The strain : Critique de l'épisode 13 et bilan de la saison 1

En juillet dernier, la chaine FX a commencé à diffuser The Strain, série de vampires produites par Guillermo Del Toro.J'avais été assez emballé par l'épisode pilote et décidé de regarder l'ensemble de la saison 1. Celle-ci est-elle à la hauteur des attentes ? Pas tout à fait...

Synopsis de la série

Lorsqu’un Boeing 777 atterrit à l’aéroport new yorkais JFK sans qu’aucun signe de vie n’en émane, Eph Goodweather, un scientifique spécialisé dans les épidémies et les attaques biologiques, est dépêché sur les lieux. A l’intérieur de l’avion, il découvre que tous les passagers sont morts, probablement tués par un étrange virus ou… un monstre non identifié. L’homme fait alors équipe avec un ancien professeur, survivant de l’Holocauste, Abraham Setrakian. Ensemble, ils constituent un petit groupe qui devient rapidement le dernier espoir pour la survie de la race humaine. Des vampires transforment en effet petit à petit la civilisation en un gigantesque buffet. Le sang coule à flots et rien ne semble pouvoir les arrêter…

Avis à chaud sur l'épisode final

allemand-the-strainL'épisode 13 de cette saison 1 ne réserve pas vraiment de surprises. Le déroulement a un coté de déjà vu et rappelle trop les épisodes précédents, avec notamment les humains qui trouvent le lieu ou se trouve le maître et décident de l'attaquer. Et comme auparavant, ils n'arrivent pas à grand chose. Il n'y a aucune avancée majeure. On en sait à peine plus sur la milice de vampires "gentils", qui semblent destinés à jouer un plus grand rôle dans la saison 2. D'autres éléments, comme Eph buvant de l'alcool ou le bras droit d'Eldricht Palmer sont également mis en place pour préparer les intrigues à venir. Du coup, on a vraiment le sentiment qu'il ne se passe pas grand chose d'intéressant dans cet épisode à l'ambition similaire aux précédents.

Bilan de la saison 1

Je ne vais pas tourner autour du pot, j'ai été déçu par cette saison 1 et je ne pense pas suivre la saison 2. Il y a quelques bons éléments, notamment d'un point de vue visuel, mais aussi beaucoup trop de facilités. Les personnages principaux manquent cruellement d'épaisseur et d'intérêt. Je suis assez fan de l'acteur Kevin Durand, que j'ai toujours trouvé assez charismatique pour une montagne de muscles. Mais ni lui, ni Corey Stoll (pourtant excellent dans House of cards) n'arrivent à rendre leurs personnages suffisamment intéressants.

Strain-masterSi beaucoup de spectateurs ont critiqué (à juste titre) l'aspect visuel du maitre, le plus gros raté est l'utilisation des flash-back dans la deuxième partie de saison. Ils sont convenus, plutôt mous, cassent le rythme des épisodes et n'apportent aucune information que l'on avait pas déjà deviné. Au final, ils desservent une série qui ne brillait déjà pas pour son audace et son ambition.

N'ayons pas peur des mots, The Strain, c'est tout simplement une série B fantastique mise au format série tv. Le show manque cruellement d'ambition et ne devrait ravir que certains amateurs du genre. Ceux qui recherchent vraiment un show fantastique de grande qualité auront tout intérêt à se tourner vers la géniale Penny Dreadful.

The strain : Critique de l'épisode 13 et bilan de la saison 1

Ce sujet a 7 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Jeff, il y a 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #34987 Répondre

    Christopher Guyon
    Admin bbPress

    En juillet dernier, la chaine FX a commencé à diffuser The Strain, série de vampires produites par Guillermo Del Toro.J’avais été assez emballé par l’
    [See the full post at: The strain : Critique de l’épisode 13 et bilan de la saison 1]

    #35139 Répondre

    kili

    « The Strain, c’est tout simplement une série B fantastique mise au format série tv »

    Tu as tout-à fait raison. Mais en quoi c’est un mal? Une série b avec des personnages consistants, moi j’en veux tous les jours.

    Tu as la droit de ne pas avoir aimé ce final, mais je l’ai trouvé excellent, parce que le meilleur nous attend dans les prochaines saisons.

    #35187 Répondre

    Syntax Error

    Je partage l’avis général…

    Assez déçu au final… On a l’impression que les acteurs tournent en rond ne sachant pas quoi faire de leur rôle… ou attendent de recevoir le scénario
    Il sont seuls à connaitre l’existence des vampires, pas de militaires ou de garde nationale dans la rue alors que les gens se font agresser devant des centaines de témoins (ha si ! y a bien une responsable qui veut intervenir, mais apparemment elle travaille toute seule et personne n’est au courant de rien, donc on la suicide) … alors qu’Internet et le réseau téléphonique est planté, nos héros arrivent à se connecter et à raconter leurs vies.. Quand ce ne sont pas des décisions absurdes qui sont prises…

    Le père qui donne à son gamin de 10 ans une épée pour aller combattre les vampires à ses côtés.. Tout ça parce-qu’une névrosée ayant perdu sa mère le lui demande… On nage dans le grand n’importe quoi..

    Le vieux suicidaire qui veut enjamber 500 vampires pour aller se battre contre le maitre alors qu’il est cardiaque et qu’il n’arrive même pas à soulever son épée… On se demande même s’il arrive à pisser debout… Et je passe sur le fameux maitre qui prend un bain de soleil tranquille sans mourir…
    Pour moi il n’y aura pas de saison 2… Je me suis suffisamment forcé à suivre la première… Le seul point positif étant l’armée de vampires mais qui se réveille uniquement pour une guerre de territoire..

    #35205 Répondre

    Antoine Godbillon
    Admin bbPress

    Grosse déception, je me suis arrêté en plein milieu tellement je m’ennuyais…
    Pourtant, le pilote était excellent…

    #36222 Répondre

    biosca

    « Ceux qui recherchent vraiment un show fantastique de grande qualité auront tout intérêt à se tourner vers la géniale Penny Dreadful. »

    Oui l’auteur a de super gout lol, il a oublié sa deuxième série favorite après Penny Dreadfull, Santa Barbara, allez donc regarder oui oui, à mourir d’intérêt. Grandiose si l’on aime l’ennui.

    Strain à le merité d’innover au moins, pas d’être juste un mélange bidon des mythes d’horreurs.

    Quand van helsing nous raconte en 10 minutes ce qu’est un vampire au bout de 6 ou 7 episodes nul a chier, avant de se faire tuer comme une merde par un frankenstein bidon, oui c’est vrai que ca valait le coup d’oeil, vous allez en pousser des souffles de désespoir avec cette série au combien géniale

    #38711 Répondre

    4evaheroesf

    The Strain aurait dû assumer son côté nanard…
    Les flashbacks : un épisode entier aurait été mieux…
    Pas de folie dans les rues : une attaque la 1ère nuit, tout va bien la 2ème nuit, une attaque….
    Zéro intérêt et émotion pour la plupart des personnages.
    Et ne parlons pas des ennemis.
    Abraham, Eichorst et Vasiliy sont vraiment les seuls persos intéressants…

    Bilan : mon côté maso a encore de beaux jours.

    P.S : Les scènes du taxi (épisode 7) et de l’épicerie (épisode 11) sont déjà cultes à mes yeux…

    #65734 Répondre

    Lampahuile

    Je pense que ceux qui n’ont pas apprécié cette saison n’ont tout simplement pas compris l’angle Lovecraftien abordé par la série. Un univers tel que celui ci prend du temps à prendre son ampleur. Bref si vous n’avez pas compris pourquoi l’intrigue se développe de cette façon, retournez a vos classiques d’horreur littéraire, à commencer par l’appel bien sur…

    #180080 Répondre

    Jeff

    La serie tv vient de se terminer avec la saison 4 et quel magnifique final! Dommage que vous ayez laché l’affaire avant… mieux que les livres!

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
Répondre à : The strain : Critique de l'épisode 13 et bilan de la saison 1
Vos informations: