Critique de la nouvelle série de Canal+ : Les Revenants

Haut et Court TV et Canal Plus nous proposent une nouvelle série de 8 épisodes de 52 minutes, diffusé dès le 26 novembre 2012: Les Revenants. Après avoir vu les deux premiers épisodes en avant-première, à quoi doit-on s'attendre?

Synopsis

Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, tous désorientés, cherchent à rentrer chez eux. Ils ne savent pas encore qu’ils sont morts depuis plusieurs années, qu’ils n’ont pas vieilli et que personne ne les attend. Déterminés à reprendre une place qui n’existe plus, ils découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas les seuls revenants.

Critique

La première chose que l'on se dit avant de voir la série est : encore une série française qui va se planter ! D'un autre côté, c'est Canal Plus donc on lui laisse le bénéfice du doute. Le thème des revenants, peu présent en France, est un pari risqué: c'est à la mode en ce moment (The Walking Dead) mais encore faut-il bien le traiter, de manière originale tout en gardant certaines références.  Et les revenants réussit à remplir toutes ces exigences.

Les principales questions sont bien sûr: pourquoi et comment sont-ils revenus ? Mais le plus intéressant est la façon dont ils se réintègrent dans leur seconde vie. Le traitement du surnaturel et du retour des Revenants n'est ni glauque, ni grandiloquent. Il n'y aucun effet visuel spécial ce qui n'en rend que plus crédible et réaliste le sujet, si tant est qu'il puisse l'être. Même lorsque l'on n'est pas très porté sur le thème du fantastique, on accroche à l'histoire. La réaction incrédule de leurs proches et leur acception inévitable d'un fait surnaturel est bien mis en scène et juste (pas trop lacrymale mais ce qu'il faut d'émotions). Les acteurs ne surjouent pas et on en vient à se demander comment l'on réagirait dans pareille situation. On s'identifie facilement aussi bien aux revenants qu'à leurs proches et on s'attache à eux et à ce qui va leur arriver.

LES REVENANTS

Chaque épisode est centré sur un personnage en particulier sans en oublier les autres en filigrane. Les interactions entre eux finissent d'ailleurs par se recouper à un moment ou à un autre, entraînant de nouvelles questions. Des flash-back, bien construits, nous permettent de connaître leur vie avant et les circonstances de leur disparition. Le choix d'un village au cœur des montagnes renforcent l'atmosphère sinistre, faisant d'un village quelconque une ville fantôme.

Et finalement oui pour une série française, on ne peut nier un bon choix d'acteurs qui jouent bien, Certains viennent du cinéma (Anne Consigny, Clotilde Hesme, Frédéric Pierrot), d'autres sont encore inconnus (Pierre Perrier, Yara Pilartz, Sawnn Nambottin). Côté musique, encore un coup réussi, avec le groupe Mogwai qui vient parfaire l'ambiance angoissante de la série.

Deux épisodes prometteurs qui donnent très envie de connaître la suite. La série réussit l'exploit de rendre réaliste un thème fantastique tel que les revenants. En espérant que le scénario ne s'enlise pas dans un enchaînement de questions sans réponses (aussi appelé l'effet Lost).

Critique de la nouvelle série de Canal+ : Les Revenants

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Coralie Barroul, il y a 5 ans et 3 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique de la nouvelle série de Canal+ : Les Revenants
Vos informations: