Critique du film Homefront avec Jason Statham et James Franco

Les films avec Jason Statham, vous le savez peut-être, ce n'est pas vraiment notre tasse de thé chez Oblikon. frOgOne a même dédié un top plein d'ironie aux affiches des films avec Jason Statham.

Synopsis

Ancien agent de la DEA (Brigade américaine des stupéfiants), Phil Broker se retire dans un coin tranquille de la Louisiane avec sa fille pour fuir un lourd passé… Mais Broker ne tarde pas à découvrir qu'un dealer de méthamphétamines, Gator Bodine, sévit dans la petite ville et met en danger sa vie et celle de sa fille. Face à la menace et à la violence croissantes, Broker n'a d'autre choix que de reprendre les armes…

Critique du film

Ce n'est pas le plus grand acteur de tous les temps, pas un grand réalisateur ni un scénariste de légende, pourtant, j'ai toujours été fascié par Sylvester Stallone. Pendant mon enfance, il était le héros invincible de films d'action que j'adorais. Mais il était aussi et surtout ce héros plein de failles de Rocky et Rambo. Il était aussi le scénariste de ce Rocky qui a fait de lui une star. Il a plus d'une fois prouvé qu'il n'était pas qu'un comédien très musclé, mais un homme plein de compétences et d'une fibre artistique indéniable. Malgré les films Expendables plutôt moyens, j'ai gardé un fort attachement au personnage. J'étais donc très intrigué par cette série B écrit par Stallone, dans un premier temps pour servir d'intrigue à Rambo 4.

En plus de cela, le casting du film a quand même de la gueule. En plus de Jason Statham, on retrouve James Franco dans un rôle inhabituel de bad boy et la trop rare mais toujours aussi talentueuse Winona Ryder. Et pourtant rien ne va vraiment. Le film n'est pas médiocre en soit, mais il ne dépasse jamais son statut de série B de vidéo club et ne sera qu'une ligne anecdotique sur le CV de chacun des participants. Comme à son habitude, Jason Statham a le charisme d'une Huitre, James Franco manque d’envergure pour jouer les bad boy, et surtout le scénario n'a absolument rien d'intéressant. Le film traîne en longueur, la présentation des personnages s’éternise et on attend pendant un long moment la fameuse séquence d'assaut de la maison. Celle-ci est hélas expédiée en deux minutes et laisse place à une poursuite sans intérêt. Le film n'a donc absolument aucun temps fort, aucune scène marquante...

La mise en scène, elle heureusement, s'avère plutôt correcte. l'image est très propre, les scènes d'action plutôt lisibles, mais on se demande quand même parfois où sont passés les 70 millions de $ de budget... Homefront n'est donc clairement pas un film qui mérite le détour au cinéma. A vous de voir si ça peut vous distraire pour une soirée pizza entre potes...

Bande annonce du film

N'hésitez pas à réagir en commentaires pour contribuer au développement des articles et théories ! Vos avis sont toujours appréciés et sont bien sûrs lus par la Redak Oblikon ! Et qui sait, peut-être que votre opinion sera la prochaine grande analyse d'un film ou d'une série.

Critique du film Homefront avec Jason Statham et James Franco

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Christopher Guyon, il y a 4 ans et 4 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Répondre à : Critique du film Homefront avec Jason Statham et James Franco
Vos informations: