Critique du pilote de Constantine - Saison 1 Episode 1 - Non Est Asylum

Les héros DC Comics ont la côte à la TV, comme le montre Arrow, Gotham (lire notre critique) et plus récemment The Flash (lire la critique). Surfant donc sur la mode, c'est au tour de John Constantine (qui avait eu le droit à un film pas si pire en 2005 avec Keanu Reeves) d'avoir son show. Un épisode à se damner ?

Synopsis

Chasseur de démons et maître de l'occulte, John Constantine est doté d'une incroyable connaissance des arts obscurs et d'une féroce arrogance. Il combat le Mal, du moins il essaie. Son âme étant déjà damnée, il décide d'abandonner sa campagne contre les forces du Mal, jusqu'à ce qu'une série d'événements le pousse à remonter sur le ring. Torturé par un échec cuisant, il fera tout ce qu'il faut pour protéger les innocents. Voyageant à travers le pays, Constantine met ses compétences à profit pour renvoyer les créatures surnaturelles qui menacent notre monde d'où elles viennent. Après cela, qui sait ... il y aura peut-être un jour de l'espoir pour lui et son âme après tout.

Critique

john_constantineLe personnage de John Constantine, sans être mythique, est relativement attachant. Impertinent, brillant avec un côté roublard, on peut lui faire rapidement une place dans notre coeur. Cela pouvait d'ailleurs marcher avec le film, où Keanu Reeves incarnait plutôt bien l'exorciste de chez DC. L'adaptation pouvait donc être réussie, surtout surfant sur des thèmes assez classiques comme les démons, les possessions occultes etc..., choses qui marchent toujours très bien, de Buffy contre les Vampires à Game of Thrones (quand on y saupoudre un peu de fantasy) en passant par Doctor Who.

Mais, on peut aussi lamentablement se rater, ce qui malheureusement semble être arrivé à la série Constantine.

Par où commencer ? Les acteurs peut-être ? Matt Ryan n'a pas une once de charisme et rend donc notre détective creux, fade, bref, sans saveur. Autour de lui gravitent des acteurs qui semblent s'être alignés sur lui, offrant des prestations allant de franchement médiocre à mauvaise. Pour vous donner un mètre étalon, un des meilleurs est Harold Perrineau, souvenez-vous, le brillant Michael Dawson de Lost...et oui quand même.

constantine_matt_ryanL'ambiance occulte ? Le côté frayeurs digne d'un Exorciste (le film) ? Bien que simple à faire (généralement, vous mettez une musique qui fait peur, vous ne montrez pas le méchant, juste un bout de bras, et hop, la mayonnaise prend), ici, c'est un peu le gros loupé. On voit quasiment l'intégralité des monstres en face (y comprit celui qui semble être le démon ultime, le fil rouge de cette saison 1), et on ne sursaute pas une fois. Comme si on ne voulait rien rendre crédible dans cette série. La prestation des acteurs y est aussi certainement pour quelque chose...

Je vous épargnerai un paragraphe sur la réalisation bancale, afin de me concentrer sur la structure de ce pilote et de ce qui semble nous attendre par la suite. Le cordage (oui, on ne va pas appeler ça un fil rouge) de la saison semble déjà usé au 1er épisode, et à part des one-shots, on ne voit pas comment la série pourra nous accrocher. Étonnant quand on sait que le showrunner (David S.Goyer) a travaillé sur les scénarii des Dark Knight de Nolan, Man of Steel et de la série FlashForward qui n'était pas si mal. Après tout, il a aussi scénarisé la trilogie Blade, Ghost Rider 2 et Jumper, donc finalement, tout est possible avec lui !

En bref, ne perdez pas votre temps devant ce pilote, à moins de vouloir revoir le film Constantine qui vous fera regretter l'interprétation de Keanu Reeves.

Laisser un commentaire