Analyse et critique de Lego Batman

lego_batman_affiche_us

Analyse, easter eggs et clins d’oeils de Lego Batman

lego_batman_affiche_frLego Batman est truffé de références, quasiment de sa séquence d’ouverture à la fin du générique. Références au cinéma, aux comics, et évidemment, à la vie de Batman. Nous ne pourrons certainement pas toutes les citer dans cet article, d’ailleurs, n’hésitez pas à nous dire ce que l’on a raté dans les commentaires !

Vous êtes prêts ? C’est parti !

ATTENTION : Cette partie de l’article est évidemment 100% spoilers

Lego Batman et le cinéma

Les méchants du cinéma

lego_batman_villainsLego Batman fait intervenir un grand nombre de méchants en provenance de la zone fantôme qui sont quelques grands monstres du cinéma. Certains sont nommés (bizarrement, ceux qui sont sous licence Warner souvent), d’autres non, mais clairement identifiables. On peut notamment citer :

  • Lord Voldemort : On l’entends une première fois lançant un agressif « Windgardium Leviosa » ! C’est évidemment un des méchants Warner les plus emblématiques du XXIe siècle, et on est étonné qu’il ne soit d’ailleurs pas doublé par Ralph Fiennes en VO, sachant que c’était ce dernier qui l’incarnait dans les Harry Potter.
  • L’oeil de Sauron : Autre méchant mythique du siècle actuel, Sauron (et son oeil) ont marqué la trilogie du Seigneur des Anneaux, et on le retrouve ici, au moins aussi agressif.
  • King Kong, Godzilla et l’étrange créature du lac noir dans les « grands formats » non cités au générique.
  • Les agents Smith de Matrix (non nommés également)
  • La Méchante Sorcière de l’Ouest et les singes volants du Magicien d’Oz
  • Dracula
    Les Gremlins
  • Les Daleks de Doctor Who
  • Bruce, le célèbre requin des Dents de la Mer
  • Un T-Rex et un Raptor de Jurassic Park

Les autres clins d’oeil du cinéma

lego_batman_logoBatman regarde un grand nombre de comédies romantiques dans le film (Marley & Moi, Jerry Maguire, un amour à New York) qui sont en tant que telles des clins d’oeil. Le « You complete me » de Jerry Maguire faisant également référence à la phrase du Joker dans The Dark Knight.

Le vol du début se nomme le MacGuffin Airlines. MacGuffin est un terme utilisé par Alfred Hitchcock qui est un prétexte au développement du scénario.

Le mot de passe de la Batcave : « Iron Man Sucks » est clairement un clin d’oeil à l’univers de Marvel Comics.

Lors de sa visite dans la forteresse de solitude, on peut voir une apparition de Jor-El, le père de Superman, qui est clairement un Lego inspiré de la prestation de Marlon Brando dans ce même rôle dans le Superman de Richard Donner de 1978.

Barbara Gordon propose à un moment de monter une équipe de super-vilains pour défier les monstres de la zone fantôme. Batman mentionne alors Fox Force Five, qui n’est autre que l’équipe de filles pour laquelle Mia Wallace auditionne dans Pulp Fiction.

Les apparitions de Batman au cinéma

Alfred mentionne dans Lego Batman les différentes passades du Chevalier de Gotham, et mieux que ça, il cite même les dates ! Souvenez-vous :

  • 2016 : Batman V Superman
  • 2012 : The Dark Knight Rises
  • 2008 : The Dark Knight
  • 2005 : Batman Begins
  • 1997 : Batman & Robin
  • 1995 : Batman Forever
  • 1992 : Batman Returns
  • 1989 : Batman
  • Et le « bizarre de 1966 : Batman avec Adam West.

lego_batman_cockpitBatman de 1966 qui est d’ailleurs régulièrement réutilisé, que ce soit par les onomatopées lors du combat final, le spray anti-requin (oui oui, il a existé) ou le bras droit de Gordon, Chef O’Hara !

Le Suicide Squad est mentionné en filigrane quand on propose de monter une équipe de méchant pour faire tomber une équipe de méchants.
Le Joker parle également de ses deux plans échoués par le passé. Notamment ceux  avec les deux bateaux (The Dark Knight) et celui avec la parade et la musique de Prince (Batman de 1989). Du Batman de 1989, on retrouve aussi le « let’s get nuts » prononcé par Batman, ainsi que le canard/voiture du pingouin de Batman Returns de 1992.

Enfin, film à venir, la Justice League est également présente, fêtant ses 57 ans (tout juste, la première apparition de cette dernière datant de…1960).

Batman dans les comics

lego_batman_batmobileSans aller dans le détail, mais tous les méchants cités dans Lego Batman ont existé au moins dans la série ou un comics. Joker, Pingouin, Double-Face, Poison Ivy, Bane…et même le Condiment King !

De même, nous retrouvons dans Lego Batman la quasi totalité des Bat-costumes (y comprit ceux des jeux vidéos) et des Bat-quelque chose (mobile, plane…) vus au cinéma, à la TV ou dans les comics. D’ailleurs, on constatera que le musée de la Batcave est complet, le célèbre T-Rex étant lui-même présent !

Parlant costumes, si Barbara Gordon se retrouve avec le costume de Batgirl historique, Alfred se retrouve au début paré du costume d’Adam West de 1966 avant d’avoir un costume présent dans la série des années 1960, mais plus proche de celui de… Green Hornet !

Robin durant le film se saisira du costume iconique de Nightwing, personnage que devient Dick Grayson dans la BD quand il découvre que Batman est Bruce Wayne. Il opérera alors à Bludhaven, ville également située dans le film, qui n’est autre qu’une banlieue de Gotham

On retrouve également dans le film une compagnie aérienne du nom de Ferris Air, compagnie où travaille Hal jordan avant de devenir le Green Lantern.

Last but not least, lors du combat final de Batman avec le Joker dans un palais des glaces, les fans ne peuvent pas ne pas se souvenir du mythique Dark Knight Returns de Frank Miller se déroulant dans le même lieu.

Total
38
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Split_joy

SPLIT : analyse du film et explication de la fin

Article suivant
rock_n_roll_film_affiche

Critique de Rock’n Roll de Guillaume Canet

Articles sur le même sujet