Critique : MI-5 Infiltration

Spooks ou MI-5 est une série sur les services secrets britanniques. A l'opposé d'un James Bond sur bien des points, le MI-5 s'occupe de la sécurité intérieure et est réputée pour être extrêmement réaliste.

La série s'est arrêtée en 2011 après 10 petites saisons. Série culte pour moi, j'attendais donc avec beaucoup d'impatience la sortie du film, qui constitue une sorte de suite à la série. De l'impatience, certes, mais aussi de l'appréhension : le film saura-t-il être à la hauteur de la série ?

Synopsis

Quand le dangereux terroriste Adem Qasim échappe à la garde des services secrets du MI-5 lors d’un banal transfert, le célèbre agent Harry Pearce, à la tête de l’unité antiterroriste, est accusé. Un scandale jamais vu dans l’histoire du MI-5. Alors que la suspicion grandit et que l’on recherche d’éventuelles complicités au plus haut sommet du pouvoir, l’espion déchu Will Holloway est la seule personne à pouvoir reconstituer le puzzle. La traque commence...

Critique

harry pierce the greater good kit harringtonTout d'abord, la réponse est oui ! Si vous n'avez pas vu pas la série, vous pouvez voir le film sans problème. Evidemment, il y a des références à la série mais elles restent secondaires et sont en parties expliquées. Pour les fans, ces quelques liens à la série font plaisir même si, hélas, on ressent un certain manque depuis l'arrêt de cette génialissime série.

Le film est donc un film d'espionnage typique : d'un côté, la menace d'une attaque terroriste et un méchant à stopper, de l'autre, une taupe à découvrir à l'intérieur du MI-5. C'est cette dernière partie qui a toujours été ma préférée et je n'ai pas été déçue même si la fin arrive un peu trop vite. Ça manque de montée en tension.

spooks the greater good afficheLe film reste clairement dans l'esprit de la série avec un rythme haletant mais avec la retenue qui caractérise le flegme britannique. Naturellement, les fans connaissent déjà Harry Pierce, et sa personnalité complexe. Les autres personnages ne sont pas suffisamment creusés à mon goût : pas assez d'ambiguïté... C'est aussi le format qui veut cela malheureusement.

Cela nous change clairement des films d'action hollywoodiens dans le même thème : on est bien loin d'un Ryan Initiative.

On regrette la sortie direct en VOD pour MI-5 Infiltration qui vaut beaucoup plus que certains films qui ont droit à leur grand écran. On aurait pu espérer que la présence de Kit Harrington, échappé de Game Of Thrones, suffirait à déchaîner les distributeurs.

1 comment

Laisser un commentaire