Un remake déguisé au parfum de billet vert reflet de l’irrespect du mythe et de ces fans. M. JJ Abrams, il vous reste 2 tentatives pour sauver le vaisseau avant qu’il n’explose en plein vol. Un conseil ? évitez déjà de faire de Luke le nouveau Yoda et de Rey la nouvelle skywalker -fille de L ? – comme cela en prend le chemin. OPEN YOUR MIND.

  2. Dino 21 décembre, 2015 at 14:49

    Peu de surprise, j’ai pas du tout aimé le choix des acteurs et leur jeu: Kylo est pathétique (y’a du piston dans l’air), Fin un stormtrrooper qui se fait dessus après avoir subit un lavage de cerveau depuis l’enfance, très logique?.
    Par contre, J’ai beaucoup aimé Rey et son jeu avec Han et Chewy.
    Très déçu par les plans très mal cadrés, trop carte postale des bisounours.
    Heureusement quelques plans avec le Faucon que j’ai bcp aimé, un peu maigre quand même.
    Bref une chose est sûre, l’élément le plus grandiose est l’égo de JJAbrams, la production a du agrandir les portes!!

  3. Maided 23 décembre, 2015 at 15:11

    Oui c’est un film Star Wars de fond en comble ,non ce n’est pas un très bon Star Wars ,il est moyen.
    Certes on est “à la maison” ,on retrouve tous les codes de la saga et les personnages mythiques (même les morts ,Vader sous forme de casque brûlé, Yoda et Obi Wan sous forme de voix quand Rey touche le sabre) mais oui c’est un remake déguisé.

    On prend les éléments clés du IV (Death Star (il y a même une tranchée..pratique),exil de l’enfant sur une planète désertique ,exile du maitre ,fuite de la planète désertique à bord du…Faucon ,la bataille finale et j’en passe…) on ajoute des éléments du V (duel père/fils ,révélation du père du méchant (en négatif avec le père du héro) ,le big boss en hologramme géant ,même la neige) ,aller on ajoute aussi des éléments du VI (manière la manière de détruire Star Killer avec l’équipe au sol et l’équipe en l’air) par exemple ,il aurait plus manqué qu’on ai des simili Ewoks ou Gungans))…j’en oublie surement.
    Les éléments nouveaux se comptent sur les doigts d’une main et ne sont pas suffisament développés.
    On ajoute à celà une scène totalement ridicule et inutile qui ,si elle avait été supprimée ,aurait permis des développements plus intéressants (oui oui je parle de la scène du cargo et ses monstres juste pathétiques).

    Côté casting ,on ramène les vieux de la vieille (normal) et on en ajout des nouveaux pas franchement carismatiques à part Daisy Ridley qui est pétillante et convainquante.
    Je trouve qu’elle resemble trop à mamie Padmé pour que ce soit une coïncidence. Certes j’ai aussi pensé à l’éducation Jedi qui interdit toute relation émotionnelle (on voit où ça a mené Anakin) mais Luke n’est pas un réel Jedi dans le sens où son éducation à commencé trop tard et qu’elle a été écourtée drastiquement.
    Donc pour l’affillition Luke / Rey oui…mais non…mais oui….mais non….de toute façon Disney fera ce qu’il veut des bases posées par Lucas quitte à les mettre à la poubelle.
    Poe est normal…je veut dire par là qu’il est sympa mais bon rien de transcendant.
    Finn est pas trop mal mais pour un trooper conditionné depuis l’enfance ,c’est un sacré boulet le gars.
    Enfin Kylo….nan mais avec le casque c’est mieux hein. ça évite de montrer que Adam Driver est aussi monofacial qu’un Krysten Stewart dans Twilight (pourtant elle est pas si mauvaise dans ses autres films comme American Ultra). De plus il a le charisme d’un poulpe mort dans le désert de Tatooine.

    Et l’humour…
    Alors oui dans Star Wars il y a toujours eu de l’humour ,oui Solo a toujours cabotiné mais sérieux….rien que la scène où Poe dit à Kylo ‘tu parles ? je parle ? nan parce qu’avec le masque c’est pas évident’ est juste idiote.
    Des vanne presque à chaque scène et pas forcément des bonnes.

    JJ malgré ses bonnes intentions à pêché de trop vouloir en faire à tous les niveaux.

    Malgré tout celà ,j’ai aimé The Force Awakens parce qu’il m’à ramené dans l’univers Star Wars et ses bataille épiques ,ses mondes merveilleux avec ses créatures extraterrestres. Même si les créatures en ‘vrai’ sont infiniment plus crédibles que celles en CGI (Maz Kanata était cool mais franchement un Yoda ‘marionnette’ était 1000 fois plus réaliste et puissant émotionnellement).
    Oui ,je dis ‘We’re home’ ,oui je comprends la démarche de JJ d’avoir voulu faire plaisir aux fans et d’avoir voulu amener la nouvelle génération.
    Chose qu’avait réussi Lucas avec la Prélogie mais au détriment de la trilogie originelle. Un enfant qui a vu les épisodes I ,II et III les préfère aux IV ,V et VI . C’est bien normal mais je pense que JJ à réussi le pari d’unir la génération trilogie avec celle de l’épisodeVII.
    Oui j’ai aimé mais j’aurais voulu quelque chose de 100% nouveau dans l’histoire et j’attends beaucoup de la suite maintenant que toutes les repompes ont été faites.

  4. VvvvvV 7 janvier, 2016 at 23:20

    Euh je ne comprends pas en quoi pour vous, ce que l’on apprend dans le film n’est pas suffisant pour légitimer l’exil de Luke! Le mec a fait perdre leur fils à sa soeur et son meilleur ami, en lui donnant accès à un pouvoir qui en a fait un tueur de sang froid. Je ne vois pas ce qu’il vous faudrait de plus comme “bonne” raison, d’autant que vu la profondeur du film, il ne risque pas, mais alors pas du tout d’y avoir une autre explication.
    Et puis franchement après avoir vu le film, vous ne trouvez pas cette phrase “N’oublions pas que la question qui a motivé J.J.Abrams a accepter la réalisation de cet épisode était : « Qui est Luke Skywalker ? »” est absolument risible?!

Leave a reply