Game Of Thrones Saison 5 Episode 4 : morts et fanatisme religieux

Comme chaque semaine, découvrez notre avis sur le nouvel épisode de Games Of Thrones. Aujourd'hui, c'est de l'épisode 4 de la saison 5 dont on va vous parler. Attention, cette critique contient évidemment des spoilers.

Quitte à faire hurler certains fans, il faut quand même se dire la vérité quelques fois : Games Of Thrones, quand il n'y a pas de conclusion WTF et mortelle à l'épisode, la plupart du temps, il ne se passe pas grand chose et c'est plutôt chiant. Alors quand un épisode casse ce rythme plan plan et offre un peu piment au spectateur, il faut le noter. Après trois épisodes plutôt anecdotique, la saison 5 de Game Of thrones accouche enfin de quelques moments très sympathiques, malgré des enjeux pas toujours essentiels !

Un épisode violent et plein de morts

daenerysPour changer, je ne vais pas tenter de faire un résumé des événements de l'épisode, mais plutôt m'intéresser à ce qui m'a plu : le rythme, en particulier dans deux séquences.

Tout d'abord, il y a ce moment, dans la première partie de l'épisode, ou les fanatiques religieux mènent leurs petites actions "spirituelles" à travers Port-Royal pour purifier la ville et ses habitants. Si on ne peut pas vraiment parler d'action, la séquence est rythmée, prenante et agréable à suivre. Il s'agit tout simplement pour moi de l'une des meilleures séquences de la série.

A la fin de l'épisode, on a de nouveau le droit à une séquence assez prenante qui devrait en accrocher quelques uns à leur siége. Les hommes de Daenerys se retrouvent pris au piège face à un nombreux d'ennemis bien plus important. Le combat dure un petit moment, il est plutôt bien réalisé et très agréable à suivre.

Ces deux séquences augmentent vraiment la qualité et le rythme de l'épisode, mais sont elles réellement importantes dans l'évolution de la série ?

Des enjeux plus ou moins importants

Commençons par ce combat en fin d'épisode : Il conclue en beauté une heure de télévision plutôt agréable, mais qu'apporte t'il à la série dans sa globalité ? Pas grand chose à vrai dire. Ce n'est pas un secret, les intrigues centrées sur Daenerys semblent être imaginées pour combler les trous avant de revenir tout le monde. Tyrion n'est pas encore auprès d'elle et surtout, elle ne semble pas décidée à gagner Westeros pour se mêler à la lutte pour le trône.

L'affrontement entre les anciens esclaves et maîtres permet de gagner du temps, de coincer la reine des dragons, mais honnêtement, ce n'est pas très passionnant. En revanche, on peut espérer beaucoup plus des éléments développés autour du fanatisme religieux. Tout d'abord, c'est un sujet qui a particulièrement sa place dans une série de fantasy dont l'univers et la violence rappellent beaucoup le moyen âge. Ensuite, ce fanatisme ne concerne pas qu'une seule séquence mais semble vraiment être un arc qui sera développé tout au long de la saison. Cersei sens son influence faiblir et tente de faire ce qu'elle peut pour conserver son pouvoir. Mais à ce petit jeu là, il n'est pas sur qu'elle en sorte réellement gagnante et Port-Royal pourrait radicalement changer au cours des épisodes à venir.

Un peu comme le dernier épisode de la saison 4, cet épisode réussit à être intéressant et rythmé sans pour autant user de grosses surprises ou sacrifier un personnage important. Espérons que ce ne sera pas le seul de la saison et que le rythme sera maintenu à un tel niveau au cours des semaines à venir.

Leave a reply