Passez votre diplôme à Community Greendale!

Quand il est question de série TV, il n'y a pas de plus grand plaisir que de découvrir une série dans laquelle les scénaristes n'ont pas de limites. "Facilement" réalisable pour une série animée, cela devient tout de suite plus ardue quand il s'agit de mettre en scène des vrais acteurs. Dans Community, on retrouve cet esprit cartoon que certaines séries comme Malcom ont su développer.

 

L'histoire peut sembler banale pour une sitcom. Jeff Winger, avocat beau gosse, perd sa licence au barreau quand on découvre que son bachelor est un faux. Il doit donc retourner à l'université pour obtenir un vrai diplôme. Dans l'espoir d'avoir son degree sans se mouiller il s'inscrit dans la pire des universités qu'il soit : la Community de Greendale. Dès son arrivé à l'université, il flashe sur Britta Perry, une blondinette hippie et féministe, pour laquelle il forme involontairement un groupe d'étude incluant des membres extraordinaires. Anie Edison, la première de la classe qui tombera plus ou moins amoureuse de tous les hommes de la série, Troy Barnes l'ancien capitaine de l'équipe de football qui doit descendre de son piédestal. Abed Nadir, son meilleur ami, qui est un fan de culture pop, de cinéma et de télévision. Il est à sa façon le Barney ou le Sheldom de la série. C'est souvent de son imagination que vont découler les meilleurs épisodes. Shirley Bennett est la femme au foyer nouvellement célibataire qui reprend ses études tandis que Pierce Hawthorne est un retraité reprenant ses études pour  passer le temps...

La particularité de Community est de jouer de toute la pop-culture et des clichés habituels des sitcoms en les mettant en scène de manière rocambolesque. Abed joue sûrement le rôle le plus  important car il est le plus attaché à cette culture. Quand le groupe se retrouve dans une situation improbable, Abed arrive toujours à la comparer et la rattacher avec un film. Il institue alors les règles de l'épisode, que les autres s'empressent mystérieusement de suivre. Rien ne vaut un exemple pour que vous compreniez mieux : dans un épisode, le doyen de l'université achète un très vieux simulateur spatial pour tenter de redorer (vainement) le blason de l'école. De corvée de nettoyage le groupe d'étude se retrouve enfermé dans le simulateur qui ne se débloquera que si ils arrivent à la fin de la simulation. Les références s’accumulent : Wargame, 2001 L'odyssée de l'espace ou bien Star Trek; tout est là  pour faire effondrer de rire le spectateur devant des caricatures et des clichés grotesques. Les Westerns, le jeu de rôle ou encore les jeux vidéos tous les éléments de la culture geek apparaissent peu à peu dans la série.

Adepte de l'humour décalé et des références parfois tirées par les cheveux Community s'impose réellement comme la série pour les amoureux de la pop culture. Contrairement à The Big Bang Theory  on sent que les auteurs sont attachés à cette culture et qu'il ne s'agit pas d'une simple technique pour faire rire. Community est un véritable hommage  cet univers.

Passez votre diplôme à Community Greendale!

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LanSharK, il y a 7 ans.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Passez votre diplôme à Community Greendale!
Vos informations: