American Horror Story Freak Show : critique et bilan de la saison 4

Ca y est, la saison 4 de l'anthologie American Horror Story vient de s'achever avec un treizième épisode franchement mitigé, qui confortera ceux qui n'ont pas aimé cette saison et qui décevra ceux qui l'appréciaient énormément.

Critique de l'épisode final

Pour tout vous dire, j'avais mal fait mes comptes et je croyais que l'épisode 12, diffusé la semaine dernière, était le dernier de la saison. Et franchement, cela aurait été parfait. Le scène d'ouverture et le découpage de Maggie (Emma Roberts) étaient deux très belles scènes, et si le destin de plusieurs personnages restait ouvert, l'intrigue était plus ou moins bouclée. Imaginer ce que Dandy aurait comme gérant du Freak Show est à mes yeux encore plus fort que de le montrer. Pareil pour le destin d'Elsa à Hollywood. Tout ce qu'ils ont souhaité aborder dans ce dernier épisode en fait !

Finn-Wittrock-in-AHS-Freak-Show-Episode-13

Si la première partie de l'épisode, avec le massacre orchestré par Dandy et la revanche des "monstres" survivants est plutôt sympathique, la deuxième, centrée sur Elsa, est franchement médiocre. On ne peut rien enlever au talent de l'actrice, mais son personnage était trop similaire à ceux des précédentes saisons, et du coup, se focaliser sur elle est plutôt ennuyeux. Surtout, les thèmes abordés sont ultra vu et revus.

Je ne commenterais même pas le retour de Mordrake et Twisty. Ryan Murphy, le créateur de la série nous avait annoncé qu'ils reviendraient au cours de la saison. Twisty ayant été un personnage vraiment très réussis, beaucoup de fans attendaient ce retour avec une impatience certaine. Mais quel était l'intérêt d'annoncer un retour aussi bref, qui plus est lorsqu'il intervient dans les dernières minutes de la saison ?

Vous l'avez compris, cet épisode m'a fortement déçu. Faut-il pour autant dire que cette saison 4 est ratée ? Je ne pense pas !

Bilan de la saison

La saison 3 avait déçu pas mal de monde. Les intrigues étaient trop banales, les personnages pas assez développés. Du coup, lorsque Ryan Murphy avait annoncé que la saison 4 serait dans le même esprit, beaucoup de fans ont été assez déçus, malgré l'annonce de l'univers des monstres de cirques.

Et pourtant, le premier épisode a su séduire une grande majorité des spectateurs. Il en a été de même pour les  4 ou 5 suivants. Et puis le clown Twisty, flippant à souhait, a disparu. Cela aurait pu être le début de la fin, mais la saison a su rester, dans l'ensemble, plutôt solide. Chaque séquence, chaque arc narratif avec Dandy était un plaisir à suivre. Il n'y avait rien de transcendant à se mettre sous la dent, c'était avant tout un plaisir coupable, mais l'acteur Finn Wittrock a un charisme indéniable et est la révélation de cette saison. On espère vraiment le revoir au casting de la prochaine saison.

L'autre point fort de cette saison est, en fait, l'ensemble de ses personnages. Un beau travail est fait pour rendre la plupart attachants. Ainsi, lorsqu'ils se font tuer, cela dérange. C'est le cas d'Ethel et Maggie bien sur, mais surtout Ma petite, petit personnage inutile, sans aucune profondeur, mais mignon comme tout et totalement innocent. L'épisode centré sur Pepper est également l'un des meilleurs, et des plus émouvants de l'ensemble de la série.

jessica-lange-american-horror-story-freak-show

Enfin, le double épisode avec Neil Patrick Harris est très réussi. Introduire, si tard dans la saison un nouveau personnage et lui donner autant d'importance était un pari risqué. Mais en 2 épisodes, ils créaient un personnage passionnant et complexe.

Au final, cette saison 4 d'American Horror Story reste une belle réussite, mais comme lors des précédentes saisons, l'épisode final déçoit. Les créateurs de la série ont annoncé de grands changements pour la saison 5. Le départ de Jessica Lange, aussi talentueuse soit-elle, est peut-être un mal pour un bien, et un renouvellement plus global de casting apporterait un nouveau souffle bienvenu.

Leave a reply