Analyse et explications de Star Wars : Le Réveil de la Force

Un univers totalement cohérent avec la trilogie originale de Georges Lucas

star_wars_7_reveil_force_han_soloLe défi était de taille pour J.J. Abrams et Lawrence Kasdan : trouver un continuité dans l'univers créé par Georges Lucas 40 ans auparavant, tout en apportant une touche de modernité. Du côté du scénario, rien de flamboyant mais une empreinte très forte des épisodes IV, V et VI. Cela débute d'ailleurs avec le classique synopsis déroulant ultra focalisé sur les anciens personnages : Luke a disparu, Leïa Organa est toujours un leader de la résistance, l'Empire s'est écroulé mais une résurgence est toujours présente avec le Premier Ordre... Les nouveaux personnages ne figurent pas dans cette annonce à l'exception de Poe Dameron.

Puis, le film se déroule comme prévu : 30 ans après l'explosion de la dernière Étoile de la Mort, Han Solo est un héros de la résistance qui fuit sa vie. Leïa semble avoir définitivement abandonné la voie de l'apprentissage de la Force. La disparition de son frère, Luke, et donc du dernier des Jedi, a positionné la Force au statut de mythe... D'autant plus que l'histoire se déroule aux confins de la galaxie, dans une zone assez reculée, propice à l’expansion du Premier Ordre et à la diffusion de Légendes par le bouche à oreille.

Il a pu se passer bien des choses en trente années ! Mais c'est un réel plaisir que de retrouver de vieux amis et de rencontrer de nouvelles têtes.

Top des clins d’œil aux autres épisodes

Star Wars : Le Réveil de la Force est en partie un gros fan-service, sans non plus tomber dans les affres d'un Terminator Genysis ou Jurassic World. Entre énormes clins d’œils et références plus subtiles, la Redak a sélectionné les passages les plus sympas que les fans que nous sommes adorent et/ou attendaient avec impatience :

"I have a bad feeling about this"

Phrase emblématique présente dans tous les épisodes (et même deux fois dans le IV et dans le VI), il aurait été presque irrespectueux de ne pas l'y intégrer ! C'est Han Solo qui s'y colle lorsque les ennuis débutent pour lui alors qu'il vient de récupérer le Millenium Falcon...

star_wars_le_reveil_de_la_force

BB-8 électrique

Le grand remplaçant (et avec panache) de R2D2 est sans conteste le droïde BB-8 ! Le petit plus qui est un clin d’œil direct à son grand frère R2 est le choc électrique qu'il envoi sur Finn lorsqu'il pense que ce dernier a volé la veste de son maître Poe Dameron.

Et le fait que le grand secret de cet épisode, la carte menant à Luke, soit cachée dans BB-8, cela ne vous rappelle pas une certaine carte de l’étoile Noire dans R2-D2 à vous ?

Les éternelles dettes de Han Solo

Erreur de parcours qui lui vaut d'être cryogénisé par Jabba, les dettes de Han Solo semblent le poursuivre même 30 ans après. Cette fois-ci, c'est envers le Kanjiklub mené par Tasu Leech ainsi que le terrible Guavian Death Gang représenté par Bala-Tik.

Empire, Premier Ordre : même combat

Folie des grandeurs, symbolisme de la puissance, dictature assumée (de lien avec l'imagerie nazie, il n'y a qu'un pas), le Premier Ordre reprend les mêmes codes que ceux de l'Empire et s’appuie encore et toujours sur une armée programmée pour obéir aux ordres. Pour imposer sa domination, Star Wars VII fait encore mieux que les autres avec la Starkiller Base. Plutôt que de construire une lune, le Nouvel Ordre utilise une planète pour détruire les autres planètes. Mais encore une fois, ils oublient de sécuriser suffisamment leur base qui peut être détruite par un accès en surface...

Le Millenium Falcon, cette épave

Classique de la saga, le Faucon Millenium a toujours été considéré comme une sorte "d'épave"... et Rey ne se gêne pas de l'affubler de ce nom d'épave. C'est un clin d’œil direct à la fameuse définition de Lando Calrissian dans l'Empire contre-attaque : "You know, that ship's saved my life quite a few times. She's the fastest hunk of junk in the galaxy!"star_wars_le_reveil_de_la_force

Une épave pleine d'histoires !

Le Millenium Falcon est une référence à lui seul. Et les scénaristes ont mis le paquet sur les petites références à la saga. On y retrouve donc l'échiquier de Chewbacca, Finn découvre la boule d'entraînement de Jedi utilisée par Luke, les espaces confinés pour se cacher, la tourelle de combat qui a toujours le même logiciel de visée... Et il y en a certainement de nombreuses autres !!!

Le compacteur de déchets

Pour se débarrasser de Phasma, Han Solo suggère de la balancer dans un compacteur de déchet ! Référence directe à la scène de Star Wars IV : Un  nouvel espoir lorsque Luke, Leia, Han et Chewbacca se retrouvent coincés dans les déchets de l'Etoile Noire... Rien n'indique si Phasma s'en est tirée ou non !

Les Stormtroopers égaux à eux-mêmes !

Bien qu'ils ne soient plus totalement des clones (Kylo Ren suggère qu'il puisse encore exister des clones), les FN-XXXX (ou TX-XXX) reprennent les mêmes travers que les Stormtroopers d'origine. Ils ne savent pas très bien tirer et surtout, ils continuent de disserter sur les nouvelles armes dont ils disposent !

La Cantina... ou pas...

Maz Kanata tient un bar étrange à Takodana... Peuplé de créatures bien bizarres et probablement peu fréquentables, cet établissement a même un groupe de musique. Et le fan pense forcément à La Cantina de Mos Eisley. La scène est proche mais sans la saveur du film d'origine...

Les plans et transitions

Plutôt des astuces de réalisation, J.J. Abrams a conditionné Star Wars : Le Réveil de la Force à tous les codes du montage de la saga. Les transitions à l'arrache des années 70 ont été conservées tout comme certains plans mythiques. On pense bien sûr au plan d'introduction qui doit nécessairement montrer une planète et un vaisseau 😉

L'usage de la force par Kylo Ren

Dans la lignée directe de son grand-père Dark Vador / Anakin Skywalker, Kylo Ren fait un usage très violent de la Force. Et le plus grand clin d’œil est de viser la gorge de ses subalternes même si le final diffère quelque peu !

Des personnages secondaires de retour !

Deux des plus belles têtes de Star Wars font leur retour : Nien Nunb et l'Amiral Akbar ! Légèrement modifiées pour paraître plus réalistes, les maquettes sont excellentes et c'est un plaisir de les retrouver dans cet épisode.

star_wars_le_reveil_de_la_force

Il y a certainement des dizaines d'autres caméos, easter-eggs et surprises dans cet épisode 7. Mais ce qu'il nous a manqué est clairement un bras ou une main coupée (le bras de C-3PO peut-il faire l'affaire ?) !!! Cette marque de fabrique de la saga Star Wars n'est pas visible dans Star Wars 7. Peut-être en arrière plan lors d'une bataille ? Si vous l'avez vu, n'hésitez pas à nous dire où en commentaires 🙂

Lire la suite : Les thèmes majeurs de Star Wars VII

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

1 2 3 4 5 6 7

7 comments

  1. Hermite Damien 21 décembre, 2015 at 14:27

    Mon sentiment sur le film : Je ne me suis pas senti respecté sur mon fauteuil.. L’impression désagréable d’être invité au bal des imbéciles… La critique, disney et le scénariste ont vendu d’une seule et même voix un nouvel opus “envoutant” et “réinventé”.. Au lieu de cela ? Du désert, dark vador, le falcon milenium, le monde des brigands, un duel père fils, une étoile noire, un méchant sous hologramme, un perso mythique qui meurt en milieu de film, un message d’R2D2, un vieux brigands de 1000 ans contre 800 ans… çà ne vous fait penser à rien ? Star wars 7 est à star wars 4 ce que Snatch est à arnaques crimes et botanique : un remake déguisé. Rien d’autre. Un nouvel épisode business politisé dans le respect des quotats. Pire encore, cette fois-ci, c’est un pale remake car le 7 n’égale pas le 4, faute au manque de substance de ces personnages. Oser déguiser un remake pour Star wars, c’est offensant, éprouvant, désespérant. Que la critique appuie le Film ? Exaspérant… Star Wars est la série la plus mythique de l’histoire du cinéma. Une série racheté 4 milliards de dollars. Ils pouvaient se payer les meilleurs scénaristes et proposer une nouvelle explosion d’inventivité, de voyage, de rebondissement… Le résultat est tout autre.. Un nouveau mythe égorgé comme l’ont été Die hard (die hard 5…), Terminator.. Ou quand le business assassine un mythe. En silence. Cette épisode 7 est très bien accueilli actuellement. Je parie q’il vieillira pourtant comme la honte de la série et qu’il permettra au cycle 1, 2, 3 de trouver le respect qu’il mérite. Car à défaut d’égaler l’original, il l’a réinventé. Proposant un univers totalement nouveau, un contexte politique bouleversé; une vraie tentative de création. La faille de la chute connue à l’avance restera son poids lourd, mais ce ne sera qu’une plume légère face au constat accablant de l’immense irrespect ressenti face au triste épisode 7 et certainement au cycle 3. Un remake déguisé au parfum de billet vert reflet de l’irrespect du mythe et de ces fans. M. JJ Abrams, il vous reste 2 tentatives pour sauver le vaisseau avant qu’il n’explose en plein vol. Un conseil ? évitez déjà de faire de Luke le nouveau Yoda et de Rey la nouvelle skywalker -fille de L ? – comme cela en prend le chemin. OPEN YOUR MIND.

  2. Dino 21 décembre, 2015 at 14:49

    Peu de surprise, j’ai pas du tout aimé le choix des acteurs et leur jeu: Kylo est pathétique (y’a du piston dans l’air), Fin un stormtrrooper qui se fait dessus après avoir subit un lavage de cerveau depuis l’enfance, très logique?.
    Par contre, J’ai beaucoup aimé Rey et son jeu avec Han et Chewy.
    Très déçu par les plans très mal cadrés, trop carte postale des bisounours.
    Heureusement quelques plans avec le Faucon que j’ai bcp aimé, un peu maigre quand même.
    Bref une chose est sûre, l’élément le plus grandiose est l’égo de JJAbrams, la production a du agrandir les portes!!

  3. Maided 23 décembre, 2015 at 15:11

    Oui c’est un film Star Wars de fond en comble ,non ce n’est pas un très bon Star Wars ,il est moyen.
    Certes on est “à la maison” ,on retrouve tous les codes de la saga et les personnages mythiques (même les morts ,Vader sous forme de casque brûlé, Yoda et Obi Wan sous forme de voix quand Rey touche le sabre) mais oui c’est un remake déguisé.

    On prend les éléments clés du IV (Death Star (il y a même une tranchée..pratique),exil de l’enfant sur une planète désertique ,exile du maitre ,fuite de la planète désertique à bord du…Faucon ,la bataille finale et j’en passe…) on ajoute des éléments du V (duel père/fils ,révélation du père du méchant (en négatif avec le père du héro) ,le big boss en hologramme géant ,même la neige) ,aller on ajoute aussi des éléments du VI (manière la manière de détruire Star Killer avec l’équipe au sol et l’équipe en l’air) par exemple ,il aurait plus manqué qu’on ai des simili Ewoks ou Gungans))…j’en oublie surement.
    Les éléments nouveaux se comptent sur les doigts d’une main et ne sont pas suffisament développés.
    On ajoute à celà une scène totalement ridicule et inutile qui ,si elle avait été supprimée ,aurait permis des développements plus intéressants (oui oui je parle de la scène du cargo et ses monstres juste pathétiques).

    Côté casting ,on ramène les vieux de la vieille (normal) et on en ajout des nouveaux pas franchement carismatiques à part Daisy Ridley qui est pétillante et convainquante.
    Je trouve qu’elle resemble trop à mamie Padmé pour que ce soit une coïncidence. Certes j’ai aussi pensé à l’éducation Jedi qui interdit toute relation émotionnelle (on voit où ça a mené Anakin) mais Luke n’est pas un réel Jedi dans le sens où son éducation à commencé trop tard et qu’elle a été écourtée drastiquement.
    Donc pour l’affillition Luke / Rey oui…mais non…mais oui….mais non….de toute façon Disney fera ce qu’il veut des bases posées par Lucas quitte à les mettre à la poubelle.
    Poe est normal…je veut dire par là qu’il est sympa mais bon rien de transcendant.
    Finn est pas trop mal mais pour un trooper conditionné depuis l’enfance ,c’est un sacré boulet le gars.
    Enfin Kylo….nan mais avec le casque c’est mieux hein. ça évite de montrer que Adam Driver est aussi monofacial qu’un Krysten Stewart dans Twilight (pourtant elle est pas si mauvaise dans ses autres films comme American Ultra). De plus il a le charisme d’un poulpe mort dans le désert de Tatooine.

    Et l’humour…
    Alors oui dans Star Wars il y a toujours eu de l’humour ,oui Solo a toujours cabotiné mais sérieux….rien que la scène où Poe dit à Kylo ‘tu parles ? je parle ? nan parce qu’avec le masque c’est pas évident’ est juste idiote.
    Des vanne presque à chaque scène et pas forcément des bonnes.

    JJ malgré ses bonnes intentions à pêché de trop vouloir en faire à tous les niveaux.

    Malgré tout celà ,j’ai aimé The Force Awakens parce qu’il m’à ramené dans l’univers Star Wars et ses bataille épiques ,ses mondes merveilleux avec ses créatures extraterrestres. Même si les créatures en ‘vrai’ sont infiniment plus crédibles que celles en CGI (Maz Kanata était cool mais franchement un Yoda ‘marionnette’ était 1000 fois plus réaliste et puissant émotionnellement).
    Oui ,je dis ‘We’re home’ ,oui je comprends la démarche de JJ d’avoir voulu faire plaisir aux fans et d’avoir voulu amener la nouvelle génération.
    Chose qu’avait réussi Lucas avec la Prélogie mais au détriment de la trilogie originelle. Un enfant qui a vu les épisodes I ,II et III les préfère aux IV ,V et VI . C’est bien normal mais je pense que JJ à réussi le pari d’unir la génération trilogie avec celle de l’épisodeVII.
    Oui j’ai aimé mais j’aurais voulu quelque chose de 100% nouveau dans l’histoire et j’attends beaucoup de la suite maintenant que toutes les repompes ont été faites.

  4. VvvvvV 7 janvier, 2016 at 23:20

    Euh je ne comprends pas en quoi pour vous, ce que l’on apprend dans le film n’est pas suffisant pour légitimer l’exil de Luke! Le mec a fait perdre leur fils à sa soeur et son meilleur ami, en lui donnant accès à un pouvoir qui en a fait un tueur de sang froid. Je ne vois pas ce qu’il vous faudrait de plus comme “bonne” raison, d’autant que vu la profondeur du film, il ne risque pas, mais alors pas du tout d’y avoir une autre explication.
    Et puis franchement après avoir vu le film, vous ne trouvez pas cette phrase “N’oublions pas que la question qui a motivé J.J.Abrams a accepter la réalisation de cet épisode était : « Qui est Luke Skywalker ? »” est absolument risible?!

Leave a reply