Gotham Saison 1 épisode 1 : avis à chaud

C'est très certainement la série de la rentrée 2014-2015 à avoir bénéficié du plus gros buzz depuis maintenant plusieurs mois. Diffusé lundi dernier par la Fox, l'épisode pilote de Gotham a attiré un peu plus de 8 millions de spectateurs. Un résultat correct mais pas transcendant. Mais que vaut la série dans tout ça ? Est-elle meilleure qu'Agents Of Shield, qui avait déçu pas mal de monde l'année dernière ?

Synopsis

Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec "loi" et "ordre". Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension  dans une  institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l'Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?

Critique

Contrairement à Arrow et Flash, le héros de Gotham n'est pas le super héros de la ville, Batman, mais l'un de ses alliés, le flic Gordon, avant qu'il ne devienne commissaire. Gotham est donc un prequel aux aventures de Batman. L'idée est plutôt sympa. Surtout qu'après seulement quelques secondes, la photographie nous révèle une magnifique Gotham : sombre et étouffante, elle rappelle par moments celle de Tim Burton.

gotham-tv-series-catwomanAutre point positif, de nombreux personnages mythiques de la saga apparaissent de façon plutôt intéressante dans ce premier épisode. Si Selina Kyle ne sert pour l'instant pas à grand chose (et ne prononce d'ailleurs pas un mot), les très brèves apparitions d'Ivy et d'Edouard Nygma sont plutôt intéressante. On se demande aussi si le comédien répétant chez Fish ne serait pas le futur joker, mais selon les infos sorties sur le Web, les scénaristes prévoient de montrer plusieurs potentiels Joker durant les prochains épisodes. Parmi tous, le personnage le plus en avant, et particulièrement réussi est celui d'Oswald Cobblepot, le pingouin, qui devrait jouer un rôle assez significatif dès cette première saison.

Gotham ayant de vrais airs de série policière, on pouvait également craindre que chaque épisode raconte une histoire unique, un peu comme Agents Of Shield avait débuté sa première saison. S'il faut attendre le deuxième épisode pour le confirmer, il semblerait que la série est une véritable volonté de feuilleton, avec plusieurs fils rouges à suivre tout au long de la saison voir de la série. C'est une autre très bonne surprise de cet épisode pilote.

gotham-penguinEst-ce une réussite pour autant ? A mes yeux non. J'ai le sentiment que toutes ces bonnes choses sont hélas largement compensées par encore plus de mauvais choix. Si la photographie est belle, la mise en scène est paresseuse. Si les seconds rôles sont dans l'ensemble réussis, Jim Gordon est pour le moment bien trop lisse et bien trop gentil pour être intéressant. Il faut espérer que son partenaire Harvey soit suffisamment travaillé pour nous sauver de l'ennui. Barbara, la femme de Gordon, n'est pas non plus franchement convaincante pour le moment. Enfin, les différentes séquences semblent bien souvent un peu faciles. Sans être clichées, elles n'offrent aucune réelle surprise.

Pas inintéressant, ce premier épisode est hélas victime de trop nombreux défauts pour vraiment convaincre. Je ne suis pas sur que la curiosité des spectateurs pour l'univers de Gotham suffise pour durer.

Gotham Saison 1 épisode 1 : avis à chaud

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Comics Batman, il y a 3 ans et 8 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Gotham Saison 1 épisode 1 : avis à chaud
Vos informations: