Doctor Who Saison 9 Episode 4 : Who composed Beethoven's 5th ?

Déjà le 4e épisode de cette saison 9 de Doctor Who avec cet épisode qui clôture donc le second double épisode de ce millésime 2015-2016. Nous retrouvons donc notre Docteur préféré à la recherche d'une solution à ces apparitions fantomatiques de 2119...et pour cela, sa seule solution semble être de partir dans les années 80...Et de mourir ?

Attention, critique 100% spoiler

Synopsis

Le docteur se retrouve dans le passé, à bord du Tardis avec O’donnel et Bennett, tandis qu’à la base sous-marine, Clara essaye d’échapper aux fantômes. Le Docteur tente de revenir, mais le pilote est réveillé…

Critique

doctor_who_ghostSuite directe de l'épisode précédent donc, l'épisode s'ouvre sur une scène rare où le Docteur s'adresse directement au spectateur. La dernière fois que le Docteur a fait cela était dans l'épisode Listen de la saison 8, et peut donc, connaissant Steven Moffat, indiquer pourquoi pas un fil rouge autour du personnage de Peter Capaldi. Étonnamment, le Docteur se permet lors de cette présentation de soulever un problème temporel plutôt complexe, le genre de problèmes qui peut créer des débats interminables autour de sagas comme Terminator, Retour vers le Futur ou Looper...

La suite ne s'avère pas dénuée d'intérêt, jouant sur le double tableau 2119/1980. Dans le futur donc, on y retrouve Clara avec deux des membres de l'équipage qui doivent faire face à des problèmes de plus en plus grands : Plus de fantômes, un Docteur absent...et un Docteur fantôme qui ne semble pas si méchant qu'il en a l'air...

doctor_who_before_the_floodPendant ce temps (si l'on peut dire cela), le Docteur s'escrime en 1980 à comprendre les origines de cette situation, et va être confronté au croque-mort de Tivoli, mais aussi au sombre Roi Pêcheur, initiateur de tous ces dommages. Ajoutez à cela une pincée d'un TARDIS retors qui décide de coincer le Docteur dans une boucle temporelle, et vous donnez des situations qui ne sont pas sans rappeler celles d'Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban avec le retourneur de temps.

Ajoutez à cela une pincée de séquence émotion assez puissante en fin d'épisode, nous interrogeant sur la capacité de Clara à fuir avec le Docteur ad vitam æternam, et vous retrouvez un épisode bien réalisé qui pourrait s'avérer clé quant à la "survie" du personnage de Jenna Coleman dans le show.

doctor_who_fisher_kingSi évidemment notre Docteur (et Clara) vont s'en sortir sans dommages, cet épisode semble avoir une portée plus grande qu'il ne devait. Au-delà de la victoire du Docteur à l'aide d'une astuce (assez prévisible pour les fans, il faut dire ce qui est), quelques questions plus profondes semblent être posées. Et notamment celle portant autour de la composition de la 5e de Beethoven. Le Docteur s'adresse à nous au début de l'épisode autour de ce type de paradoxe temporel, et c'est ce même paradoxe qui vient donc conclure l'épisode, le Docteur ayant créé l'hologramme qui sauvera l'équipage...en voyant ce même hologramme à 139 ans d'intervalle. Qui de l’œuf ou la poule donc ? Mais bizarrement, on sent que dans ce cas, un simple "Timey Wimey..." ne suffira peut-être pas à tout expliquer, et le lien avec Listen étant assez fort, on sent que quelque chose se trame dans l'esprit de Steven Moffat...

En un mot, un épisode très classique, mais qui laisse pressentir quelque chose de plus important.

Laisser un commentaire