Critique de La Légende de Manolo : le Mexique fête Halloween au cinéma

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Guillermo del Toro s'amuse en cette année 2014. Après la série The Strain Saison 01 qu'il produit et dont il a réalisé le pilote, le réalisateur mexicain présente un film d'animation pour Halloween : La Légende de Manolo.

Synopsis

Depuis la nuit des temps, au fin fond du Mexique, les esprits passent d’un monde à l’autre le jour de la Fête des Morts. Dans le village de San Angel, Manolo, un jeune rêveur tiraillé entre les attentes de sa famille et celles de son cœur, est mis au défi par les dieux. Afin de conquérir le cœur de sa bien-aimée Maria, il devra partir au-delà des mondes et affronter ses plus grandes peurs. Une aventure épique qui déterminera non seulement son sort, mais celui de tous ceux qui l’entourent.

Critique

La Légende de Manolo est une excellente surprise. Beaucoup s'arrêterons à l'avalanche de clichés sur les mexicains qui ne sont pas pires que ceux qui jonchent les séries TV et autres films d'actions. Il ne faut pas s'y arrêter car ce film d'animation produit par Guillermo Del Toro et réalisé par Jorge R. Gutierrez a de nombreux atouts pour charmer les enfants comme les adultes.

Tout d'abord, ce film d'animation est une pépite visuelle d'une heure et trente minutes. Le design des personnages est particulièrement réussi : le spectateur est plongé dans un monde irréel peuplé de jouets (un peu à la Toy Story) sauf que l'on oubli très rapidement qu'il s'agit de simples figurines de musée. Le travail de colorisation est exceptionnel car le rendu est tout simplement jouissif. Un véritable carnaval !

La_légende_de_manolo_affiche

La Légende de Manolo fait rire et sourire ! Étrange pour un film dédié à la Mort. Halloween n'est pas du tout présent dans ce film qui se focalise sur les traditions du Mexique, il s'agit d'une coïncidence volontaire de calendrier ! L'histoire prend place le Jour des Morts qui est un événement majeur au Mexique dédié au souvenir des personnes décédées. Le sujet parait donc assez lourd pour des enfants. Sauf que tout est fait pour tourner le sujet de manière joyeuse, dans la tradition des fêtes mexicaines. Le comique de répétition est utilisé (parfois un peu trop), ce qui fera le bonheur des enfants ! Vous adorerez le cochon, promis.

Pour les adultes, c'est la musique qui réveillera des souvenirs avec des reprises osées et comiques des plus grands hits pop-rocks ! Et au final, les personnages sont tout de même attachants.

Côté scénario, rien n'est pas très compliqué. En exagérant un peu, les dieux du paradis et des enfers font un pari sur l'Amour qui va perturbé grandement la vie de trois enfants devenus adultes. Le rythme s’accélèrent franchement sur les vingt dernières minutes générant une sorte de cacophonie (pour retenir l'attention des plus jeunes dans la salle ?).

Bref, le budget du film est clairement passé dans les graphismes qui sont de toute beauté. Un réel plaisir visuel, d'autant plus que la 3D est clairement réussie.

Critique de La Légende de Manolo : le Mexique fête Halloween au cinéma

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Antoine Godbillon, il y a 3 ans et 4 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique de La Légende de Manolo : le Mexique fête Halloween au cinéma
Vos informations: