The Handmaid’s Tale : Explications et analyses

Entre les éléments d'analyses et d'explications de la saison 1 pour bien la comprendre et les inspirations de l’œuvre, retour sur The Handmaid's Tale

L’année dernière, The Handmaid’s Tale a marquée plus qu’aucune autre série le paysage télévisuel. Aussi réussi visuellement que scénaristiquement, elle est parvenue à plaire à tous les publiques. Portée par l’excellente Elizabeth Moss, la série n’est pas une réussite comme Game of Thrones ou Stranger Things peuvent l’être, ni même comme Westworld. On ne va pas ressentir du plaisir et de l’excitation devant The Handmaid’s Tale. C’est même plutôt tout le contraire.

La série s’attache à décrire un avenir pas si lointain où le paysage politique des Etats-Unis a totalement changé. S’est formée une sorte de secte religieuse, catholique extrême, qui dirige le pays, en ayant instauré un nouveau monde sans droit. Les femmes ne sont plus que des outils de reproductions, et n’ont plus le moindre pouvoir. Toute liberté est supprimée, et toute déviance est punie de la pire des façons.

Ce qui va faire la grande force de The Handmaid’s Tale, c’est sa résonance actuelle. Les évènements et leur déroulement ne semblent pas si fous, pas si inimaginable, et surtout proches de nous. Alors qu’aujourd’hui des mouvements voudraient voir la femme bien moins libre et la société bien plus dure, on sent dans cette série un écho avec notre présent qui fait peur à voir, et qui peut nous glacer le sang par moments. C’est cet aspect très proche de la réalité et de monde d’aujourd’hui qui fait que cette série est une grande série. Notez que la série est une adaptation du livre éponyme de Margaret Atwood. Dans sa préface, l'auteure indique que tout ce qui se passe dans le livre (et par conséquent la série) est inspiré de faits réels, donc "humainement" réalisable, et qui malheureusement, on déjà été perpétrés dans le monde. Ce qui ne fait que rendre la série plus glaçante...

Après avoir fait énormément parler, glaner des multiples prix et accueilli les éloges de toutes parts à une vitesse folle, il n’est pas peu dire que la saison 2 était très attendue. Si cette dernière a déjà commencé sa diffusion depuis un moment, tout le monde ne l’a pas encore commencée pour autant. Et tout le monde n’a pas du tout comprendre de la première saison. Reprenons donc sur des bases simples avant de commencer cette deuxième saison de Handmaid’s Tale.

Nous allons donc revoir ce qu’il faut savoir avant la suite et les différents points qui n’ont pas forcément pu être compris, et qu’il faut éclaircir au plus vite ! Nous allons aussi voir comment ce monde est devenu ce qu’il est, si affreux et si terrible.

Cet article ne va contenir aucun spoiler sur la saison 2. En revanche, si vous n’avez pas vu la première saison, il vaudrait mieux commencer par cela avant de passer à la suite. Gâcher cette série serait assez dommage.

Lorsque la saison 2 sera terminée, nous mettrons à jour cet article avec de nouvelles explications autour de celle-ci et des théories sur la suite. Restez donc connectés pour ne pas rater ça !

Essayons donc de comprendre cette première saison

1 2 3 4

1 comment

  1. admin6475 13 novembre, 2018 at 14:27

    « S’est formée une sorte de secte religieuse, catholique extrême… »
    Vous n’avez pas du tout compris. Le fondamentalisme religieux de Gilead est certes extrême, mais en rien catholique. Il s’inspire plutôt de certains courants du protestantisme, d’où, entre autres, les mentions continues à l’Ancien Testament.

Laisser un commentaire