Sinister : Analyse et explications du film

Explications des mystères du film

Tout au long de l'intrigue, Ellison visionne des films de crimes horribles. Il les regarde en boucle, et le même image par image pour tenter de comprendre ce qu'il se passe exactement. Un peu comme Jack Torrance dans Shining, il s'éloigne de sa famille, se déconnecte, s'enferme dans la solitude pour se focaliser sur son travail. On peut alors se demander s'il ne va pas, d'une certaine manière sombrer dans la folie lui aussi.

A la fin du film, Ellison retrouve une boite contenant les films supposés brûlés en parfait état, accompagnés de bandes supplémentaires. Dans le même temps, un coup de film du sheriff l'informe du point commun entre toutes les victimes des films : les familles venaient de quitter la maison du précédent massacre pour s'installer ailleurs. Exactement ce que viennent de faire Ellison et sa famille... Il regarde alors les films, et les films supplémentaires de l'enveloppe sont en fait la fin de chaque meurtre. On découvre que ce sont les enfants disparus qui sont responsables des meurtres de leurs familles.

ethan hawke

Ellisson commence à se sentir bizarre et comprend qu'il a été drogué par sa fille. Il se réveille prisonnier, comme sa femme et son fils. Ils se font alors massacrer à coup de hache par leur fille, qui comme les autres enfants, fera un signe de silence à la fin de la vidéo.

Après le massacre, Ashley recouvre les murs du sang de ses parents et de son frère. Elle représente sa famille et un certain "Mr Boogie", au visage familier... C'est celui qu'Ellison voyait lors de son enquête. La dernière séquence montre Mr Boogie et Ashley quitter la pièce pour "rentrer dans le film", où se trouvent également les autres enfants. Le dernier plan montre le carton de films, en attente de nouvelles victimes pour prolonger le cycle infernal de massacres.

Interpretation et théories

Ellison est un écrivain raté. Pour être plus juste, il a connu le succès mais est retombé dans l'anonymat. Il court après le succès, sa réussite et l'inspiration au détriment de sa famille et de sa fille en particulier. Ashley est une fille très créative, mais son talent est prisonnier dans cet environnement créé par son père, alcoolique et égoiste. Elle tente de créer un lien avec celui-ci, de l'aider mais il la rejette. Mr Boogie va lui permettre d'exprimer sa créativité, de trouver un monde qui lui parait libre.

Là ou un film comme Shining se focalise sur la folie du père et le mal qu'il fait à sa famille, Sinister s'intéresse plutôt à ce que cette violence psychologique fait aux enfants, les conséquences désastreuses que cela peut avoir sur un être pourtant sensible, empathique, curieux et créatif.

1 2

2 comments

Leave a reply