Ghost in the shell : Analyse et explications de la fin

La version 2017 de Ghost in the shell, produite par Hollywood, réalisée par Rupert Sanders et avec Scarlett Johansson dans le rôle titre, n'est pas la catastrophe que l'on pouvait craindre. Si le film est quand même plus lisse et beaucoup moins complexe que les précédentes adaptations, il n'en demeure pas moins une oeuvre inintéressante, qui aborde tour à tour les notions d'intelligence artificielle, d'identité, de pouvoir des gouvernements, et des grandes entreprises connectées...

Dans cette analyse 100% spoilers, nous reviendrons sur ces différents enjeux et thèmes. Nous apporterons des explications générales sur l'intrigue, mais aussi nos théories sur la fin du film et le sens caché de certains éléments.

Scarlett johansson est le major Motoko

Synopsis

Dans un futur proche, le Major est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres.

Sommaire de notre explication de Ghost in the Shell

Analyse du film : ghost, shell, glitch et personnages !
Explications de la fin
Comparaisons et références

1 2 3 4

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :