The Handmaid’s Tale : Explications et analyses

Les faits réels qui ont inspiré The Handmaid’s Tale

Ce n’est pas pour rien que la série parait aussi réelle. Margaret Atwood, l’autrice du livre original, s’est inspirée de plusieurs évènements de son actualité ou un peu antérieures pour écrire son histoire. C’est en revanche bien plus problématique que des décennies plus tard ce soit toujours concordant avec notre réalité…

La montée du puritanisme

Atwood a été très influencé par les élections de Margaret Thatcher et Ronald Reagan, deux conservateurs voulant un retour à des valeurs traditionnelles. Le puritanisme et la monté des droits catholiques dans les années 70 et 80 furent de véritable inspiration pour l’autrice.

Le décret 770 en Roumanie

En 1966, le gouvernement roumain afin de relancer au plus fort la natalité de son pays décide d’interdire l’avortement et les méthodes contraceptives. Ce décret ne fut abrogé qu’en 1989 avec la chute du régime. Cela a profondément marqué ce pays, et les femmes étaient extrêmement surveillées pour vérifier leur grossesse au plus tôt.

Révolution Iranienne

Les robes rouges des servantes ont plusieurs inspirations – les habits des sœurs catholiques par exemple – mais aussi par les habits religieux que certaines femmes sont forcées de porter sous certains régimes, comme ce fut le cas avec les révolutions en Iran avec le hijab. C’est une révolution religieuse qui a asservi les femmes, et cela se retrouve dans The Handmaid’s Tale.

La Guerre Froide

Atwood a commencé à écrire le livre depuis Berlin Ouest. Il est donc compliqué de ne pas penser que ceci a pu l’inspirer avec la police secrète présente de partout. On peut aussi penser que les camps de travails ont du grandement l’inspiré dans sa création des colonies.

Les enfants volés et adoptés

En Australie, dans les années 70 les enfants indigènes étaient retirés de leur famille et placés dans des institutions religieuses, et élevés par des familles blanches. Peu de temps avant, ceci était aussi le cas aux Etats-Unis et au Canada. On sent ici très bien l’inspiration des enfants pris à d’autres personnes et confiés à des familles importantes dans The Handmaid’s Tale.

Phyllis Schlafly

Il s’agit de la personne ayant inspiré Serena selon toute vraisemblance. C’était une ultra-conservative américaine anti avortement qui défendait l’idée à travers le pays que les femmes devraient travailler chez elle pour s’occuper de leur famille. Et comme Serena, elle fut écartée par le mouvement dont elle était l’une des plus fortes militantes, car elle fut snobée par Reagan pour un rôle dans son administration.

L’holocauste et les politiques antisémites nazis

Les femmes deviennent dans The Handmaid’s Tale comme les juifs sous Hitler : Interdiction d’avoir des propriétés, interdiction d’avoir des travails, comme dans camps, les noms disparaissent, et l’alphabétisation est interdite. Les colonies peuvent aussi grandement rappeler les camps de déportation sous la seconde guerre mondiale.

Quand on se rend compte de tous ces événements horribles qui inspirent une série qui tient son succès par l’aspect actuel de son propos, c’est tout de même assez inquiétant. Mais des modifications ont été apporté à l’histoire entre le livre et la série. 

Total
1
Shares
1 commentaire
  1. “S’est formée une sorte de secte religieuse, catholique extrême…”
    Vous n’avez pas du tout compris. Le fondamentalisme religieux de Gilead est certes extrême, mais en rien catholique. Il s’inspire plutôt de certains courants du protestantisme, d’où, entre autres, les mentions continues à l’Ancien Testament.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Jersey Affair beast explication 2

Beast / Jersey Affair : explication du film et de la fin

Article suivant

Mr Robot : Explication et théories

Articles sur le même sujet