Games Of Thrones, saison 4 Episode 3 : Port-Real toujours en avant

Games Of Thrones, c'est chaque semaine sur HBO et OCS, et c'est aussi chaque semaine que l'on vous commente le nouvel épisode (vous pouvez d’ailleurs relire notre critique de l'épisode 2 ici). Alors, qu'avons-nous pensé de cet épisode 3 de la saison 4 de Game Of Thrones ? (Comme d’habitude, on va forcément spoiler sur le contenu de l'épisode, mais pas du tout sur ce qui va venir)

AryaAlors que beaucoup de personnages n'apparaissent que tous les deux épisodes, parfois seulement quelques minutes, s'il y a bien un lieu et une famille qui ne sont pas laissés de coté, ce sont Port-Réal et les Lannister. Et si les Lannister sont sur le devant de la scène, on ne peut pas dire que ce que l'on voit soit particulièrement intéressant. Tywin fait un discours plein de sagesse ( et de manipulation) à son petit fils, nouveau roi en devenir. Au passage, il égratigne bien Joffrey, et semble bien heureux de sa mort. Maintenant, il a un roi qu'il va pouvoir contrôler. Tyrion, de son coté, prépare se défense depuis son cachot. Le seul évènement marquant intervient en début d'épisode, lorsque Jaime viole sa sœur. L'acte est traité avec banalité, car on hait tous Cersei et elle lui demande de tuer Tyrion juste avant qu'il commette l'acte. Mais cela reste un viol, un acte horrible, perpétué au moment ou cette femme est au plus mal, au pied du cadavre de son fils... Un acte de violence qui nous rappelle bien Jaime a beau devenir de plus en plus humain depuis la saison 3, il reste un monstre digne de sa famille. Tyrion pourra-t'il vraiment s'appuyer sur son aide comme il l'espère ?

Deanerys de Game of ThronesEntre deux séquences à Port-Real, on découvre ce que devient Sansa, et qui cherche à la protéger (après avoir organisé l'assassinat de Joffrey ?). On voit un tout petit peu de John Snow, un peu plus de son ami Sam, pour une intrigue absolument inintéressante. Pendant ce temps-là, Ygritte et les sauvageons attaquant des innocents pour envoyer un signal aux Corbeaux qui protègent le mur. De son coté, Arya continue son apprentissage de la vie de "guerrier" en tant que guerre. Au rythme ou vont les choses, on se dit qu'elle fera un sacré chef pour les armées du Nord, et ce n'est pas 3 petits dragons qui devraient l'effrayer. Mais leur mère à ces fameux dragons, Daenerys, est elle aussi une femme de caractère, comme nous le prouve la fin de cet épisode, hélas très similaire à des séquences déjà vues durant la saison 3.

Ce qui frustre avec cet épisode, c'est que l'on revient vraiment aux travers des saisons précédentes, avec peu d'avancement, et le sentiment que tout va se faire lentement, pour préparer les épisodes finaux qui seront forcément chargés en évènements. On espère quand même quelques passages importants avant l'épisode 9.

Laisser un commentaire