Analyse et critique de Lego Batman

3 ans après la surprise de la grande aventure Lego, on retrouve nos briques favorites au cinéma avec un des personnages les plus charismatiques du premier opus - et de l’univers des comics en général - le célèbre Batman.

Oubliez cependant le Dark Knight de Christian Bale ou le chevalier torturé de Gotham de Ben Affleck dans Batman V Superman. Ici, le Batman, c’est le seul, le vrai, Bruce Wayne (doublé par Will Arnett), et il vous en mettra plein la vue.

Synopsis

Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s'il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d'équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

Critique

lego_batman_affiche_usLa Grande Aventure Lego a été un vrai succès inattendu, et si Lego Batman ne bénéficie pas du même effet de surprise, il garde cependant les mêmes éléments qui ont fait le succès de la Grande Aventure. C’est à dire beaucoup d’humour, une animation à mi-chemin entre le stop-motion et le full-CGI, des doubleurs excellents (on parle ici de la VO) et de nombreuses situations à plusieurs niveaux de lecture, afin de plaire aux petits comme aux grands… ou aux fans comme aux neophytes, mais ça, nous y reviendrons pour l’analyse en page 2 !

L’animation est un vrai point fort de la licence Lego, et force est de constater qu’en l’espace de deux films seulement, cette dernière a déjà une patte assez inimitable. Entièrement composé des célèbres briques, tout le film repose sur un juste équilibre entre du stop-motion (un assemblage de photos avec un léger décalage de mouvement entre deux) et des effets spéciaux numériques pour ce que ne savent pas encore faire nos Lego favoris ! Le résultat est prenant, jamais dérangeant, et arrive même à produire des séquences d’action assez époustouflantes tout en restant lisibles. Une prouesse quant on voit certaines scènes !

lego_batman_batman_robinMais l’animation seule ne fait pas un film, et les scénaristes de Lego Batman ont choisi une voie plutôt facile pour ce film par rapport à l’ambition de la Grande Aventure. Clairement moins travaillé sur le scénario, Lego Batman se rapproche plus d’un épisode de dessin animé pour enfant que de la Grande Aventure qui était une critique sous-jacente de la société et offrait une vision jeu/vie réelle des plus courageuse. Malgré cette légèreté, le film se montre très agréable, porté par un humour du second degré toujours très bien dosé, et un plaisir presque coupable de voir ce qui aurait été notre film préféré entre 8 et 10 ans.

lego_batman_joker_robinCôté interprétation, la VO est gâtée avec un Will Arnett brillant en Batman/Bruce Wayne imbu de lui-même et solitaire, une Rosario Dawson faisant une Barbara Gordon sexy et courageuse, Zach Galifianakis génial en Joker en manque d’amour, Ralph Fiennes en un paternaliste Alfred et Michael Cera en touchant Dick Grayson/Robin. Notons au passage que de nombreuses critiques de la VF portent sur le doublage, ce qui n’est pas si étonnant quand une décision est prise de remplacer de vrais acteurs par des youtubeurs et des stars du ballon rond ! Il flotte alors une odeur rappelant le brillant 3e opus d’Asterix…

En conclusion, Lego Batman est un bon divertissement portant la patte Lego qui, sans avoir le brio de la Grande Aventure, sait se montrer rafraîchissant, drôle, et plaira aux petits comme aux grands, fans de la première heure ou découvrant la chauve-souris de Gotham.

Envie de découvrir tous les clins d’oeils et easter eggs de Lego Batman ? Restez donc pour notre analyse !

Lire la suite : analyse de Lego Batman

1 2

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :