Analyse et explications de The Amazing Spider-Man 2

La mort de Gwen Stacy

L'histoire d'amour qui lie Gwen et Peter Parker est touchante, et parfaitement menée par Marc Webb. On y retrouve les points typiques du comic : La culpabilité de la mort du capitaine Stacy qui ronge Peter, mais en même temps la passion enflammée qu'il partage avec Gwen. Amants, ils sont aussi terriblement complices, ce qui rend la mort de Gwen encore plus douloureuse.

death_gwen_stacy_amazing_spiderProfitons-en pour justement parler de la mort de Gwen. C'est clairement un des évènements les plus marquants dans la définition de l'identité du Tisseur, au moins aussi impactant que la mort d'Oncle Ben. Cette mort, on l'attendait dans les films de Raimi (en particulier la chute de Mary-Jane dans le premier opus), mais Raimi n'a pas eu le "courage" de la faire.

Dans The Amazing Spider-Man 2, non seulement le moment intervient, mais il respecte aussi le drame de l'Araignée des comics. Est-ce la chute qui a tué Gwen...ou le fait de l'avoir rattrapée ? C'est la question qui torture Spider-Man, car Gwen Stacy meurt la nuque brisée, due au choc de l'arrêt brusque dans la chute qu'a provoqué son "rattrapage" par la toile envoyée par Spider-Man.

Cette mort en tout cas donnera de l'épaisseur au héros, et on ne peut qu'applaudir cette décision choc du côté de Sony. Et le fait d'avoir choisi une actrice charismatique à laquelle on s'attache énormément rend le moment encore plus réussi.

Seul petit point noir au tableau : L'absence de Mary-Jane Watson. Sans que sa présence soit vitale, le fait qu'elle soit la meilleure amie complètement superficielle de Gwen aurait été très intéressant... ainsi que la manière qu'à Peter Parker de l'ignorer, la trouvant justement sans relief... Jusqu'à la mort de Gwen où justement Mary-Jane évolue et entre elle aussi dans l'âge adulte, devenant plus mature, et donc plus attractive pour Peter Parker.

death_gwen_stacy-mary-janeCar là où Gwen est l'amour de la vie de Peter, Mary-Jane en est la femme de sa vie. Et dans les comics, on s'en rend compte quand Peter, rongé par le chagrin, la congédie. Sauf que Mary-Jane ne part pas, et claque la porte pour rester avec Peter, ce qui marque son entrée dans l'âge adulte. Cette séquence est vraiment superbe dans la BD, et les fans rêvaient aussi de la retrouver dans le film.

Sauf que, sauf que, un personnage répondant au doux nom de Félicia apparaît comme assistante d'Harry Osborn. Honnêtement, une Félicia dans un Spider-Man, sans que l’on mentionne son nom de famille, et bien on n’attend qu’une chose : Felicia Hardy, aka. La Chatte Noire, ennemie, mais aussi amante à une période de notre Monte en l’air. Et surtout, on parle encore d’un animal ici (le chat), donc la voir en ennemi/amante à la manière d’une Catwoman ne serait pas idiot…et permettrait de remettre la case Mary-Jane Watson à plus tard. Le personnage de MJ étant dans la tête des gens très liée à Kirsten Dunst dans la saga de Raimi, ce choix pourrait alors être tout à fait justifié.

Qu'attendre de la suite des aventures de Spider-Man ?

Ajoutez vos théories et analyses de fans en commentaires ! Nous les lirons, promis !!!

1 2 3 4 5 6

Leave a reply