Critique Terminator Genisys

La saga Terminator nous a offert des films à la qualité très variable, et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on reste sur notre faim depuis l'excellent et cultissime Terminator 2, sorti il y a près de 25 ans ! Avec Alan Taylor (Game Of Thrones, Thor 2) aux commandes de ce nouvel opus, il n'y avait pas de quoi s'attendre à une grande réussite. Mais les bande-annonces, plutôt prometteuses, sont venues semer le doute. Et si Terminator Genisys était réussi ?

Synopsis

Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor et préserver l'avenir de l’humanité. Des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu : le Guardian. Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.

Critique du film

Ceux qui lisent mes critiques commencent à en avoir l'habitude, mis à part quelques exceptions, je ne suis pas forcément très tendre avec les blockbusters d'aujourd'hui. J'ai vraiment été déçu par Jurassic World, et si j'avais été l'auteur de la critique d'Avengers l'Ere d'Ultron, la note aurait été beaucoup moins généreuse tant j'ai trouvé le film insipide et raté.

J'aime les blockbusters ambitieux, avec des réalisateurs de talent aux commandes et je suis assez rarement satisfait. Terminator Genisys ne partait pas forcément avec les bonnes carte en main avec son réalisateur de seconde zone. Le film démarre d'ailleurs très mal avec 15 premières minutes plutôt chiantes pour un fan de la saga. Je peux comprendre l'utilité de ces séquences pour les nouveaux spectateurs, mais personnellement j'ai eu du mal à rentrer dans le film. Une fois Kyle Reese envoyé sur en 1984, les choses se décantent et le film alterne plutôt bien entre dialogues explicatifs, scènes d'actions et répliques humoristiques.

Emilia-Clarke-Terminator-Genisys-1-600x373

Le film n'est pas exempt d'autre défauts bien sur : un placement de produit est vraiment too much, quelques séquences sont un peu ratées comme le dialogue entre Sarah et Kyle dans le vestiaire... Les scènes d'action sont plutôt efficaces mais leur mise en scène n'a rien d’époustouflant et aucune ne restera dans les mémoires. De même, on peut regretter l'exploitation du personnage de John Connor. Son statut particulier, entre humain et machine, n'est pas vraiment traité en profondeur et on a le sentiment que cette bonne idée est laissée de coté pour se focaliser sur d'autre éléments du récit.

Les multiples voyages dans le temps peuvent forcément amener à certaines interrogations sur leur cohérence, mais le tout est quand même assez crédible et bien expliqué. Les trois personnages principaux, sans être des modèles d'écriture, sont plutôt réussis. Contrairement à Terminator 3, les scénaristes ont compris que le T-800 a plutôt intérêt à être légèrement en retrait aujourd'hui, et que les personnages centraux doivent être les humains. Arnold Schwarzenegger est donc là pour les scènes d'action et pour apporter une touche d'humour bien trouvée. Les situations font rire sans tomber dans la caricature et la moquerie de l'oeuvre originale. Comme dans Terminator 2, un lien assez fort entre les personnages humains et le T-800 est créent les séquences "émotion" qui en découlent fonctionnent du coup plutôt bien.

Terminator-Genisys-2015-arnold

Emilia Clarke, la star de Game Of Thrones, réussit son entrée dans le monde des blockbusters avec le rôle de Sarah Connor. Elle est forte et guerrière, mais montre aussi des facettes plus fragiles du personnages, tout à fait cohérents pour une jeune fille beaucoup plus jeune que celle de Terminator 2. La bonne surprise vient de Jay Courtney. Il ne se révèle pas un acteur hors pair, il ne faut non plus exagérer, mais il assure l'essentiel dans son rôle et montre une certaine réussite dans l'auto-dérision.

Enfin, un dernier point qui m'a réjoui est "l'ouverture à d'autres suites". La fin invite clairement à une suite aux aventures et certaines questions restent sans réponses, mais l'intrigue est bouclé et on a pas du tout l'impression d'avoir vu la moitié d'une histoire. Le film se suffit à lui-même.

Au final, ce film ne deviendra jamais culte comme les 2 premiers Terminator. Mais on peut aussi espérer qu'il ne soit pas rejeté comme les deux derniers volets et ce serait un plaisir de revoir tout ce petit monde dans une suite.

Bande Annonce du film

Laisser un commentaire