Explication de la fin du film Red Sparrow avec Jennifer Lawrence

Red Sparrow : explication de la fin

Que se passe-t-il ?

Alors qu'elle est dans son lit d’hôpital, après la violente altercation CIA/SVR, Dominika se réveille et part fumer une clope. C'est dans un couloir qu'elle rencontre Vladimir Korchnoi qui lui révèle qu'il est Marble. La taupe. Ce dernier lui demande d'aller voir le SVR et de révéler qu'il est la taupe. Afin qu'elle puisse prendre le relais et devenir elle-même une taupe.

Mais au lieu de cela, Dominika rejoint l'ambassade des Etats-Unis de Budapest et propose un deal à l'Ambassadeur : proposer au SVR d'échanger la taupe Russe contre Dominika.

red-sparrow-explication-film

Puis, lorsque Dominika contacte le SVR pour révéler l'identité de la taupe, elle préfère piéger son oncle Ivan Egorov et de ne pas trahir Korchnoi !

L'échange à lieu, Ivan est tué par son propre camp. Dominika est remercier et honorée par sa nation. Générique de fin.

Pourquoi ?

Dominika : un agent double qui joue triple jeu !

Dès le démarrage de l'action, Dominika lutte intérieurement entre une allégeance forcée à la Russie (son pays natal !) et son désir de changer de camps en visant une défection pour les États-Unis. Mais plus le film avance, plus l'on se rend compte que son réel objectif est la vengeance.

La vengeance envers son oncle Ivan, tout autant que le système de contre espionnage Russe montré dans le film. Ecole "de formation de putes", méthodes de tortures redoutables, chantage... Il faut dire que le film n'y va pas de main morte ! Les Etats-Unis sont montrés comme un troupeau d'agneaux en comparaison.

Dominika semble donc avoir toutes les raisons du monde de vouloir travailler pour la CIA. Mais le souhaite-t-elle réellement ?

red-sparrow-explication-film

Son plan méthodique pour faire tomber Ivan Egorov

Durant ses missions à travers l'Europe, souvent en tant qu'agent double, elle "travaille" aussi sur son projet personnel : se débarrasser de son oncle.

Et cela fonctionne ! Les Russes rendent la taupe aux Américains, tandis que les Américains rendent Dominika aux Russes. Mais comment Dominika a-t-elle fait pour construire un réseau de preuves suffisamment solides pour faire tomber Ivan ?

Un flashback revient sur des événements clés de l'histoire, totalement caché au spectateur. On aurait pu se douter de l'usage de certaines informations ou objets mais le film étant assez divertissant, on peut facilement passer à côté.

  • A Moscou, dans l'appartement / bureau de son oncle, Dominika dépose un verre marqué des empreintes digitales de Nash, et marqué d'une substance secrète. Cela permet de mettre en évidence une relation importante entre les deux hommes.
  • Lors de son voyage en Europe, Ivan s'arrête quelques heures pour saluer sa nièce et lui donner quelques consignes. Dominika en profite pour lire et mémoriser le numéro de son passeport dans l'optique d'ouvrir un compte bancaire à son nom. Ce passage par Vienne retient l'attention des chefs du SVR puisque la taupe Russe est indiquée y être passé aussi...
  • A Vienne, elle ouvre le compte bancaire au nom de son oncle. Le compte est crédité de bon vieux dollars américains transmis par la CIA ! Environ 250.000 $ qui suffisent à convaincre le boss du SVR de l'implication d'Ivan...

Ivan est décidément bien totalement manipulé et abusé par Dominika... Et il paie pour le mal qu'il a fait à sa nièce.

Dominika devient-elle une taupe à son tour ?

Le film ne dit absolument rien qui aille en ce sens.  Vladimir Korchnoi / Marble est toujours en vie lors de la cérémonie honorant Dominika. Il sourit tel un remerciement envers la jeune femme qui a fait preuve d'un courage gigantesque en protégeant ses intérêts.

Il est cependant assez clair que la CIA ne va pas laisser Dominika filer entre ses doigts...

Des théories pour une suite : Red Sparrow 2 ?

Puisque Dominika en sait beaucoup... Beaucoup trop diront certains ! Alors la CIA pourrait jouer à son tour le jeu du chantage pour faire marcher la jeune femme !

Si une suite au film était réalisée, peut-être que se serait le tour de la CIA d'être montré sous un jour plus noir. Car s'il y a quelqu'un qui assure que la CIA ne pratique pas la torture c'est bien Nash... Mais que vaut sa parole ? Il n'est rien de plus qu'un agent parmi tant d'autres, dont les objectifs sont de faire travailler des russes pour les Etats-Unis...

Et vous, qu'en pensez-vous ?

1 2

4 comments

  1. philippe martinez 16 mai, 2018 at 00:31

    Film formidable..Je pense aussi que si une suite, il y avait, les rôles seraient inversés

  2. Mali 16 mai, 2018 at 11:57

    Ce serait intéressant qu’il y ait ce genre de suite ! J’ai eu le même avis pour le côté inégal du film, j’ai trouvé que le film apportait une certaine confusion à un moment car on avait du mal à défaire les différents noeuds de l’intrigue par soi-même.

Leave a reply