Explication du film Fantastic Birthday (Girl Asleep) et critique

Riche de thématiques7
Un joli conte fantastique8
Sait aussi être très drôle9
Un rêve un peu long4
Les décors et les couleurs9
De l'absurde sérieux et maîtrisé8
7.5

Pour son premier long métrage, Rosemary Myers est ambitieuse ! Avec la classique thématique du passage à l'âge adulte, il faut savoir être innovant. Avec un ancrage dans les année 70, il est nécessaire de ne pas tomber dans le kitsch ! Avec un format d'image 1:33, il faut quand même être en capacité de ne pas casser la scénographie. Avec des personnages principaux adolescents, il faut faire les bons choix d'acteurs et ne pas caricaturer.

Synopsis

Greta Driscoll, jeune fille introvertie, est en passe de franchir le cap de ses 15 ans. Seule ombre au tableau : elle ne veut pas quitter le monde douillet et rassurant de l’enfance, une bulle dans laquelle elle s’enferme avec son seul ami au collège, Elliott. Quand ses parents lui annoncent l’organisation d’une grande fête pour son anniversaire, elle est prise de panique. Le grand soir, elle va basculer dans un univers parallèle un peu effrayant et complètement absurde dans lequel elle va devoir affronter ses peurs pour pouvoir se trouver et aborder autrement cette nouvelle ère.

Critique de Fantastic Birthday

Sur le papier, Fantastic Birthday (Girl Asleep en VO) est loin d'être un simple exercice. La réalisatrice australienne parvient néanmoins à transmettre de belles émotions et à dérouler un scénario pour le moins intriguant. Les personnages plus ou moins "perchés" animent durant 1h20 ce très joli conte sur l'adolescence.

fantastic_birthday_girl_asleep_film

Rosemary Myers vient du monde du théâtre et cela se ressent très fortement. L'effort de mise en scène, tant sur la scénographie en tant que telle, que sur la direction des acteurs est vraiment poussée à la perfection. Les tableaux sont travaillés jusqu'aux moindres détails. Il suffit parfois de dépasser le cadre de l'action du premier plan pour se rendre compte de l'efficacité de cette mise en scène. De nombreux acteurs et figurants ont un rôle parfois très drôle en second plan !

Pour ce qui est des acteurs, le ton est juste. La jeune Bethany Whitmore (Greta) est adorable, son compagnon Harrison Feldman (Elliott) est tour à tour touchant et drôle. Les parents de Greta (incarnés par Matthew Whittet et Amber Mcmahon) surfent aussi sur cette alternance entre douce comédie et drame léger.

Cet ensemble très bien maîtrisé fait de Fantastic Birthday un film très riche de thématiques sur l'enfance et l'adolescence. Richesse qui s'exprime énormément dans le style du film, les décors, les costumes, les couleurs. Dommage que la partie onirique de Greta tire un peu en longueur malgré les sympathiques trouvailles "d'effets spéciaux".

fantastic_birthday_girl_asleep_film

Un joli conte fantastique sur la fin de l'enfance, qui sait aussi être très drôle ! Au-delà de la simple critique du film, nous souhaitions aussi parler un peu plus en profondeur des thèmes abordés, car le film peut laisser une place à l'interprétation.

Lisez donc notre analyse du rêve de Greta et notre explication de la fin du film.

1 2

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :