Rogue One : A Star Wars Story – Références, Easter Eggs et analyse

rogue_one_a_star_wars_story_dark_vador

L’univers de Rogue One : croyances Jedi, Alliance Rebelle et Space Opera familial

Un Star Wars sans Jedi, c’est dorénavant possible ! Rogue One se déroule quelques temps avant le retour de Yoda et de Obi-Wan Kenobi, alors que les Jedi ont été exécutés environ 20 ans auparavant. L’ordre 66 de l’Empereur Palpatine, aussi nommé Dark Sidious, a étaint l’ordre des chevalier Jedi… Pour autant, Rogue One n’oublie pas la Force ! Ce n’est définitivement pas le coeur de l’histoire mais quelques mots sont posés sur le sujet. Une partie de l’intrigue se déroule sur Jedha, qui est une lune au coeur de l’Histoire des Jedi ! Jedha City est très importante pour l’ordre des Chevalier Jedi car est le poumon de la religion qui s’est peu à peu développée autour de la Force. Le Temple des Whills est en effet une religion, clandestine sous l’Empire Galactique, qui s’organise autour des mêmes valeurs que celles des Jedi. Chirrut Îmwe est l’un des représentants de cette religion très proche du bouddhisme dans sa manière d’exprimer la foi. Dans le film Rogue One, on peut voir très clairement une gigantesque statut Jedi qui a été détruite, très certainement par les combats, et qui gise dans le sable du désert de Jedha…rogue_one_a_star_wars_story_culte

D’autre part, Jedha est une lune qui fournit naturellement le cristal Kyber, utilisé par les Jedi pour construire leurs sabres lasers. Désormais, c’est l’Empire Galactique qui a besoin des cristaux Kyber pour alimenter la puissante Etoile de la Mort ! D’où la présence abondante de soldats de l’Empire. C’est aussi la lune qu’à choisit Saw Gerrera comme avant-poste de la rébellion extrémiste qu’il dirige, afin de combattre l’Empire. Car Saw Gerrera ne fait pas partie de l’Alliance Rebelle ! Il est un fanatique de la liberté et pourrait être considéré comme un terroriste par l’Empire Galactique du fait de ses actions radicales. Il soutient bien évidemment l’Alliance mais reste indépendant en matières d’actions militaires et/ou politiques qu’il mène sur Jedha.

Le lien qui unit l’Alliance Rebelle, Saw Gerrera et l’Etoile de la Mort est la famille Erso (Galen & Jyn). Encore un pur Space-Opera familial ! Saw Gerrera, Galen Erso et sa fille, Jyn Erso se connaissent tous depuis 20 ans. Et c’est autour de ces liens d’amitié et de famille qu’est construit le scénario. C’est l’un des points commun majeur à la saga Star Wars : la famille. Et lorsque l’on rentre dans le détail, d’autres archétypes de Star Wars sont présents. Par exemple, Jyn est orpheline comme Luke, comme Anakin. Même si le doute plane sur le fait que l’un de leur parent est encore en vie, ils n’en restent pas moins très détachés de leur vie familiale… Ils se sont construits autour d’autres valeurs, d’autres rencontres parfois dramatiques, d’autres aventures (parfois tardives pour Luke).

La Force, l’Alliance Rebelle et le thème de la Famille sont des fils rouges dans tous les Star Wars, et Rogue One ne sort pas du sillon creusé depuis 1977. Et pour aller plus loin, les scénaristes ont balancé quelques références très nettes à la saga Star Wars, ou d’autres Easter Eggs. Voici ceux que nous avons détectés ! N’hésitez pas à compléter en commentaires 🙂

Références classiques et Easter Eggs dans Rogue One : A Star Wars Story

L’œil du fan s’affole à toute nouvelle sortie d’un Star Wars. Les moindres images seront épluchées, analysées, expliquées, voire même feront parfois l’objets de théories folles ! Nous resterons ici dans une analyse plus classique de tous les petits trucs qui nous auront fait rêver, rire, ou sourire !

Dark Vador

rogue_one_a_star_wars_story_dark_vadorCela arrive très tardivement dans Rogue One, mais le personnage de Dark Vador est introduit alors qu’il est dans une phase de “repos”, hors de sa combinaison de samouraï. Il apparaît dans une grande cuve d’un liquide inconnu (probablement du Bacta, substance médicinale produite sur Thyferra), permettant certainement de conserver au mieux son corps détruit par Obi-Wan Kenobi et la chaleur de Mustafar… Son corps semble être connecté de toute part via des tubes alimentant a minima en air. Est-ce là une procédure quotidienne ?

L’introduction à la Star Wars

a long time ago in a galaxy far far away….“. La police de caractère, le bleu typique, l’alignement bizarre à gauche, les 4 points de suspension, tout y est ! Mais Disney et Lucas Film avaient prévenus, il n’y aura pas de générique déroulant. Le fan s’attend forcément à un retournement de situation mais il faudra s’y faire : le générique déroulant jaune sur fond étoilé est réservé aux films de la saga…

Heureusement, Gareth Edwards a pu conserver un autre code d’importance : la première scène est un plan dans l’espace, qui dévoile progressivement les anneaux d’un planète (et pas un vaisseau), puis un vaisseau. C’est bien fait, c’est intelligent, cela laisse le doute quelques instants.

Les répliques Star Wars obligatoires et cultes sont dans Rogue One !

C’est le droïde K-2SO qui craque et envoi la fabuleuse et mythique réplique “I have a bad feeling about this” avant d’être coupé net par Jyn et Cassian “shut up!”. C’est un clin d’œil gratuit, quasiment obligatoire, à l’ensemble des films de la saga. Mais cette fois-ci, il est légèrement moqué ! Le droïde est coupé avant même d’avoir pu terminer sa phrase. Une manière de dire aux fans “on ne vous a pas oublié, mais c’est un peu chiant à la longue ce fan-service” ?

rogue_one_a_star_wars_story_scarif

Le second énorme clin d’oeil se déroule lors de l’assaut sur Scarif par le groupe de rebelles menés par Cassian et Jyn. Deux stormtroopers (ou shoretroopers ?) discutent d’une nouvelle arme de poing arrivant sur le marché pour équiper l’armée.

Les autres références flagrantes à la saga

Lors d’une scène de dispatch de stormtroopers dans une base, un petit robot “boites de conserve” rectangulaire se balade à grande vitesse au niveau du sol. Il est souvent présent dans les films, et franchement, on ne connait pas trop son utilité 😀

Au début du film, Jyn, Galen et Lyra sont dans leur maison. Sur une table est posé un grand récipient du même “lait bleu” bu par Luke Skywalker au début de l’Episode IV.

Quand Jyn est sur le point d’être délivré par Cassian, elle est dans un Turbo Tank simplifié datant de la Guerre des Clones.

La planète sur laquelle Jyn est libérée au début du film s’appelle Wobani, qui est l’anagramme de Obi-Wan !

Sur la lune Jedah, Jyn se fait bousculer par un individu avec un gros nez. Lorsque le plan change pour revenir sur ce même personnage, on voit que son ami vert a de grands yeux globuleux ! Il s’agit en réalité de Ponda Baba & Cornelius Evazan, les deux “mecs” dans la cantina qui disent ne pas aimer Luke avant de se faire couper le bras par Obi-Wan Kenobi.

Référence commune aux épisodes 4 et 7 : le jeu d’échecs présent sur une table.

Bien sûr, nous avons aussi droit à quelques secondes de R2D2 & C3PO discutant sur la base Yavin 4. C3PO se plaint de ne jamais être dans embarqué dans les aventures de l’Alliance Rebelle ! Un sacré clin d’œil à ce qui va l’attendre par la suite, entre démantèlement, combats et autres problèmes !

Sur Yavin 4, on entend une demande par radio dans le hangar pour le “Capitaine Syndulla”, faisant probablement référence à Hera Syndulla, de la série Star Wars Rebels. On aperçoit d’ailleurs son vaisseau, le Ghost, dans un des hangars de Yavin 4.

A un moment, en arrière plan, dans la foule, derrière les deux héros, on peut voir passer une sonde impériale, la même que celle qui explore Hoth dans l’épisode V. Han Solo la détruit mais elle transmet quand même à l’Empire l’emplacement de la base rebelle.

Obi-Wan Kenobi est bien sûr directement sous-entendu lorsque la sénatrice Mothma demande à Bail Organa de prévenir son ami de longue date. Juste après, on entend Bail Organa appeler le capitaine Raymus Antilles.

Lors de la recherche des plans de l’Etoile de la Mort sur Scarif, Jyn et Cassian dévoilent de nombreux projets ou dossiers de l’Empire Galactique. Parmi ces dossiers, il est fait référence au sabre laser noir des Jedi, perdu lors d’un combat contre les Mandaloriens.

La scène finale sur la passerelle est un grand classique : il faut toujours qu’il y ai une situation délicate à plusieurs centaines de mètres de haut. Luke et Vador, Kylo Ren et Han Solo, Luke, Vador et Dark Sidious… etc !

Red Leader et Gold Leader font une apparition également, on le voit dans l’épisode 4 lors de l’attaque de l’Etoile de la Mort.

Une des références un peu plus difficile à retrouver est la présence sous forme d’un hologramme de l’une des danseuse de Jabba The Hutt. A confirmer lors d’un second visionnage !

N’hésitez pas à contribuer en commentaires pour ajouter de nouvelles références ! L’article sera mis à jours avec vos trouvailles 🙂

Analyse des références externes à l’univers de Star Wars

Car tout n’est pas hermétique au seul univers de Star Wars, nous avons décelé quelques références externes, du moins dans la manière de présenter les choses.

Blade Runner

Il existe une référence, un hommage, au film Blade Runner de Ridley Scott (1982) au début du film lors de la découverte du personnage Cassian incarné par Diego Luna.

Jedha, la ville sainte

Nous en parlions précédemment, Jedha City est une ville sainte et le berceau d’une religion née autour du culte des Jedi. Le Temple des Whills ne suppose pas une relation directe avec la Force, mais s’appuie fortement sur les croyances des Jedi. La capitale de la lune Jedha revêt donc une importance forte dans les croyances. N’oublions pas que dans Star Wars : Le Réveil de la Force, il est souvent fait référence aux Temples des Jedi. Est-ce une distorsion de l’histoire que de dire qu’il s’agit des mêmes temples ?

rogue_one_a_star_wars_story_Jedha_city

Mais le point qui nous intéresse particulièrement est le parallèle qu’il est possible de faire entre Jedha de Star Wars et Jeddah (Djeddah), la ville d’Arabie Saoudite. Car la réelle ville de Jeddha est tout simplement la porte de La Mecque pour les musulmans ! Mais pas que, c’est aussi l’un des points d’entrée pour Médine, autre ville hautement importante pour l’Islam. Jedha serait en quelques sorte La Mecque symbolique de la Force, lieu de recueillement clandestin (depuis l’Empire Galactique).

Le Caissier (The Teller) de Doctor Who

La créature Bor Gallet qui permet de vérifier si quelqu’un ment ne ressemble pas physiquement à celle du Caissier de Doctor Who. Cependant, les pouvoirs et effets secondaires sont quasiment identiques. Le Bor Gallet sent si la personne ment, et la personne soumise à “l’interrogatoire” a de grandes chances de devenir folle… Dans Doctor Who (épisode Braquage temporel – Time Heist, saison 8, épisode 5), la créature du Caissier (The Teller) peut sentir les pensées criminelles et a pour finalité de transformer en légumes les victimes qui ne passent pas le test… Des similitudes non ?

 

N’hésitez pas à contribuer en commentaires pour ajouter de nouvelles références externes à l’univers de Star Wars ! L’article sera mis à jours avec vos trouvailles 🙂

Total
24
Shares
22 commentaires
  1. Je suis allé le voir aujourd’hui comme tout le monde et j’ai également pu à percevoir quelques Easter Eggs qui m’ont donné le sourire.
    – le moment sur La planète Jedah il y’a un moment quand Jyn ( De memoire se fait bousculer par Un individu avec Un gros Nez.. le plan change et revien sur ce même personnage accompagniez De son ami vert avec les yeux globuleux.. ( ils s’agit en réalité de Ponda Baba & Evazan les deux “Mecs” dans la cantina qui dit qu’il n’aime pas Luke et l’autre se fait couper Le Bras par Obiwan ). Génial comme clin d’œil.

    -Autre Chose que jai remarquer ou plutôt entendu/lu avec les sous titre en français c’est A Un moment donner sur Yavin 4 on entend une demande par radio dans le hanger pour “Capitaine Syndulla” en feusant référence à je pense Hera Syndulla De La série Star Wars Rebels… en plus j’ai lu Un article où on vois un vaisseau identique au Ghost avant l’assaut sur cette fameuse bouclier autour de Scarrif quand les vaisseau De La rébellion sort de leurs vitesse lumière.

    Enfin je ne vais pas tout gâcher. Juste deux Chose particulièrement sympa parmi d’autres que j’ai retenu.

  2. obi-wan Kenobi Est sous entendu lorsque la sénatrice Mothma demande à organa “d’avertir son ami Jedi” qui se cache depuis la purge

  3. Quand Jyn est sur le point d’être délivré par Cassian, elle est dans un Turbo Tank simplifie datant de la Guerre des Clones!

  4. Juste après que Bail Organa dise qu’il a la personne qu’il faut pour contacter “son ami” on l’entend appeler le capitaine Raymus Antilles.

  5. A un moment, en arrière plan, dans la foule, derrière les deux héros, on peut voir passer une sonde impériale, la même que celle qui explore Hoth dans l’épisode V. Han Solo la détruit mais elle transmet quand même à l’Empire l’emplacement de la base rebelle.

  6. Apparemment personne ne l’a vu, la planète sur laquelle Jyn est libérée au début du film s’appelle Wobani, qui est l’anagramme de Obiwan 😉

  7. Red Leader fait une apparition également, on le voit dans l’épisode 4 lors de l’attaque de l’Etoile Noire

  8. Référence commune aux épisodes 4 et 7 : le jeu d’échecs. Par cette référence, le réalisateur semble se moquer clairement de JJ Abrams en lui reprochant son fanservice patent, lourd, à la limite du fétichisme et destiné aux fanboys.
    Gareth Edward a su éviter l’écueil d’hommages trop appuyés dans Rogue One : les références aux autres épisodes sont nombreuses mais beaucoup plus subtiles que dans The Force Awaken On pense notamment à ce jeu d’échec dans le Millenium Falcon et le repompage de la scène de la Cantina chez Maz.

  9. Est-ce qu’il n’y a que moi que ça choque de voir les deux gros vilains de la cantina de l’épisode 4 sur Jedha alors que celle-ci est anéantie par l’étoile noire juste après ??? Grosse incohérence à mon sens, je vois pas comment ils auraient pu en réchapper vu que les héros qui sont assez loin de Jedha dans le répère de Saw Guerrerra en réchappent déjà de justesse !

  10. Dans ce spin-off, l’humour n’est pas un élément important comparé à la trilogie originelle. Et je pense que l’explication est dans la nature même de la mission de nos trois héros Lyra Erso, Saw Gerrera et K-2SO. Car pour voler les plans, Rogue One se révèle être une véritable mission suicide.

  11. Un moment, en arrière plan, on voit une partie du faucon millenium poser sur un plan en hauteur quand les individus vont prendre un vaisseau pour aller sur jedah je crois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
rogue_one_a_star_wars_story_jyn_cassian

Critique NO SPOILER Rogue One : A Star Wars Story

Article suivant
premier_contact_arrival_film_movie_explication_theorie_langue_heptapode_louise_banks

Analyse de Premier Contact / Arrival : théologie et religion

Articles sur le même sujet