Critique du film Bachelorette

Annoncé comme un Very Bad Trip version fille, Bachelorette était présenté au en avant première au 38e festival de Deauville. Le film est-il à la hauteur de son pendant masculin ?

Synopsis

Trois amies sont invitées à être demoiselles d’honneur au mariage d’une ancienne camarade de classe qu’elles ridiculisaient au lycée.

Critique du film Bachelorette réalisé par Leslye Headland

Malgré un succès phénoménal un peu partout dans le monde, Very Bad Tirp n’avait pas forcément séduit tout le monde, malgré un schéma narratif original et astucieux. La faute à un humour un peu trash qui ne convient pas à tous. Bachelorette, hélas, n’atteint pas le niveau de son prédécesseur.

Les amateurs d’humour « trash » seront servis avec pas mal de situations particulièrement choquantes et excessives vécues par les trois personnages principaux, les demoiselles d’honneur d’une mariée. Hélas, le schéma narratif reste lui ultra classique, les clichés sont bien présents et quelques passages du film sont un peu longs. On se demande un peu ce qu’une actrice comme Kirsten Dunst a été faire ici…

Heureusement, tout n’est pas à jeter dans le film. La dernière partie du film est particulièrement bien menée, sans véritable temps morts et même certaines situations clichées sont plutôt bien abordées, notamment les retrouvailles de l’une des demoiselles avec son ex.

Au final, Bachelorette ne restera certainement pas dans les annales. Malgré de nombreux défauts et un démarrage difficile, il permet tout de même de passer un agréable moment.

1 comment

Laisser un commentaire