Get Out : explication de la fin du film

La fin de Get Out

Les situations gênantes et malsaines s'enchaînent tout au long du film et Chris prend la décision de partir. Lorsqu'il regroupe ses affaires, il découvre des photos de Rose, avec les domestiques Georgina et Walter, plus intimes qu'il n'y parait, mais aussi avec de nombreux autres jeunes hommes afro-américains. Contrairement à ce qu'elle a pu dire, Rose a donc déjà fréquenté d'autres jeunes hommes noirs que Chris par le passé. La question est de savoir si elle le sait et lui a menti ou si elle a été, elle aussi hypnotisée par sa mère. Et c'est peut être là que le film fait l'un de ses premiers faux pas. Il aurait été très intéressant de laisser le doute sur les intentions de Rose.

Or, dès que Chris tente de quitter la maison, on découvre que ses parents, son frère et Rose sont tous dans le coup. Même le petit frère aurait mérité un traitement psychologique plus complexe. On aurait tout à fait pu imaginer que son attitude borderline puisse venir d'une certaine résistance à l'hypnose exercée par sa mère. Il y avait matière à faire quelque chose de vraiment complexe et ambigu, mais c'est la facilité qui a été choisie !

Chris se fit assommer durant sa tentative de fuite et se réveille attaché à un fauteuil, face à une vieille télévision. Ce coté rétro ajoute à l'ambiance WTF de cette fin. La TV s'allume et Chris découvre ce qui se trame : La famille Armitage a mis en place un procédé unique basé sur les compétences des deux parents. Rose recrute des jeunes hommes (et même femme avec Georgina) en les séduisant. La mère hypnotise la personne en question. Et le père procède à une opération chirurgicale. Dans quel but ? Offrir à des personnes blanches aisées et âgées, la possibilité de continuer à vivre dans le corps plus jeune et plus fort d'un noir. Dans le cas de Chris, c'est Jim Hudson, qui souhaite retrouver la vue en possédant le corps et les yeux de Chris. Grâce à l'hypnose effectuée par Missy, la vraie personnalité se retrouve comme effacée. En fait, elle est prisonnière de l'abîme que l'on a pu voir plutôt dans le film. Logan est prisonnier de son propre corps, lui aussi, et lorsque Chris utilise le flash, il semble reprendre le contrôle de son corps le temps d'un court instant.

Au final, Get Out traite de racisme avec cette activité malsaine des Armitage, qui, comme notre société à plus grande échelle, profite des avantages physiques de certaines personnes, mais refuse souvent à leur accorder des droits égaux. Le concept de la famille Armitage est même très proche d'une secte, puisqu'ils ont nommé leur groupe L'Ordre de Coagula. Encore une fois, ce coté secte, avec des personnes qui suivent bêtement une autre, mêlé à l'hypnose, aurait gagné à être approfondi.

Juste avant l'opération, Chris résiste à l'hypnose censée l'endormir grâce à des bouts de coton récupérés dans le fauteuil. Lorsque le frère de Rose vient le chercher, il se défend, puis tue dans la foulée le père Armitage. Dans sa fuite, il élimine un à un tous les membres de la famille (seule Rose semble être encore en vie lorsque celui-ci quitte le domaine). Il découvre au passage que Georgina et Walter sont en fait "possédés" par les grands parents de Rose. C'est pour cela que Walter courait au milieu de la nuit : car le grand père de Rose était un champion de course à pied.

Quel rôle joue Rose dan cette histoire ?

Comme évoqué plus haut, Rose "recrute" les personnes noires servant de "véhicule" aux blancs désirant vivre dans des corps plus jeunes et plus forts. Vu comment évoluent les choses, il y a fort à parier qu'elle le fait en pleine conscience. mais on ne peut s'empêcher de penser que Missy a pu hypnotiser ses enfants depuis leurs tendre enfance pour leur faire faire des choses qu'ils ne souhaitent pas réellement faire ?

actrice dans get out

A contrario, on peut aussi penser qu'elle agit de son plein gré et qu'elle est même capable d'hypnotiser les gens elle aussi : Première indice : Au début du film, le flic est d'abord hostile, avant de devenir docile soudainement. Rose l'aurait-elle influencée autrement que par ses arguments ? Un peu plus tard dans le film, elle porte aussi un pull aux rayures presque hypnotiques. Un accessoire pour hypnotiser et apaiser Chris ? Et si elle maitrise vraiment l'hypnose, depuis quand exerce-t-elle son pouvoir sur Chris ? Est-il vraiment tombé amoureux naturellement ? Autant de questions qui ne trouvent pas de réponses dans le film mais qui mériteraient d'être explorées dans une future suite.

La fin alternative

Il existe une deuxième version de la fin. Dans le film tel qu'il est projeté au cinéma, une voiture avec gyrophares débarque. On imagine alors le pire : des flics, qui ne croiront pas la version de Chris. C'est finalement son ami Rod, agent de sécurité à l'aéroport, qui sort de la voiture.

la fin de get out

Que serait-il arrivé si de vrais flics avaient débarqué à la place de Rod ? C'est ce que propose de découvrir cette deuxième fin du film, beaucoup plus sombre. Ce sont des policiers locaux qui débarquent sur place, et bien sûr, ils l'arrêtent. Un noir sur une propriété privée de blancs fortunés plus ou moins morts, ils ne vont pas hésiter une seconde. Bien sûr, ils ne pourront croire à une histoire complètement folle d'hypnose et de transplantation de cerveau.

Dans la séquence suivante, Chris, en prison, reçoit la visite de Rod. Celui-ci lui explique que la maison ayant été complètement ravagée par les cendres, il n'y a aucun moyen de prouver que son histoire est vraie

 

 

Et vous, que pensez-vous de cette fin alternative ?

1 2 3

2 comments

  1. Maided 6 juin, 2017 at 10:03

    Je l’ai vu ce week-end et franchement très bon film.
    Comme dit dans la critique un peu plus de nuances et moins de facilités en auraient fait un très grand film.
    Par exemple je déplore la scène dans laquelle Chris se fait hypnotiser la première fois.
    Le dialogue aurait pu ne pas faire mention qu’il faut un objet pour accrocher la « victime » de l’hypnose (Chris parle de montre et Missy dit que ce n’est pas nécessaire).
    De même les plans insistants sur la tasse de thé avec le bruit de la cuillère sont aussi insistants qu’un lance rocket dans un film de Schwartzenegger mettent à mal le suspense de la scène. Limite un panneau clignotant aurait pu être mis.
    Pour moi tout le film aurait du jouer sur l’ambiguïté réel ou non ? Hypnose ou pas ?

Laisser un commentaire