Analyse du film Civil War et explication des scènes post-générique

Civil War... ou pas !

J'ouvre immédiatement le dossier qui fâche : le non-respect du comic book d'origine. Même si j'avais finalement pris l'habitude de voir Marvel s'inspirer des comics pour reconstruire de toute pièce le MCU (Marvel Cinematic Universe), la déception est grande en tant que fan. Age of Ultron était un bon exemple de la réécriture d'une histoire, en transformant le monde post-apocalyptique du comic en menace mondiale ne détruisant que la Sokovie (qui aurait pu être la Latvérie si Doctor Doom n'appartenait pas à la Fox au cinéma...). Pour Civil War, c'est bien différent : à aucun moment il ne s'agit d'une guerre civile telle que présentée dans la saga.

Pour ceux qui ne comprendrait pas tout, voici (dans les grandes lignes), ce qu'un fan aurait pu attendre.

civil_war_team_captain_america

Premièrement, un réel affrontement sur de réelles valeurs avec pour fer de lance la Liberté représentée par Captain America aurait été souhaité. N'oublions pas que Cap' est un combattant de la Seconde Guerre Mondiale, contre le nazisme et la dictature ! A l'inverse, Iron-Man est un opportuniste intéressé doublé d'une tête de mule. Chacun est persuadé d'avoir raison (seul point de similitude dans le film), ce qui engendre des tensions incroyables. Les Accords de Sokovie sont donc inacceptables pour Captain America qui refuse d'être "gouverné" par les Nations Unies.

Mais aussi, on aurait adoré voir des opinions plus tranchées parmi les super-héros décidant de se rallier à un clan. Dans le film des frères Russo, l'amitié entre super-héros est très palpable et donne un ton trop léger au sujet. Dans le Comic Book, la team Captain America a une vie marginale et très Dark. Les égouts sont leur refuge et ils sont assimilés à des terroristes ! L'emprisonnement d'un héros opposé à la loi se fait d'ailleurs non pas au Raft comme dans le film mais dans la Prison 42 située dans la zone négative. Les héros enfermés n'ayant ainsi aucune chance de s'échapper !

Le choix de son clan, de sa faction dans l’œuvre de Millar, ne réside pas uniquement sur des notions d'amitié... C'est surtout lié au fait de devoir dévoiler son identité en signant les Accords qui pose problème à nombreux des supers-héros, notamment Spider-Man. Ce fait est totalement éludé dans le film, car les quelques héros présents sont déjà publiquement reconnus, et cela aurait généré de la perplexité d'amener cela dans le récit.

Les Avengers seulement...

shield-artOn peut encore citer le fait que les Accords de Sokovie du film ne concernent que les agissements des Avengers ! Dans le Comic Book Civil War, une Loi est promulguée et concerne l'ensemble des personnes ayant des supers-pouvoirs et se limite aux Etats-Unis. Il s'agit du "Superhuman Registration Act" : une loi globale privant les supers-héros de la liberté de l'anonymat. Sachant cela, le nom Civil War semble un peu fort pour le film de MARVEL qui ne concerne que moins de 10 personnes... versus plusieurs centaines pour le comic : X-Men, 4 Fantastiques, Avengers, New Avengers, Young Avengers, Thunderbolts... et mobilise aussi le S.H.I.E.L.D en protagoniste de premier plan. Dans la série Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D., une division interne avait déjà engendré beaucoup de rumeurs quant à une opportunité d'introduire Civil War, mais en réalité, il s'agissait plutôt d'en préparer la chute lors du film Soldat de l'Hiver.

 

Ensuite, il est clair que le film est très léger sur le développement des personnages et leur capacités à choisir un camp. N'étant sur un volume que de quelques supers-héros, la guerre ressemble aussi plus à un léger désaccord entre puissants. Et surtout, ce désaccord se termine sans réelles conséquences pour un camp ou pour l'autre. Globalement, le film manque de :

  • Rapport de force moins équilibré entre Iron-Man et Cap'
  • Supers-héros en réelle capacité de faire basculer le rapport de force
  • Une fin sérieusement dramatique... avec la mort de Captain America (entre autres) !

Finalement, il faut tout de même noter qu'il n'y a pas de mort notable - ou d'utilisation du double de Thor - qui auraient pu justement faire pencher la balance dans cette Guerre Civile. Mais le film serait devenu encore plus un Avengers (au sens MCU) et non plus un Captain America, malgré la présence forte du Soldat de l'Hiver. Pour renforcer le récit, c'est d'ailleurs la mort des parents de Tony Stark, due au Soldat de l'Hiver, qui permet d'affirmer le "Civil War" et l'opposition avec Captain America.

Lire la suite : Les références au comic book Civil War.

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour alimenter le débat de vos idées !

1 2 3 4

2 comments

  1. Dawn 2 mai, 2016 at 14:44

    bon article qui nous aide un peu vis à vis de cette première scène post générique notamment…. j’ose espérer que Bucky sera “réveillé” au cours du film de black panther, histoire qu’il serve à quelque chose. Ils ont tendance à faire n’importe quoi avec ce personnage en le remettant au frais selon les besoins…..

  2. Maided 14 septembre, 2016 at 16:22

    A noter que le spider-signal existe dans les anciens comics (je ne sais pas si il a été conservé dans les Ultimate etc…).
    Petite différence : il était dans la ceinture de spidey, au milieu

Leave a reply