Cannes 2015 : Plus fort que les bombes, des vies fragmentées

Quatre ans après Oslo, 31 août, sélectionné dans la compétition Un certain regard, qui avait su émouvoir la croisette et plus tard les spectateurs français en salle, Joachim Trier est de retour à Cannes. Cette fois-ci, son film, Plus fort que les bombes (Louder than bombs en VO) est sélectionné dans la catégorie reine, la compétition officielle. Alors, Joaquim Trier a-t-il déjà sa place parmi les plus grands ?

Synopsis

La préparation d’une exposition consacrée à la célèbre photographe Isabelle Reed trois ans après sa mort inattendue amène son mari et ses deux fils à se réunir dans la maison familiale. Refait alors surface un secret qui plonge leurs vies apparemment calmes dans le chaos.

plus-fort-que-les-bombes-de-joachim-trier

Critique du film

Joaquim Trier a, semble-t-il, vraiment convaincu pas mal de monde lors de son précédent passage à Cannes. Cela lui permet notamment de bénéficier d'un casting international et de qualité : Isablle Huppert, Gabriel Byrne et Jesse Eisenberg partagent l'affiche avec le méconnu mais non moins talentueux Devin Druid !

Plus fort que les bombes est un film décousu : Le passé, le présent, les rêves, les pensées et les points de vue de plusieurs personnes d'une même famille composent le film aussi bien qu'ils le décomposent. C'est un film qui, d'une certaine manière, propose une narration un peu compliquée, et pourtant tout est plutôt simple à suivre, plutôt fluide. C'est un film aux sujets multiples. Outre la mémoire, abordée de façon très intelligente et subtile, le film traite d'adolescence, de solitude, de rapports parents / enfants et plus largement de tout ce qui peut nous passer par la tête, nous tourmenter tout au long de notre vie.

Entre un homme laissé de côté aussi bien comme mari que comme père, une femme qui ne se sent jamais chez elle, jamais à sa place, et deux fils qui, malgré leur différence d'âge, ont un peu du mal à gérer les événements et leur environnement, les personnages principaux sont terriblement humains et on s'identifie vraiment à eux, on partage leurs peines et leurs doutes. Ce sont vraiment de magnifiques portraits de nos tourments quel que soit notre âge, sexe ou situation.

Plus fort que les bombes est un film dramatique, plutôt réaliste, et pourtant, il est particulièrement poétique. Plusieurs moments envoûtent, plusieurs dialoguent intriguent, et certaines séquences sont littéralement passionnantes. On pense notamment au monologue du plus jeune des deux frères et des images qui vont avec. Ce n'est peut être pas subtil, mais c'est beau,juste, émouvant et drôle en même temps. Une séquence qui pourrait prétendre à avoir sa place parmi les meilleurs monologues de films.

Plus fort que les bombes nous offre, à travers ces fragments de vie, un film intelligent et plein de poésie, sans oublier de nous faire rire dans certaines occasions pour relâcher la pression d'un contexte plutôt dramatique. Il manque peut être un moment de grande émotion au film, un moment qui nous transporte encore plus que les autres pour en faire un très grand film. Mais Plus fort que les bombes est déjà un très beau film, l'un des meilleurs de ce festival de Cannes, et c'est déjà largement suffisant pour mériter de ne pas repartir les mains vides !

Laisser un commentaire