Analyse et explications du film Gone Girl de David Fincher

Gone Girl : Une structure narrative en 3 parties distinctes

Première partie du film : La vie et les apparences

Durant la première partie du film, deux histoires parallèles nous sont contées : D'un côté la vie de Nick sur le jour de la disparition et les quelques jours suivants qui seront fatidiques dans sa mise en cause dans l'affaire.

gone-girl_jeune_coupleDe l'autre côté, Amy semble nous raconter toute l'histoire de leur rencontre (au travers des notes de son journal intime), de leur emménagement, de leurs soucis (perte d'emploi, déménagement dans le Missouri etc...). Toute cette narration nous amène effectivement à penser Nick coupable, d'autant plus que les actes de ce dernier (qui se déroulent en même temps pour le spectateur) sont parfaitement suspects...

Sauf que la suite nous apprendra que le récit d'Amy est partiellement faux. Non pas sur l'histoire de la rencontre entre elle et Nick, ni leurs soucis divers à New York et leur déménagement dans le Missouri. Non, ce qui est faux, c'est tous ces détails qui rendent Nick suspect : Le fait qu'il l'insulte, l'ignore, l'agresse est totalement issu de l'imagination d'Amy pour mettre son plan à exécution...

Seconde partie du film : Ce qui se passe réellement

gone_girl_amy_autre_vieAlors que Nick continue sa vie d'homme à la recherche de sa femme, nous suivons alors Amy dans sa nouvelle vie. Nous découvrons alors qu'un large pan de la narration de la première partie était inventé dans le but de fuir, tout en faisant inculper Nick pour son meutre fictif.

Sans revenir sur les détails de ce moment, on constate que la structure narrative est totalement différente désormais : Nous suivons maintenant les deux héros du film pendant la même période chronologique, et surtout sur des évènements réels et non fictifs. On ne lit plus de journal intime ici, on relate le nouveau quotidien d'Amy.

Troisième partie : Une seule trame

Enfin, la dernière partie du film commence quand Amy revient voir Nick. A ce moment là, il n'est plus question de suivre la vie des deux personnages de manière séparée, mais au contraire simultanément. La structure est à ce moment tout à fait classique pour un film hollywoodien, et ne choque plus le spectateur...si ce n'est finalement par son message violent, et sa rupture avec le reste du film.

Lire la suite : Une vision bien noir du couple

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer aux théories et analyses.

1 2 3 4

Leave a reply