Mon inconnue d'Hugo Gélin: analyse du film

Une romance d'exception ?

Mon Inconnue reprend tous les codes de la comédie romantique en créant un couple idéal, qui sait faire rêver le spectateur. S'il n'y a pas de coup de foudre comme on le voit dans les autres comédies romantiques, Raphaël et Olivia tombent littéralement amoureux. En effet, après leur première rencontre, ils s'enfuient de leur lycée et l'émotion les fait tomber évanouis l'un sur l'autre, après s'être assis sur un banc.

Olivia et Raphaël endormis sur le banc de leur "coup de foudre".
Ils y graveront " Ici, Olivia et Raphaël sont tombés amoureux dans les pommes".

Malgré ces débuts émouvants, leur histoire d'amour est passée en accéléré lors du générique de début. Ce choix artistique prouve que la romance idéalisée qu'ont vécue Raphaël et Olivia dans la "première version" de leur vie n'est pas le centre du film. Hugo Gélin, le réalisateur, s'amuse avec les codes de la romance pour la détourner et montrer que l'amour peut dépérir, même après un coup de foudre, même après un mariage, même en ayant trouvé "l'amour de sa vie". Ainsi, ce film exprime la fragilité du sentiment amoureux: rien n'est jamais acquis et, comme le disait Arthur Rimbaud, "l'amour est à réinventer".

Le personnage de Raphaël est intéressant car c'est de son comportement qu'émerge cette réflexion. Olivia, elle, reste pleinement dévouée à son mari malgré les années. C'est dans son regard à elle que le spectateur ressent la déception et la tristesse de l'éloignement. Raphaël la délaisse progressivement, jusqu'à la perdre, mais elle semble être la seule à avoir conscience de la détresse dans laquelle se trouve leur couple.

Les gens sont persuadés qu'on s'éloigne d'eux (...), ce qui les rend désagréable. Alors on s'éloigne d'eux parce qu'ils deviennent désagréables.

M. et Madame Adelman, Nicolas Bedos, 2018
M. et Mme Adelman, film de Nicolas Bedos (2017) cité ci-dessus.

L'âme-sœur délaissée

Au fur et à mesure du film, Raphaël se sépare peu à peu d'Olivia pour vivre sa gloire. Le désir d'être un "je" prend alors la place du plaisir d'être un "nous". Olivia n'est plus qu'un détail dans son quotidien, une présence habituelle qui ne mérite même plus d'être regardée ou séduite. Comme dans Le Chat de Pierre Granier-Deferre, ce film analyse la déliquescence d'un couple enfermé dans l'habitude quotidienne de la présence de l'autre. Mon Inconnue souligne que le couple dépend aussi de la place que chacun décide de s'accorder. Raphaël préfère vivre une histoire d'amour avec lui-même plutôt qu'avec Olivia. Elle n'est là que pour le voir briller.

Olivia seule devant la télévision alors que Raphaël ne l'a pas averti de son absence.

La détresse du couple s'incarne particulièrement d'un point de vue littéraire. En effet, les deux personnages du roman qu'a écrit Raphaël sont inspirés de leurs deux personnalités. Le film joue sur l'écart entre les débuts de leur amour, où un personnage est crée pour Olivia (Shadow), et la fin de leur histoire, où Raphaël la sacrifie pour sauver son personnage à lui (Zoltan). C'est seulement à la fin du film que Raphaël comprend qu'il a basculé dans une autre dimension: il a "tué sa femme". Coup de grâce pour Olivia qui découvre sa mort au moment de la lecture du manuscrit. C'est au moment où Olivia éteint sa lampe de chevet qu'elle clôt le dernier acte de leur histoire. Elle ramène le spectateur à l'écran noir, à la table rase, au lendemain matin où Raphaël se réveille seul.

Le chat, film de Pierre Granier-Deferre (1971) cité ci-dessus.

L'important c'est d'aimer

Même une fois arrivé dans la seconde version de leur vie, l'amour que Raphaël porte à Olivia peut être interrogé. S'il est indubitable qu'il souhaite retrouver sa femme, son obsession pour retourner dans sa vie d'avant témoigne de son envie de revenir vers la gloire. D'ailleurs, même après leur week-end en Camargue, Raphaël n'est pas satisfait car il n'est pas retourné dans sa "vie d'avant". L'amour que lui porte à nouveau Olivia apparaît insuffisant par rapport à la célébrité de son autre vie. Entre rêve d'amour et désir de reconnaissance, Raphaël est balancé entre le "je" et le "nous" tout au long du film. L'amour que lui porte Olivia est-il une fin en soi ou comme un moyen de retourner à sa vie d'avant?

Il faut qu'Olivia retombe amoureuse de moi dans cette vie pour que je rebascule dans l'autre.

Raphaël Ramisse (François Civil)

C'est Félix qui ramène Raphaël à la réalité en lui rappelant la chance qu'il a de pouvoir retrouver l'amour de sa vie. L'opportunité que représente le fait de pouvoir être aimé une nouvelle fois par une âme-soeur est le centre du film. Felix souligne que la dimension temporelle où il se trouve importe peu: l'important c'est d'aimer et d'être aimé. Son but premier devrait être de retrouver Olivia, qu'importe sa célébrité perdue, mais ses motivations ne sont pas toujours claires. Cet attrait, blessant, pour la célébrité plutôt que pour l'amour est palpable dans d'autres comédies romantiques comme Nos étoiles contraires de Josh Boone (2014) où le désir principal d'Augustus est d'obtenir une reconnaissance alors que le but d'Hazel est d'être aimée.

Nos étoiles contraires, film de Josh Boone (2014) cité ci-dessus.

Page suivante: L'hymne à l'amour

1 2 3 4 5

1 comment

Leave a reply