Nocturnal Animals : Explications et analyse de la fin du film

Explications et analyse

Pourquoi Susan cherche à revoir son ex-mari ? Quel sens donner au livre écrit par Edward ? Pourquoi celui-ci ne se présente pas au restaurant ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

L'un des thèmes forts du film est la vengeance. On la retrouve, dans le livre, bien sûr, avec Tony qui pourchasse ses agresseurs, mais aussi avec le simple fait d'écrire ce livre, une sorte de méthode cathartique pour Edward, qui trouvera son apogée lorsque son ex-femme Susan souhaitera le revoir et qu'il ne se présentera jamais le revoir. C'est sa vengeance. Elle n'est pas aussi violente que dans le livre, plus réaliste, plus lâche aussi. Elle ressemble à ce genre de vengeances que beaucoup d'entre nous peuvent imaginer, peuvent désirer lorsqu'ils souffrent suite à une rupture.

Si certains pourraient penser qu'il ne se soucie plus de son ex-femme, qu'il ne s'y intéresse plus, je pense que c'est faux. Une citation populaire, attribuée à plusieurs auteurs (Principalement Elie Weisel), veut que "le contraire de l'amour n'est pas la haine mais l'indifférence". En ne se présentant pas au restaurant, Edward semble vouloir montrer à son ex qu'il ne tient plus à elle, qu'elle ne l'intéresse plus, qu'il est indifférent. Seulement, le simple fait d'interagir avec elle, lui envoyer le livre et surtout d'accepter le rendez-vous pour finalement ne jamais venir, illustre qu'il n'est clairement pas indifférent.

Son livre est plein de colère, et lui a surement permis de se débarrasser d'une partie de cette colère et cette peine qui a pu rester en lui des années. Cependant, le fait qu'il cherche à faire souffrir son ex, outre le fait de montrer qu'il est faible, révèle qu'il n'est pas indifférent.

La vengeance réalisée par le personnage de Tony, pourtant violente, apparaitra pour beaucoup de spectateurs comme juste, alors que celle d'Edward est plus réelle mais aussi cruelle, pathétique.

Le fait qu'Edward ne vienne pas rajoute à la souffrance de Susan. Cela n'a absolument rien de bienveillant, et n'est accompli que dans une démarche égoïste, de se venger soi-même, pas sa famille.

L'un des autres thèmes est l'art. Dans les flash-back, Edward ne réussit pas à devenir un auteur à succès. Surtout, sa femme ne trouve pas bon ce qu'il écrit. Est-ce parce qu'il est heureux en amour ? L'énergie dépensée dans la passion le prive-t'il d'ingrédients et de sentiments lui permettant d'écrire une oeuvre de qualité ? Faut-il être forcément malheureux pour écrire un chef d'oeuvre ?

Dans le flash-back, Susan lui reproche d'écrire sur lui. Dans le présent, il écrit toujours sur lui, sur eux. Pourtant, elle est cette fois-ci bouleversée par ce qu'il écrit. Pourquoi ? Son style a t-il vraiment changé ? A mes yeux, c'est son regard qui a changé. Plus jeune, elle était malheureuse dans sa vie et pensait que c'était à cause de lui. A ce moment-là, elle n'aimait pas ce qu'il écrivait. Finalement, elle va se tourner vers l'extérieur et un autre homme pour trouver le bonheur. Dans le présent, elle est malheureuse, son mariage est encore un échec. Elle n'aime pas les oeuvres de sa galerie, malgré le succès qu'elles rencontrent. Encore une fois, elle va tenter de se tourner vers l'extérieur, le livre, cet amour de jeunesse, pour retrouver le bonheur. Ce qu'elle n'arrive pas à comprendre c'est qu'elle est responsable de son propre bonheur ou malheur, de ses choix et des conséquences de ceux-ci. Cela peut nous amener à faire une interprétation radicalement différente du sens du livre écrit par Edward.

Page suivante : Comprendre la fin du film

nocturnal-animals

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour alimenter le débat de vos idées !

1 2 3

13 comments

  1. Gd 7 janvier, 2017 at 22:41

    Encore une autre interprétation:

    Les assassins sont la métaphore de Suzan, qui tuent sa femme et sa fille comme suzan détruit cette idée quand elle le quitte en avortant.
    Edward/Tony se venge de sa faiblesse sur les assassins/suzan

  2. lionel 8 janvier, 2017 at 22:54

    Tout a fait d accord l assassin est ka metaphore de susan.c est lui qu il trac jusqu a la fin pour le tuer d une bale dans le coeur comme pour signifier qu il le tue par ou il veut toucher suzan en lui faisant lire sont livre tragique. Quant le mechant se fait sortir du bar on voie les grosses du debut du film, ce qui reptesante en realite la gallerie d art.
    L inspecteur andes est quant lui l incarnation de l autre personnalité de edward le courageux vengeur. C est pour ca qu il est absent lors du meurte du mechant.cela signifi que edward a decider de se vanger en lui envoyant le livre pour la blesser. Ensuite il meurt du cancer c est pourquoi im ne vient pas au rdv a la fin. Le livre a probablement ete poster par le frere homo de suzan, avec qui edward voulais reprendre contact.

  3. Yapthêthr Kêkchozh 18 février, 2017 at 16:17

    Ce film est d’une nullité… branlette, branlette et rebranlette.

    J’adore Gyllenhall et Shannon, mais force est de constater que leur jeu est ici d’une fadeur et d’une mollesse absolue – mais vu la platitude des dialogues, ils ne pouvaient pas faire grand chose. C’en est parfois même risible.

    Les 150 interprétations pseudo-psychologico-philosophico-métaphysico-sociologico-de-mes-deux possibles sont sans doute le seul intérêt du film. Si on se contente de prendre ce qu’il nous donne sans chercher à enculer les mouches, il ne vaut rien.
    Déception.

  4. Ayoub Kebir 29 avril, 2017 at 12:10

    J ai compris ce film autrement, je crois que Edward est le mm Tony, et que Susan voulait interrompre la relation avec Edward, et elle a payé les 3 mecs de l’autoroute pour qu’ils se kidnapent, et que edward croiyait qu’elles sont mortes. Et exactement c’est passé, et après des années edward à compris ce qui c’est passé vraiment et il a envoyé premièrement un tableau “revenge” à Susan et puisqu’il est faible et qu’il aime, il a choisit une autre méthode de le venger. Il a écrit un livre pour lui montrer qu’est ce qu’elle fait pour lui et en fin Il n a pas venu dans la scène dernière c’est une sorte de vengeance

  5. marcoserri 6 janvier, 2018 at 18:22

    En fait le livre n’existe pas, pas plus que les messages de son ex qui l’a chassée de sa vie, car l’avortemen c’est MAL !!!!! Il ne lui reste que les larmes et une longue vie de faux semblants avec un homme qui ne l’aime pas, et un luxe d’apparat d’où transpire toutes les solitudes. BREF : comment avec un casting de grande classe faire un film très moyen à la morale profondément archaïque et grotesque.

  6. horjack 8 novembre, 2018 at 12:24

    Excellente analyse, subtile et bien pensée. Je partage. Par contre, si le débat d’idées apporte toujours une réflexion plus aboutie, certains commentaire sont nullissimes, truffés de fautes d’orthographe et d’erreurs de style.
    Dommage…

  7. Pascale 10 mars, 2019 at 04:03

    Moi j’ai pensé que le livre à compter la vraie histoire de sa vie qu’il avait vécu avec une autre femme et sa fille car on comprend au début qu’il parle de sa vie dans ses livres. Comme si je n’étais pas touché par ces livres avant on la voit bouleversé par cette histoire qu’il a dû vivre à cause qu’elle a laissé tomber et alors elle lui propose un rendez-vous peut-être parce qu’elle se sent mal de tout ça et par vengeance il décide de la laisser sans réponse à savoir si ce livre est une fiction ou bien une vie qu’il a vécu

  8. Bannde de cons 3 octobre, 2019 at 00:44

    C est de la merde votre site ça fait 40 fois j essaye d ecrire 1 commentaire mais ça ce revient en arrière et efface le commentaire…

  9. Geeky 16 janvier, 2020 at 09:05

    1) le site est top merci pour l’interprétation
    2) bug sur le champs commentaire si tu fermes le clavier sur smartphone on perd le contenu
    3) L’interprétation de Ayoub Kebir est la meilleure, ce n’est pas évident car ils manquent de preuve mais c’est ça le principe d’un film énigmatique

  10. Geeky 16 janvier, 2020 at 09:07

    Pour ceux qui disent que le film est moyen à cause du rythme, regardez le en vitesse x 1.5 sur Netflix, le souci sera résolu, même la musique à cette vitesse donnera le frisson

  11. Reptiland 20 janvier, 2020 at 13:36

    Une idée sur la scène où suzan appel sa fille au téléphone ? (fille dont elle est sensé avoir avorté)

  12. Sam 1 février, 2020 at 09:52

    Ne pas oublier le flic qui incarne la vengeance (qui se meurt jusqu’à avoir disparu quand Tony obtient la sienne) et Ray Marcus qui représente la pulsion destructrice de Susan (enfin ‘est la vision que j’en ai)

Leave a reply