Jurassic World Fallen Kingdom : explications du film et de la fin

Continuité chronologique

On retrouve dans ce Jurassic World Fallen Kingdom beaucoup de liens avec les anciens films, que cela ne soit qu’au niveau du scénario ou des personnages, pour nous offrir une vraie suite, à la fois différente et dans la continuité. L’élément le plus évident est évidemment celui que tout le monde a vu et attendait …

Ian Malcolm

Jeff Goldlum is back ! Le meilleur personnage de Jurassic Park, le Docteur Ian Malcolm est de retour, marquant une fois de plus un lien profond entre Jurassic Park et Jurassic World. Il n’est que peu présent et sert plus de petite surprise acidulée que vraiment de rôle dans l’intrigue, mais le voir reste plaisant. Avec son discours, il pose aussi bien les bases du film que sa conclusion. Un rôle minuscule et frustrant. On espère sincèrement qu'il aura le droit à un plus grand rôle dans le troisième volet.

Les recherches d’Henry Wu

A la fin de Jurassic World, alors que tout allait mal, on pouvait compter sur Henry Wu pour s’enfuir en emportant ses travaux génétiques, et pour continuer à travailler et à s’améliorer. C’est bien ce qui se passe, car encore une fois, il est le créateur d’une nouvelle espèce. Les actions de ce personnage ont donc un impact concret sur les films, et il n’est pas un personnage à usage unique. De plus, sa volonté de créer des armes est restée.

Le dressage des Raptors et Blue

C’est là un point très intéressant, car si Grady n’avait pas réussi à dompter et dresser des raptors, la possibilité de créer des dinosaures obéissants ne serait peut-être pas venue à l’idée de Mills, comme ce dernier l’explique très bien. De plus, il explique aussi qu’il était prévisible que ses recherches sur les dinosaures ne pouvaient rester que de l’ordre du divertissement. L’humain étant ce qu’il est, cela allait forcément devenir un jour un enjeu militaire.

C’est pour cela que Blue est si importante, car c’est le premier raptor vraiment dressé qui existe, et ceci doit se trouver dans son ADN. Comme l’explique Wu, la différence entre un bulldog et un loup est minimale mais elle existe, et c’est cette différence qui va faire de l’un un animal en captivité.

Easter eggs

Il n’y avait pas énormément d’easter eggs dans ce film, mais il y a tout de même des éléments présents sans rapport avec l’intrigue mais en lien avec les anciens films. On pense bien sûr à la canne au pommeau d’ambre de John Hammond que Lockwood possède. On repère aussi les fameux Pick Up de Jurassic Park. Ils ne sont pas spécialement discrets, donc compliqué de parler d’easter eggs, mais ils sont bien présents.

On vous épargnera les enfants qui arrivent à fermer une porte au dernier moment, les dinosaures qui comprennent la logique d'une poignée de porte, les griffes des raptor/indoraptors qui tapent au sol et les ombres qui se superposent aux papiers peints. Oui, c'est classique, oui, c'est déjà vu, oui, c'est la saga Jurassic Park.

Attardons-nous pour finir sur la fin et sur ce qu’elle signifie pour la suite de la saga.

1 2 3 4

Leave a reply