Bird Box : explications du film netflix et de sa fin

Explications de la fin du film

Malorie, Tom et les enfants sont les seuls survivants du refuge. 5 ans après le massacre causé par Gary, ils sont de nouveau attaqués par un groupe de "voyants" alors qu'ils envisagent de longer le fleuve pour rejoindre une communauté dirigée par un certain Rick.

Tom ne survit pas à l'attaque mais Malorie, Garçon et Fille rejoignent le fleuve et surmontent les derniers obstacles jusqu'à la communauté, située après de dangereux rapides. Les trois personnages doivent, une dernière fois, affronter leurs peurs respectives. Une fois sur place, Malorie réalise que le sanctuaire était à l'origine un établissement pour personnes aveugles. Ceux-ci, dont le fameux Rick fait partie, ont été rejoints par d'autres survivants. Malorie retrouve ainsi le docteur Lapham qu'elle avait consulté au début du film pour sa grossesse, et décide de donner des noms aux deux enfants : Tom et Olympia, en hommage aux deux survivants qui l'ont le plus touchée.

Bird Box termine donc sur une note plutôt positive.

Et la fin du livre ?

La fin du livre est beaucoup plus sombre. Lorsque Malorie et les enfants arrivent dans le sanctuaire, les choses ne se passent pas aussi bien. Il ne s'agit pas d'un établissement pour aveugles, mais d'un lieu où les survivants ont eux-même fait le choix de se crever les yeux pour survivre. Le scénariste du film, Eric Heisserer, ne voulait pas rester sur une note pessimiste, comme il l'a expliqué en interview : "Cela me semblait plus intelligent de terminer avec une fin optimiste. Je suis généralement quelqu'un qui préfère des fins avec de l'espoir, y-compris dans les films d'horreur et dystopies. Je ne veux pas jouer la carte du cynisme ou du nihilisme alors que nous vivons déjà dans un monde qui le fait suffisamment."

Quel est le but du film ? le sens de la fin ?

Je suis revenu sur les principaux mystères du film, et s'il reste beaucoup de zones d'ombre, l'intention du scénariste et de la réalisatrice Suzanne Bier sont claires : raconter une histoire optimiste, sur l'apprentissage de la foi et de l'espoir. il n'est pas question de religion ici, mais de foi en soi, foi en la vie et en l'avenir.

Bird Box, sous ses airs de film apocalyptique est une étude psychologique sur le personnage de Malorie (et à un degré moindre les autres). Sandra Bullcok, quelques années après Gravity, renoue avec une personnage qui doit apprendre à surmonter ses peurs et ses difficultés. Les expériences qu'elle va vitre, aussi traumatisantes soient-elles, vont l'aider à briser sa carapace.

Le caractère dur de Malorie est affirmé dès le début du film lors de la rencontre avec sa soeur. C'est encore plus marqué lorsqu'elle se retrouve avec Olympia, cette autre femme enceinte, douce, sensible et fragile. Le contraste entre les deux femmes est saisissant. Enfin, elle refuse de s'attacher émotionnellement aux enfants, en refusant notamment de leur donner des noms jusqu'à la fin du film.

Elle reproduit la schéma éducatif de son père, basé sur l'exigence et la dureté, ce qui rend très compliqué sa relation avec "Fille", qui avoue être effrayée par Malorie. Le film nous montre que la vision exigeante et intolérante de Malorie peut-être tout aussi dangereuse que la naiveté d'Olympia. La solution, si l'on peut dire, se trouve quelque part entre les deux. Et cette solution, elle sera trouvée avec le sanctuaire, qui offre un cadre sécurisé qui permet à Malorie de laisser vivre ses enfants sans dangers.

Le fait que le sanctuaire soit d'ailleurs un établissement pour aveugle est un clin d'oeil à l'espoir, le fait de croire, sans forcément voir. Avoir confiance en les gens, en ses sentiments, permet de vivre de façon épanouie.

Le scénariste Eric Heisserer, encore une fois, a parfaitement résumé son intention avec cette fin : "Il y a beaucoup de réalisateurs d'horreur qui se disent : " Non, nous devons en finir avec l'idée que l'humanité est foutue et nous sommes tous condamnés parce que c'est la vie". Il nous a semblé plus intelligent de rendre cette fin plus optimiste. Je suis une personne qui penche généralement vers une fin optimiste même dans les films d'horreur dystopiques. Je ne suis pas du genre à embrasser le nihilisme étant donné le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui »

Et vous, que pensez-vous de la fin du film ? Etes-vous satisfaits ?

1 2 3 4

7 comments

  1. Matthieu Laborde 27 décembre, 2018 at 00:56

    Concernant la théorie de la folie, vous oubliez une scène : Avant même de rencontrer Gary, le groupe tombe sur un collègue de Charlie dans le supermarché. Ce dernier dit de lui qu’il a fait de la prison et qu’il est surtout un peu « dingue », mais gentil. Il a selon toute évidence vu les « créatures » et veut à tout prix « convertir » les autres. Charlie meurt ensuite pendant que son collègue survit et continue de vouloir attirer d’autres personnes.

    Mais au-delà de la folie, je pense qu’on peut parler plus largement de troubles psychologies, de pathologies…

    – Dans la rivière, l’homme qui les attaque parle de « purification ». Est-ce que c’est un ancien religieux intégriste, le membre d’une secte… ce qui pourrait expliquer un comportement radical. Il a aussi tout l’accoutrement de l’américain « make america great again » parfait, nationaliste… souvent, ça s’accompagne d’une bonne dose de paranoïa (qui est ni plus ni moins qu’une pathologie à un certain niveau).

    – Le groupe qui tue Tom est visiblement peu recommandable… clairement, ils ont l’air de vrais psychopathes. C’est ce dernier trait de caractère qui les rendrait « immunisé » contre l’envie de se tuer.

  2. Sebastien 2 janvier, 2019 at 16:16

    Bonjour,

    Merci pour l’analyse et le complément fait par Matthieu.

    Concernant la matérialisation, vous ne parlez pas de la femme de Douglas qui, avant de s’asseoir dans la voiture en flamme semble voir sa mère.

    Qu’en pensez vous?

  3. Beido 7 janvier, 2019 at 00:38

    Bonsoir ,
    Pour ma part je pense que tout relate de la pureté de l’âme je m’explique ….
    Commençons par Gary si on réfléchit bien sur sa situation on comprends que c’est un menteur et qu’il est prêt à tout pour pousser les gens À lui obtenir ce qu’il veut jusqu’a transformé la réalité.
    Son âme en est donc atteint et affecté ce qui lui permet de pouvoir voir les créatures sans vouloir se donner la mort.
    Concernant l’équipe présente pendant la mort de Tom ils sont des gens peu fréquentable et ont très certainement déjà tué ce qui en soi est la pire chose donc qui atteint leurs âmes , cela expliquerait pourquoi ils peuvent voir les créatures et le monde comme il est , qu’elle trouve au passage à leurs yeux « jolie » et veulent partager cette beauté avec les autres
    Ceux pour qui l’intérêt personnel passe avant l’intérêt collectif n’ont aucun intérêt à vouloir se sacrifier je parle de cela pour illustrer la scène de la mort de Charlie au supermarché il se sacrifie et ne souffre pas sa mort est presque glorieux comparé au reste des possibilités de mort vu dans le film . Cela relate encore la théorie de la pureté de l’âme tout en plus que Charlie en avait conscience .
    Pour finir je parlerai de l’homme qui intervient dans la rivière qui saisit le bateau et qui parle de purification est un ancien religieux ou un intégriste en tout cas son attitude nous laisse penser qu’il n’est pas sain d’esprit Ce qui expliquerait pourquoi encore une fois il puisse voir les créatures et donner envie aux autres de voir quand il demande de voir et comprend donc qu’elle demande de tuer soit de se faire tuer soit de tuer pour continuer à voir

  4. yoshiiit 11 janvier, 2019 at 18:52

    Ce film m’a tout de suite fait pensé au film Phénomène. La nature pousse l’homme à se tuer, sorte de vengeance pour toute la merde que produit l’humanité et qui polu la planète.
    J’ai donc tout de suite pensé à la nature, vu que le phénomène qui pousse les gens à se tuer ici se matérialise également avec un mouvement de l’air. Après on ne sait effectivement pas se qui apparaît aux yeux des victimes.

    D’un autre côté, le phénomène fait entendre aux personnes la voix d’une personne décédée, qui leur demande de « regarder ». Est ce que le monde des morts se rebelle ?

    Pour les extraterrestres, si leur but était de pousser l’homme à s’anéantir, je trouve le concept un peu trop compliqué, vu que certains résistes, d’autres sont aveugles, donc ça ne marche pas.

    Les dessins qui ont l’air de représenter « la Mort », les personnes qui se tue, les voix des morts, les survivants qui parle de merveilles, de purifications, etc. Se sont que les éléments qui vont dans le même panier.

    Un détail m’a interpellé, à la fin juste avant d’arriver à la porte du sanctuaire des survivants, Malorie entend la voix de Tom est cette voix avait l’air de la voix de quelqu’un qui veut lui dire quelle se trompe, que la finalité n’est pas de se cacher les yeux mais de « regarder » et d’accepter les choses.
    On pourrait imaginer que Dieu ou je ne sais qui, a décidé de sauver tous les hommes en les faisant mourir et réapparaître ailleurs (la d’où les voix proviennent et appellent) et de laisser les âmes impurs sur terre comme si c’était l’enfer.

    Bon tout ça c’est quand même bien compliqué et toujours pas clair ….

  5. MBOCK 20 janvier, 2019 at 15:51

    Très intéressant mais aussi très marrant… L’explication est en réalité très simple à condition d’avoir les bonnes références pour décrypter. Les creatures sont des diables (shayatins) appertenant au peuple des djinns. Voir signification djinn Wikipedia. Ces derniers ont la faculté d’influencer les hommes (sains) grâce aux insufflations.
    Définition
    insufflation , nom féminin
    Sens 1
    Médecine
    Action de faire entrer une substance (gaz, liquide…) dans un organe ou une cavité à l’aide du souffle.
    Traduction anglais : insufflation
    Sens 2
    Figuré
    Proposition d’une idée, d’un concept.
    On remarque au long du film qu’une catégorie de personnes ne semble pas être affecté par ses insufflations. Ils ont des critères commun, que l’on pourrait résumé comme étant un esprit malsain (fou, criminel…) la raison est on ne peut plus évidente au vu des éléments cités… Ne peuvent êtres affecté que les personnes dites saines, leurs opposés, les malsain dont l’esprit est déjà souillé sont immunisé.
    L’Heure ne se dressera que sur les mauvaises personnes.
    DIEU dit :
     
    Viendra un vent qui prendra l’âme de chaque croyant et croyante, il ne restera que les mauvaises personnes, et sur ceux-là l’Heure se dressera.
     
    Hadith mentionné dans Sahih Mouslim.
    Dieu enverra un vent frais venant de Syrie. Il ne restera pas sur terre un seul homme ayant dans son cœur le poids d’un atome de bien ou de foi sans qu’il ne lui retire son âme. Il ne restera en vie que les débauchés qui s’y accoupleront sans pudeur à la façon des ânes.
    Un autre élément à prendre en considération est la soudaineté de l’apparition de ce phénomène.
    Sourate Les prophètes (Al-‘Anbyā’):1 – [L’échéance] du règlement de leur compte approche pour les hommes, alors que dans leur insouciance ils s’en détournent.
    Afin de permettre la réflexion je n’en rajouterai pas plus si ce n’est le fleuve ou la rivière que doit parcourir Malorie à une signification et un rôle bien clair. Comprendra qui pourra mais surtout qui voudra. La compréhension du message dissimuler dans le film devrait être pour celui qui voit clair une révélation ou une confirmation qu’il ou elle sera forcé d’admettre et pour celui qui niera on n’aura pas compris il s’agira d’un argument en sa défaveur.

Leave a reply