Analyse et explications de The Amazing Spider-Man 2

Ce que l’on attendait de The Amazing Spider-Man 2

A la fin du premier Amazing Spider-Man, nous attendions essentiellement trois choses : L’arrivée de la Némésis de Spider-Man, de la femme de sa vie, ainsi que d’un drame qui donnera de la profondeur à notre héros. Revenons donc sur ces points.

L’arrivée du Bouffon vert

green_goblin_amazing_spider_man2Le Bouffon Vert est la Némésis absolue de Spider-Man, et l’apparition de Norman Osborn nous faisait envisager l’affrontement dantesque entre les deux personnages. Sauf que Marc Webb s’est amusé en tuant Norman Osborn (étonnant…), et offrant le « masque » du Bouffon Vert à son fils, Harry Osborn. Traditionnellement, Harry Osborn est le Super Bouffon, reprenant les essais de son père. Donc le film de Marc Webb nous étonne sur ce choix, cependant très bien senti pour renforcer le poids psychologique de la relation Harry/Peter. D’autant plus que cela évite une trop grosse complexité scénaristique, ce qui peut se justifier parfaitement.

Le triangle amoureux avec Mary-Jane

Initialement annoncée dans le film avant de voir son apparition supprimée, Mary-Jane Watson ne sera pas de la partie dans cet Amazing Spider-Man. Pourquoi, on ne sait pas trop, cependant, il est probable que la raison soit la même que pour le choix de transformer Harry et non Norman en Bouffon Vert : Une certaine simplification du scénario. Effectivement, ajouter Mary-Jane au couple Gwen/Peter aurait imposé de repositionner Peter Parker à l’université (où MJ et Gwen sont les meilleures amies du monde), et donc de rajouter cela au scénario déjà conséquent. La mort de Gwen Stacy

La mort de Gwen Stacy

death_gwen_stacy_comicsComme nous le pressentions déjà depuis un certain temps chez Oblikon (au point d’interviewer l’intéressée…notre métier est vraiment ingrat), Gwen Stacy rencontre bien son tragique destin dans ce second opus de Spider-Man. Seul le lieu change : Une grand horloge en lieu et place du pont de Brooklyn (d’ailleurs, les scénaristes ont du s’amuser à nous faire croire à la scène sur le pont juste avant la scène finale de la mort). Mais tout le reste y est. Et là où la patte de Marc Webb a été bienvenue, c’est qu’il se permet de bien creuser la relation Peter/Gwen, afin de nous faire ressentir au mieux la mort de cette dernière.

Assez parlé de nos attentes, et retrouvons donc les méchants du film !

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

1 2 3 4 5 6

Leave a reply