Enemy : Analyse et explications de la fin du film

Jake le prof et Jake l'acteur : Un seul personnage !

Il n'y a pas des milliards d'interprétations possibles.Comme évoqué plus haut, il n'y a pas de jumeau identique, il s'agit d'un seul personnage. Deux citations de Denis Villeneuve, confirment cette position : "Ce film est un documentaire sur mon subconscient. Ou inconscient de Jake Gillenhall" ou encore "C'est un homme qui décide de quitter sa maitresse pour revenir vers sa femme. On voit l'histoire depuis le point de vue son subconscient". Le film relate donc une bataille psychologique d'un homme pour vaincre ses démons. La plupart des séquences ont lieu dans  son subconscient et ne sont pas réelles.

Afin de bien comprendre les différents aspects mais aussi et surtout les vrais enjeux du film, je vais revenir sur une grande partie des séquences de celui-ci. Je ferais référence aux deux personnages incarnés par Jake comme Jake le prof et Jake l'acteur. Lorsque je ne préciserais pas s'il s'agit de l'acteur ou du prof, c'est justement parce que l'information ne nous est pas fournie, ou alors parce qu'il s'agit du "vrai Jake", qui est un mix des deux.

Le film débute avec message vocal de la mère de Jake qui s’inquiète de l'état de son appartement, puis on voit sa femme nue (Helen), puis Jake l'acteur (reconnaissable grâce à sa bague au doigt) dans un club privé ou plusieurs hommes viennent observer des femmes nues se caressant. Plus tard, on retrouve Jake le prof qui parle de dictature, comme quelque chose qui fait perdre le contrôle, la liberté. Il parle de répétition en citant le philosophe Hegel : "tous les grands évènements de ce monde ce produisent deux fois." Il ajoute une citation de Karl Marx qui a précisé "La première fois c'est une tragédie, la deuxième fois c'est une farce". Ce cours est répété deux fois pour montrer sa vie banale, qui se répète, l'ennui que cela peut lui procurer. Jake le prof est quelqu'un de nerveux, pas à l'aise, pas vraiment soucieux de son apparence. Jake l'acteur porte une alliance, il a plus d'assurance, il prend soin de son look.

enemy-sarah-gadonSuite aux conseils d'un de ses collègues, Jake le prof va louer un film. C'est après avoir vu le film, pendant son sommeil, qu'il va commencer à imaginer "cet autre", ce double de lui. Il compare cet acteur lui ressemblant avec une photo déchirée, ne montrant pas le personne à coté de lui.
Après avoir récupéré l'enveloppe dans l'agence de Jake l'acteur, Jake le prof appelle chez l'acteur et tombe sur sa femme, et plus tard sur lui. Suite à ce coup de fil, Helen interroge Jake l'acteur et le soupçonne d'être en contact avec une maitresse. Plus tard, Helen va se rendre à l'université et va tomber sur Jake le prof. Celui-ci lui demande de combien de temps elle est enceinte ,et celle-ci répond 6 mois (Comme le temps qui sépare la dernière venue de Jake l'acteur à l'agence, ce qui n'est pas un hasard). Cette rencontre à l'université a t'elle vraiment lieu ou est-elle dans le subconscient de Jake ? Difficile de répondre avec exactitude, mais pour moi, c'est l'une des rares scènes du point de vue de sa femme Helen. C'est à ce moment qu'elle découvre comment son mari est troublé et cela aura un impact sur son comportement pour le reste du film. Il est également intéressant de noter que Jake l'acteur ne décroche le téléphone qu'une fois que Jake le prof a disparu de l'écran, laissant bien supposer qu'il puisse s'agir d'une seule et même personne.

Au retour de Jake l'acteur dans son appartement, celui-ci se plaint des myrtilles car elles ne sont pas bio. Sa femme initie alors une conversation sur la rencontre à l'université. Il répond qu'il ne comprend pas de quoi il parle et elle répond "je pense que tu sais". Au fur et à mesure des séquences, elle prend conscience que son mari est perdu, d’où son état émotionnel qui peut paraitre exagéré. après que sa femme lui ait posé toutes ces questions, Jake l'acteur a une vision de femme à tête d'araignée.

Lorsque la rencontre des deux Jake a finalement lieu dans un hôtel, le prof stresse vite et choisit de couper court. Mais Jake l'acteur le suit et se met à suivre la fiancée de celui-ci, Mary, incarnée par Mélanie Laurent. Juste après, on le voit chez lui, assis, en train de reflechir. Les séquences précédentes, de la rencontre à "l'espionnage" sont donc probablement le fruit de ces réflexions, il n'a pas quitté la pièce depuis que sa femme lui a parlé.

Jake rencontre sa mère.Il s'agit du prof car il n'a pas d'alliance. Elle lui dit qu'il doit arrêter de parler de cet homme identique, qu'il a assez à gérer avec sa femme, puis elle lui propose des myrtilles et il dit qu'il n'aime pas ça. A un moment, elle évoque le fait qu'il a un bon appart, un bon job, et qu'il doit arrêter avec ce délire d'être acteur. Il y a là un décalage car au tout début du film, sur le message vocal, elle dit que son appart est pourri.

enemy-doublePlus tard, Jake l'acteur confronte le prof et l'accuse d'avoir couché avec sa femme et lui impose de coucher une fois avec sa fiancée avant de disparaitre. Pendant que Jake l'acteur part avec Mary, Jake le prof décide d'aller voir Helen, la femme de Jake l'acteur.Les séquences dans l'appartement, avec sa femme correspondent donc à la réalité, tandis que le trip avec Mary se déroule entièrement dans son subconscient.

Le gardien qui ouvre à Jake le prof est celui avec qui Jake l'acteur était au strip-club au début. Il souhaite y retourner mais n'a pas de clé. Une fois dans l'appart, dans lequel il semble perdu, Jake le prof voit des myrtilles et surtout une photo de lui et sa femme. Cette photo est identique que celle du début du film sans etre déchirée. Il est progressivement en train de recoller les morceaux, de faire face à la réalité. Sa femme l'observe se mettre au lit, elle l'encourage à se déshabiller, semble espérer quelque chose, prend sa main et la met sur son ventre. Elle lui dmeande alors comment était sa journée à l'école, ce qui le déstabilise. Parallèlement à ce rapprochement, Mary remarque la marque de l'alliance sur le doigt de Jake l'acteur et mets fin, effrayée, à leur rapport sexuel. Jake le prof se réveille à ce moment. Jake l'acteur ramène Mary chez elle en voiture. Jake le prof pleure, sa femme vient pour le réconforter, raproche leurs mains et les serre. Il dit qu'il est désolé. Dans la voiture, les deux autres disputent. Helen demande à Jake de rester et lui fait l'amour. La tension monte dans la voiture et la voiture se crashe. Le pare-brise ressemble à une toile d'araignée. Jake le prof semble avoir fini cette guerre dans son subconscient.

Cela se confirme le lendemain, le matin, lorsqu’il s'habille avec les vêtements de l'acteur et que les deux ne font désormais plus qu'un. Hélas il tombe sur l'enveloppe récupérée à l'agence, qui contient une clé, celle permettant d'accéder au club privé. Sa femme dit que sa mère a appelé. Il reste focalisé sur la clé et demande à sa femme si elle a des plans pour ce soir car il doit sortir. Et la fin, brutale, vous la connaissez. Sa femme a l'apparence d'une araignée géante apeurée et lui semble perplexe.

Il n'y a donc qu'un seul Jake, mais la schizophrénie, ou le subconscient, ne sont pas les sujets principaux du film. Ce qui intéresse le réalisateur, c'est de traiter de peur de l'engagement, de fidélité, de "fatalité". Je vais donc maintenant revenir sur les différentes araignées aperçues tout au long du film.

Pourquoi des araignées ?

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

1 2 3 4

18 comments

  1. Loophy 17 novembre, 2018 at 22:14

    Merci pour votre analyse détaillée qui m’a permis de comprendre le film… Et de l’apprécier !

  2. jorlanisio 22 décembre, 2018 at 18:33

    En psychanalyse, l’araignée désigne une femme nocive pour le sujet, ce qui va dans la vision du personnage a propos des femmes dévoilée dans votre analyse. En tout cas bon article.

  3. Rob 5 janvier, 2019 at 12:04

    Très bonne analyse! Pour ma part, je ne pense tout simplement pas que le strip club existe, il représente ses désirs, un échappatoire. Tout comme la scene avec le gars de la sécurité qui confie également avoir BESOIN de retourner au club, je pense qu’il représente le besoin éprouvé par de nombreux hommes d’échapper, ne serait-ce qu’un moment, à leur femme. Il y a certainement aussi de la nostalgie par rapport à son ancienne vie. Aujourd’hui Jake a une vie on ne peut plus banale (prof, futur père de famille) alors il revit dans son subconscient sa vie de Jake l’acteur d’il y à plus de 6 mois. Pas de clé non plus dans la réalité, juste la tentation qui germe, d’ailleurs lorsque que Jake le prof rencontre Jake l’acteur il lui rend vite l’enveloppe comme si il refusait d’etre de nouveau tenté.

  4. Florence 10 mars, 2019 at 22:45

    Pour la première fois, je n’ai rien compris à un film ! lol Pourtant j’ai été happée du début à la fin et ce genre de film fait parti de mon répertoire.. Alors merci pour cette excellente analyse qui me permet de retirer le plaisir de l’avoir regardé dans son intégralité.
    FLO

  5. Manon 27 mai, 2019 at 23:46

    Article incroyable. Très bien écrit et merci d’avoir éclairé ma lanterne. J’étais complètement perdue à la fin du visionage et tes mots m’ont bien aidés. J’ai eu l’impression d’etre si bête , et je suis heureuse d’être tombée sur cet article qui m’a permit de voir toute ces images que le réalisateur a voulu représenter mais qui n’était pas saisissable de prime abord par mon petit esprit

  6. mmm ok 11 juin, 2019 at 23:23

    Mouai merci d’avoir tout bien expliqué.
    Je n’aime toujours pas ce film, mais au moins je sais pourquoi !!

  7. Baf 6 juillet, 2019 at 23:45

    Un grand merci pour les explications. J’etais frustré de n’avoir rien compris. Reste que le film est difficile voir incompréhensible sans explication, surement dû à une realisation trop cérébrale.

  8. Aaudrey 8 juillet, 2019 at 23:14

    Excellente analyse!!! Je vous remercie vivement ce film est incroyable et mérite d’être compris!!!

  9. BENRADOU 24 juillet, 2019 at 01:25

    Pour ma part, la cicatrice à aussi un sens. Cette blessure intérieur de sa culpabilité d’être infidèle à sa femme, qu’il aime probablement mais a qui il ne peut pas être fidèle. La cicatrice du combat psychologique et cette souffrance et lutte permanente . Il n’accepte pas ce qu’il est et il en souffre.Enfin je l’explique pas bien 🙂

  10. Gab 7 septembre, 2019 at 01:18

    Je rajouterais simplement que l’araignée du club représente toutes les femmes des hommes présents dans la salle. Les hommes, en se rendant au club, pensent échapper pour un moment à l’enprise de leur femme. L’araignée qu’on leur apporte sur un plateaux d’argent et qu’on écrase devant eux est la métaphore de l’echappatoire q’un strip club ou des prostitués peux offrir aux hommes mariés.

Leave a reply