Need For Speed avec Aaron Paul

need for speed afficheNeed For Speed est pour tout le monde le jeu vidéo sorti en 1994 où l’on conduit une superbe caisse à travers les rues de San Francisco, zigzaguant entre les flics et les méchants. Et comme Hollywood est souvent en manque d’imagination, ce jeu a bien sûr été adapté…

Synopsis

Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance. La course des courses, la De Leon – légendaire épreuve automobile clandestine – va lui en donner l’occasion. Mais pour courir, Tobey va devoir échapper aux flics qui lui collent aux roues, tout en évitant le chasseur de primes que Dino a lancé à ses trousses. Pas question de freiner…

Critique

Les fans du jeu vont voir le film un peu à reculons et le spectateur lambda s’attent à un énième Fast & Furious. Ce film part donc avec quelques a priori négatifs. Et ce n’est pas le début qui nous donnera tort.

need for speed aaron paulEn effet, tous les (pires) clichés sont réunis dans le premier tiers du film.  Nous retrouvons donc Tobey Marshall donc le père est mort récemment (cliché #1) et qui se bat avec la banque pour garder le garage familial (#2). C’est à ce moment là que son ennemi juré de toujours qui lui a piqué sa copine (#3) vient le trouver pour lui proposer l’affaire du siècle (#4).  Cette partie se termine sur un drame et pouf case prison, 2 ans plus tard…

Et là, les choses sérieuses commencent : vengeance, belles voitures et vitesse maximale !
Certes, le scénario de la vengeance  n’est pas très original mais à ce moment là, on déteste vraiment Dino, qui est pourtant joué par le papa de Iron Man.  Toujours est-il que l’histoire tient la route. Et quand bien même, ce n’est pas ce qui compte le plus.

Les potes de Tobey sont là pour l’aider et heureusement, car ils sont assez sympas, mention spéciale à Kid Cuddi, notamment une certaine scène avec un hélico de l’U.S Army complètement what the fuck mais assez géniale (que Michael Bay n'aurait pas renié !)

Need For Speed Film lamborghiniMais le jeu me direz-vous ? Ok, ça fait une éternité que je n’ai pas joué au jeu. Mais pour ce que je m’en souviens, l’esprit du jeu a assez bien été recréé.  Les scènes de course-poursuite s’enchaînent : en ville avec les flics ou dans le désert contre les méchants. Il n’y a presque pas de temps mort.  Ceci dit, il ne faut pas être trop sentimental et s’attacher à ces somptueuses Lamborghini & Co. Attention spoiler : aucune des voitures du film ne survit…

Aaron Paul en gentil bad boy nous rappelle Breaking Bad. Espérons qu’il fasse aussi autre chose dans le futur.  Dominic Cooper est un gosse de riches pourri et tête à claques et il le joue bien ! En guest-star, nous avons Michael Keaton en organisateur de la mythique De Leon.

Need for Speed est un bon divertissement qui va à 100 à l’heure. D’ailleurs , je  serais prête à parier ma Mustang qu’il y aura un 2e….

Need For Speed avec Aaron Paul

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Coralie Barroul, il y a 3 ans et 10 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #16314 Répondre

    Coralie Barroul
    Admin bbPress

    Need For Speed est pour tout le monde le jeu vidéo sorti en 1994 où l’on conduit une superbe caisse à travers les rues de San Francisco, zigzaguant en
    [See the full post at: Need For Speed avec Aaron Paul]

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Need For Speed avec Aaron Paul
Vos informations: